1er mai 2012 - Livni quitte, Lapid entre - Rapport du contrôleur d'État - Historique

1er mai 2012 - Livni quitte, Lapid entre - Rapport du contrôleur d'État - Historique


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

1er mai 2012 - Livni quitte, Lapid entre - Rapport du contrôleur d'État

Aujourd'hui était un grand jour dans la politique israélienne. D'un côté, Tzpi Livni, ancien ministre des Affaires étrangères et chef du parti Kadima, a démissionné de la Knesset. Cette décision était préétablie à partir du moment où elle a perdu la bataille primaire de Kadima avec Shaul Mofaz. Elle ne pouvait pas rester dans un parti dirigé par un homme qu'elle ne peut manifestement pas supporter et pour lequel elle n'a aucun respect. Malheureusement pour elle, elle n'a pas réussi à se connecter avec les gens lors du mouvement de protestation sociale de l'été dernier. Alors que dans le même temps, la chef nouvellement élue du Parti travailliste, Shelly Yachmovich, a ramené le parti à ses racines socio-économiques. Avec Mofaz à sa tête, Kadima patauge déjà, comme je m'y attendais. C'est un leader incolore, sans qualités naturelles de leadership. Je m'attends à ce que le parti Kadima implose totalement et qu'il n'ait presque aucune présence après les élections.

De l'autre côté de la médaille, c'était aujourd'hui la première conférence officielle du parti « Yesh Atid » (Il y a un avenir) de Yair Lapid. Il s'agissait du premier rassemblement public du parti, qui s'est tenu deux jours après que l'enregistrement du parti est devenu officiel. Lapid a décidé de consacrer la première réunion à un plan qu'il a présenté pour l'enrôlement des Haredim et des Arabes, soit dans l'armée, soit dans la fonction publique. Je n'ai pas vu assez de détails du programme pour le moment pour commenter. Il ne fait aucun doute que Lapid est charismatique et il sera une force dans cette élection. Avec l'électorat israélien tellement en mouvement, tout est possible.

Aujourd'hui était également le jour où le Contrôleur d'Etat a rendu public son rapport annuel. Le rapport fait 1 800 pages et critique une multitude de domaines. J'espère obtenir une copie réelle du rapport. Cependant, entre-temps, un domaine couvert dans le rapport qui a reçu une certaine publicité et est très troublant, ce sont les actions des rabbins de l'armée. Selon le rapport, au lieu de traiter uniquement de problèmes tels que : la Cacherout dans les bases de l'armée, ils sont devenus une organisation Kiruv active. À tel point que lorsque les unités souhaitent organiser des retraites, le Rabbanut de l'armée (avec l'aide d'organisations donatrices américaines) est en mesure d'organiser des week-ends gratuits ou à coût modique pour les unités. Les organisateurs traditionnels de ces événements (par exemple l'Army Education Corp) ne sont pas en mesure de concourir.

Quelqu'un veut-il créer un American Friends of the Education Corps... pour aider à financer des opportunités de retraite alternatives pour les soldats israéliens ?

Aujourd'hui, c'était le 1er mai. Dans le passé, le pays se serait arrêté, jusqu'à ce soir, on n'aurait pas pu deviner que c'était le 1er mai juste un jour normal ici. Ce soir, cependant, il y avait un défilé du 1er mai.


Yesh Atid

Yesh Atid (Hébreu : יֵשׁ עָתִיד ‎, lit., "Il y a un avenir") est un parti politique centriste en Israël. Fondée par Yair Lapid en 2012, elle cherche à représenter ce qu'elle considère comme le centre de la société israélienne : la classe moyenne laïque. Il se concentre principalement sur les questions civiques, socio-économiques et de gouvernance, y compris la réforme du gouvernement et la fin des exemptions de conscription militaire pour les ultra-orthodoxes. ⎚] ⎛]

En 2013, lors de la première élection à laquelle il a participé, Yesh Atid s'est classé deuxième, remportant 19 sièges dans les 120 sièges de la Knesset, bien plus que les sondages ne l'avaient prédit. Il est ensuite entré dans une coalition dirigée par le Likoud de Benjamin Netanyahu.

Lors des élections de 2015, le parti a refusé de soutenir Netanyahu après avoir subi un revers important, perdant des sièges, il a rejoint l'opposition.

Le 21 février 2019, Yesh Atid s'est uni au Parti de la résilience israélienne pour former une alliance centriste pour les prochaines élections, baptisée Kakhol lavan. Yesh Atid et Telem ont quitté l'alliance le 29 mars 2020 et ont formé une faction indépendante à la Knesset appelée Yesh Atid-Telem. « Yesh Atid s'est présenté seul aux élections de 2021, après s'être séparé de Telem et s'est retrouvé avec 17 sièges.


Rivières d'espoir

Articles étiquetés ‘Yair Lapid’

Le gouvernement israélien menacé par des plans militaires pour rédiger des ultra-orthodoxes.

JERUSALEM – Le principal partenaire de la coalition du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a menacé de démissionner lundi à moins que les ministres se chamaillent n’acceptent une proposition visant à mettre fin aux exemptions générales de projet militaire pour les étudiants juifs du séminaire.

Un comité nommé par le gouvernement n'a pas réussi dimanche à finaliser un projet de loi qui limite le nombre de personnes exemptées du service militaire obligatoire chaque année à 1 800 universitaires ultra-orthodoxes, au lieu des dizaines de milliers d'étudiants qui sont désormais licenciés chaque année.

Les exemptions de service militaire sont au cœur d'un débat national en Israël sur les privilèges dont jouissent les ultra-orthodoxes, qui ont longtemps exercé une influence politique dans un pays où les gouvernements de coalition ont souvent dépendu de leur soutien.

“Toute tentative d'entraver le fichier . . . commission afin de se plier aux politiciens ultra-orthodoxes conduira à l'éclatement de cette coalition, a déclaré aux journalistes le chef de Yesh Atid, le ministre des Finances Yair Lapid, lors d'une réunion des législateurs de son parti.

"Nous ne participerons pas à un gouvernement qui n'adoptera pas une loi sur le partage du fardeau", a-t-il déclaré.

Le panel est divisé sur une proposition de clause, soutenue par le parti centriste Yesh Atid mais contrée par le ministre de la Défense Moshe Yaalon du Likud de droite de Netanyahu, qui imposerait des sanctions financières aux insoumis.

Netanyahu, s'adressant aux membres du parlement du Likud, s'est dit confiant que les différences seraient aplanies.

“Je suis sûr qu'une solution peut être trouvée pour les quelques clauses qui restent en suspens. Il y aura une loi », a déclaré Netanyahu.

Yesh Atid est arrivé deuxième derrière le Likoud lors des élections générales de janvier sur la promesse de réduire les prestations de l'État pour la minorité ultra-orthodoxe en croissance rapide d'Israël et de mettre fin aux exemptions de service militaire pour la communauté.

Pour la première fois depuis une décennie, le gouvernement israélien n'a pas de membres ultra-orthodoxes, et les principaux partenaires de la coalition font pression sur Netanyahu pour qu'il rompe avec la tradition politique et promulgue des réformes.

« Il existe une opportunité historique de guérir la blessure qui saigne au cœur de la société israélienne », a déclaré Lapid, se référant aux opinions de nombreux Israéliens laïcs selon lesquelles ils portent les ultra-orthodoxes sur leur dos.

Naftali Bennett, dont le parti Bayit Yehudi est un autre membre influent de la coalition, a déclaré qu'il était "très optimiste" que le différend sur le projet de loi serait résolu.

La plupart des hommes et des femmes israéliens sont appelés au service militaire jusqu'à trois ans lorsqu'ils atteignent l'âge de 18 ans. Cependant, des exceptions sont faites pour la plupart des citoyens arabes d'Israël, ainsi que pour les hommes et les femmes ultra-orthodoxes.

Une fois le projet de loi approuvé par le comité gouvernemental, il sera transmis au cabinet puis à la Knesset pour approbation.

© 2013 Thomson/Reuters. Tous les droits sont réservés.
Source : NEWSmax.com

Marqué avec:

Lapid d'Israël cherche un accord intérimaire avec les Palestiniens.

JERUSALEM — Le partenaire principal de la coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yair Lapid, a déclaré qu'il est irréaliste de parvenir à un accord de paix final avec les Palestiniens à l'heure actuelle et que les parties devraient plutôt rechercher un accord intérimaire.

L'évaluation de Lapid, livrée dans une interview publiée dimanche quelques jours seulement avant l'arrivée du secrétaire d'État John Kerry, jette une idée controversée dans le mélange alors que les États-Unis cherchent des moyens de relancer les pourparlers de paix.

On ne sait pas encore si l'idée d'un arrangement temporaire sera évoquée lors de la visite de Kerry plus tard cette semaine. En mars, des responsables américains ont confirmé qu'un arrangement provisoire, bien que n'étant pas leur préférence, était l'une des idées à l'étude.

Avec les écarts entre Israël et les Palestiniens sur de nombreuses questions clés apparemment infranchissables, la poursuite d'un État palestinien avec des frontières temporaires est devenue une option ces derniers mois, en particulier parmi les Israéliens à la recherche d'un moyen de sortir du statu quo.

Les Palestiniens ont rejeté à plusieurs reprises cette option, craignant qu'un accord intérimaire qui ne réponde pas à leurs espoirs ne devienne permanent.

Afin d'apaiser les inquiétudes des Palestiniens, Lapid, le ministre israélien des Finances, a déclaré au quotidien Yediot Ahronot que le président Barack Obama devrait fixer un délai de trois ans pour déterminer les frontières définitives d'un État palestinien.

En guise de geste envers les Israéliens, il a également appelé Obama à approuver la position présentée par le président George W. Bush en 2004, permettant à Israël de conserver certaines des colonies juives qu'il a construites sur les terres occupées.

La question des colonies juives a été au cœur de l'impasse actuelle de quatre ans et demi dans les pourparlers de paix. Les Palestiniens ont refusé de négocier, affirmant que la poursuite des constructions israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est est un signe de mauvaise foi.

Les Palestiniens revendiquent les deux zones et la bande de Gaza, toutes capturées par Israël lors de la guerre du Moyen-Orient de 1967, pour leur futur État.

La plupart des Israéliens, y compris Netanyahu, pensent que le contrôle continu sur des millions de Palestiniens signifierait un suicide démographique pour Israël, et que la création d'un État palestinien indépendant est essentielle pour préserver l'identité d'Israël en tant que démocratie à majorité juive.

"Je crois en la solution à deux États", a déclaré Lapid à Yediot. “À mon avis, il n'y a rien de plus dangereux que l'idée d'un État binational.”

Dans le même temps, cependant, Lapid, comme Netanyahu, rejette un retrait total vers les lignes israéliennes de 1967.

Lapid est favorable à un large retrait de la Cisjordanie, y compris le démantèlement de nombreuses colonies, mais pense qu'Israël devrait conserver les principaux "blocs" le long de la frontière israélienne, où vivent la majorité des colons.

Lapid pense également qu'Israël devrait garder le contrôle de Jérusalem-Est, qui abrite des sites religieux juifs, musulmans et chrétiens sensibles. Les Palestiniens revendiquent Jérusalem-Est comme capitale.

Nimr Hamad, conseiller du président palestinien Mahmoud Abbas, a accueilli froidement la proposition de Lapid.

"Nous avons déjà entendu cette idée et l'avons rejetée simplement parce que nous savons que l'intention d'Israël est de continuer à construire sur Jérusalem et d'autres parties de la Cisjordanie", a-t-il déclaré. "Le plus important pour nous est de nous mettre d'accord sur les frontières définitives entre Israël et une future Palestine", a-t-il ajouté.

Les problèmes de Jérusalem et des frontières définitives ne sont que quelques-uns des problèmes fondamentaux explosifs qui doivent être résolus. Les Palestiniens exigent le « droit au retour » de millions de réfugiés palestiniens et de leurs descendants, dont les familles ont perdu des biens dans ce qui est maintenant Israël. Israël rejette cela d'emblée, affirmant qu'un afflux massif signifierait la fin du pays.

Lapid a déclaré que les différends sur Jérusalem et les réfugiés palestiniens « torpilleraient tout dialogue israélo-palestinien » et qu'il est préférable de les mettre de côté et de rechercher un accord intérimaire.

Le statut de Gaza vient encore assombrir le tableau. Israël s'est retiré de la région en 2005, mais deux ans plus tard, le groupe militant islamique Hamas, qui s'oppose à la paix avec Israël, a pris le contrôle des forces d'Abbas.

La division palestinienne interne, avec le Hamas à Gaza et Abbas au pouvoir en Cisjordanie, est un obstacle majeur à la mise en œuvre de tout accord de paix.

Lapid a fait irruption sur la scène politique israélienne lors des élections législatives de janvier, faisant de son nouveau parti Yesh Atid la deuxième faction du parlement. Tout en se concentrant largement sur les questions intérieures et économiques, il a critiqué la ligne dure de Netanyahu envers les Palestiniens et a déclaré qu'il ne siégerait pas dans un gouvernement qui n'est pas sérieux dans la recherche de la paix.

Dans le système de coalition israélien, Lapid est à la fois un allié clé et un puissant rival de Netanyahu, capable de priver le Premier ministre de sa majorité parlementaire à tout moment.

Netanyahu n'a jamais clairement énoncé sa vision des frontières définitives d'Israël, mais semble être beaucoup plus réticent que Lapid à se retirer de grandes parties de la Cisjordanie.

Lapid a déclaré au Yediot qu'il pensait que Netanyahu, préoccupé par son héritage politique, était sérieux dans la recherche d'un accord de paix.

Il pense également qu'il y a suffisamment de soutien au sein du gouvernement, malgré la présence de nombreux partisans de la ligne dure pro-colons, pour approuver un retrait d'une grande partie de la Cisjordanie.

Le bureau de Netanyahu a refusé de commenter.

Lapid a également lancé des critiques aux Palestiniens, affirmant qu'Abbas "n'est toujours pas psychologiquement prêt pour un accord avec Israël, qu'il soit partiel ou complet". principal obstacle à la réconciliation.”

Kerry a fait la navette entre les Israéliens et les Palestiniens ces derniers mois à la recherche d'une formule pour relancer les négociations.

Pour l'instant, il se concentre sur la mise en place d'un cadre pour un accord de paix final. Récemment, il a obtenu le soutien des dirigeants arabes pour une paix globale avec Israël en échange de la création d'un État palestinien selon les lignes de 1967.

Pour attirer Israël, les dirigeants arabes ont déclaré que les frontières définitives pourraient être modifiées dans le cadre d'un accord entre Israël et les Palestiniens.

À la demande de Kerry, les deux parties ont très peu parlé en public de ses discussions avec elles.

La négociatrice en chef de Netanyahu, Tzipi Livni, a indiqué en mars qu'elle ne s'opposait pas à un accord intérimaire, affirmant qu'Israël devrait réfléchir à "d'autres possibilités" si un accord permanent ne pouvait pas être conclu. Le bureau de Livni n'a pas immédiatement renvoyé les messages demandant des commentaires. Lapid n'a pas non plus renvoyé de messages.

Dov Lipman, un législateur de Yesh Atid, a déclaré que le parti n'avait pas encore officiellement accepté l'objectif d'un accord intérimaire, mais qu'il était « conforme à sa plate-forme de recherche de la paix tout en conservant les blocs de colonies et en protégeant la sécurité israélienne.

“Nous sommes très pragmatiques et savons que ce sera un processus qui nécessitera l'instauration d'un climat de confiance. Parce que nous sommes sincères dans notre désir de faire la paix, nous pensons que nous démontrerons que la sincérité et la confiance peuvent être développées au fur et à mesure que nous franchissons les différentes étapes », a-t-il déclaré.

© Copyright 2013 La Presse Associée. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.
Source : NEWSmax.com

Marqué avec:

Le cabinet israélien réduit les impôts sur les augmentations des dépenses de défense.

JERUSALEM — Le cabinet israélien a approuvé mardi le projet de budget 2013-2014 qui réduira les dépenses de défense et augmentera les impôts cette année et l'année prochaine pour freiner un déficit budgétaire croissant.

Les ministres du Cabinet ont approuvé le programme de dépenses de l'État 21-1 sur 17 mois avec des réductions d'au moins 25 milliards de shekels (7 milliards de dollars) entre août 2013 et fin 2014. Les dépenses de défense ont été réduites de 3 milliards, contre 4 milliards proposés.

Le ministre des Finances, Yair Lapid, avait averti que l'échec de la mise en œuvre des réductions des dépenses publiques pourrait provoquer un effondrement économique. Les augmentations d'impôts à partir de 2014 devraient rapporter quelque 13,4 milliards de shekels.

Lapid a déclaré que le vote était "une première étape pour changer la vie des gens en Israël".

Le budget apaisera la Banque d'Israël, qui a appelé à un retour à la responsabilité budgétaire, mais a mis en colère les électeurs de la classe moyenne dont les finances des ménages tendues étaient un problème majeur lors des élections de janvier.

La banque centrale a pris les marchés financiers par surprise lundi avec une rare baisse des taux d'intérêt entre les réunions pour stopper la reprise du shekel et soutenir l'affaiblissement de l'économie.

La baisse d'un quart de point a porté son taux d'intérêt de référence à 1,5%.

Le déficit budgétaire d'Israël était de 4,2 % du produit intérieur brut (PIB) l'année dernière - plus du double de son objectif initial - en raison des dépenses excessives du gouvernement précédent et des recettes fiscales inférieures aux prévisions en raison du ralentissement de l'économie.

L'indécision sur la façon de s'attaquer au déficit a fait tomber le gouvernement précédent. Cela a déclenché un sondage de janvier et catapulté Lapid, un centriste qui a fait campagne en promettant que le fardeau économique de la classe moyenne tomberait, dans le gouvernement de coalition de droite de Netanyahu.

Le mois dernier, Lapid a relevé l'objectif de déficit budgétaire 2013 à 4,65 % du PIB contre 3 %. L'objectif de 2014 a été porté à 3 % du PIB contre 2,75 %.

Il avait voulu un objectif de 4,9% cette année, mais a fait marche arrière après que Standard & Poor's a abaissé la cote de crédit souveraine en monnaie locale d'Israël, invoquant un "dérapage budgétaire récent".

Le projet de budget devrait augmenter l'impôt sur le revenu de 1,5 point de pourcentage, la taxe sur la valeur ajoutée de 17 % à 18 % et l'impôt sur les sociétés de 25 % à 26 %. Les autres coupes comprennent les allocations familiales et les emplois dans le secteur public.

Les dépenses totales en 2013 seront de 388 milliards de shekels, pour atteindre 408 milliards en 2014.

Le Parlement doit débattre et approuver le budget d'ici la fin juillet pour qu'il entre en vigueur.

© 2013 Thomson/Reuters. Tous les droits sont réservés.
Source : NEWSmax.com

Marqué avec:

Le cabinet israélien approuve l'accord de ciel ouvert pour l'Europe malgré la grève.

JERUSALEM — Le cabinet israélien a approuvé dimanche un accord de ciel ouvert qui vise à augmenter le trafic aérien vers et depuis l'Europe, défiant une grève des travailleurs d'El Al et de deux petites compagnies aériennes qui craignent pour leur emploi en raison de la concurrence accrue des compagnies aériennes étrangères.

Les partisans de l'accord ciel ouvert - qui entrera en vigueur en avril prochain - affirment que son assouplissement des restrictions et des quotas sur les vols entre Israël et les pays de l'Union européenne augmentera la concurrence et aidera l'économie d'Israël.

“La réforme. . . vise à réduire les tarifs aériens à destination et en provenance d'Israël et à stimuler le tourisme entrant, a déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu alors que le cabinet approuvait l'accord par 16 voix contre 3.

Afin d'aider les compagnies aériennes El Al, Arkia et Israir à se préparer à la montée de la concurrence, l'accord sera progressivement mis en place au cours des cinq prochaines années.

« L'accord de ciel ouvert est le seul moyen pour El Al d'économiser enfin et de changer son approche afin de pouvoir rivaliser sur le marché mondial difficile », a déclaré le ministre des Transports Yisrael Katz à la radio israélienne.

Une plainte majeure des compagnies aériennes israéliennes concerne les coûts de sécurité élevés par rapport aux concurrents étrangers, mais le gouvernement a déclaré qu'il couvrirait 80% de ces dépenses.

Ofer Eini, chef de la fédération du travail d'Israël Histadrut qui outre-mer des centaines de milliers de travailleurs du secteur public, a déclaré que l'accord pourrait laisser les compagnies aériennes israéliennes en difficulté pour rivaliser et pourrait coûter 17 000 emplois.

"La manière dont (cet accord) est mis en œuvre entraînera d'une part une réduction des tarifs aériens, mais elle entraînera également l'effondrement des entreprises israéliennes", a-t-il déclaré à la radio israélienne.

Eini avait appelé le cabinet à retarder son vote d'un mois pour permettre la poursuite des discussions sur l'adaptation du plan.

Les travailleurs d'El Al, Arkia et Israir ont entamé une grève illimitée dimanche matin, mais les compagnies aériennes ont avancé la plupart des départs afin que les passagers sortants puissent quitter Israël. Les vols entrants et les compagnies aériennes étrangères n'ont pas été affectés.

El Al a déclaré qu'il avait initialement annulé tous les départs de Tel Aviv prévus jusqu'à dimanche soir, mais a appelé les passagers à se tenir au courant de l'état des vols ultérieurs.

Selon l'Autorité aéroportuaire d'Israël, 53 départs transportant 8 700 passagers étaient prévus dimanche.

"Nous soutenons la concurrence et nous soutenons le ciel ouvert, mais sous cette forme, cela entraîne la destruction des compagnies aériennes israéliennes", a déclaré Asher Edri, président du syndicat des travailleurs d'El Al.

La compagnie aérienne low-cost easyJet, qui dessert Tel Aviv au départ de Londres, Manchester et Genève, a salué la décision du cabinet d'approuver l'accord de ciel ouvert. La compagnie aérienne a l'intention d'étendre le service vers Israël à partir de destinations supplémentaires en Europe.

Le ministre des Finances Yair Lapid a déclaré que l'accord était bon pour Israël et a rejeté l'idée que des emplois seraient perdus.

"Cela ne nuira pas au nombre d'emplois dans l'économie, mais fera le contraire", a déclaré Lapid, citant une étude privée qui a révélé que le ciel ouvert créerait 10 000 nouveaux emplois.

Katz, membre du parti de droite du Likud de Netanyahu, a déclaré que l'accord contenait des risques ainsi que des avantages et que les transporteurs israéliens devraient "exploiter l'opportunité de concurrencer plus vigoureusement les compagnies aériennes européennes".

© 2013 Thomson/Reuters. Tous les droits sont réservés.
Source : NEWSmax.com

Marqué avec:

La démocratie d'Israël : ce qui est en magasin politiquement.

Personne n'a la moindre idée de ce à quoi ressemblera notre nouvelle coalition gouvernementale. Pas les présentateurs de télévision, les blogueurs Internet, les experts des journaux. En fait, même pas le Premier ministre Benjamin Netanyahu lui-même. Selon la loi, il a jusqu'au 15 mars pour y arriver.

Pour créer un gouvernement, Netanyahu doit avoir une coalition d'au moins 61 membres de la Knesset sur 120 avec lui. Mais une coalition minimale laisse toujours un Premier ministre israélien à la merci de l'un de ses partenaires de coalition qui pourrait menacer de renflouer pour quelque raison que ce soit – et ainsi faire tomber le gouvernement.

Sur les 34 partis qui se sont présentés aux élections israéliennes, 12 partis ont été élus. Parmi ceux-ci, Netanyahu peut choisir de manière réaliste parmi sept partis de droite ou centristes. Les cinq autres partis sont trop à gauche idéologiquement.

Le rêve de Netanyahu est d'avoir une très large coalition avec environ 80 sièges – afin qu'aucun parti ne puisse renverser son gouvernement, ou même le menacer s'il n'obtient pas ses moyens.

Mais maintenant, voici la réalité. Il y a quelques mois, le Premier ministre a fusionné son parti Likoud avec un autre parti de droite, Yisrael Beytenu (Israël notre maison), dirigé par le dur immigré de Russie, Avigdor Lieberman. Ensemble, ils s'attendaient à remporter 45 sièges sur les 120 à la Knesset. Hélas, ils n'en ont remporté que 31, ce qui signifie que Netanyahu a un travail très difficile pour construire un gouvernement solide et stable.

Les « partenaires naturels » de Netanyahu, comme il les appelle, sont les partis ultra-orthodoxes (haredi) : le Shas, qui représente les Juifs séfarades - qui ont immigré des pays musulmans, et Judaïsme uni de la Torah (UTJ) - les Juifs ashkénazes qui ont immigré d'Europe et du pays de l'ex-Union soviétique. Ensemble, ils ont remporté 18 sièges.

Pourquoi Netanyahu accorde-t-il autant de valeur à ses « partenaires naturels » ? La raison en est que les partis Haredi demandent : des logements prioritaires bon marché pour leurs familles nombreuses de l'argent (des chargements de bateaux) pour leur population non active la liberté de servir dans l'armée et un contrôle total sur toutes les fonctions religieuses en Israël. C'est tout.

Avec toutes les autres questions, y compris le conflit palestinien, le Premier ministre peut faire ce qu'il veut. Surtout, si les Haredim obtiennent leurs quatre demandes satisfaites, ils ne le quitteront jamais ou ne renverseront jamais son gouvernement car leurs avantages disparaîtraient.

La plus grosse surprise
Mais Netanyahu s'est retrouvé face à un défi auquel, à la veille des élections, il n'aurait pas rêvé. Un tout nouveau parti centriste appelé Yesh Atid (Il y a un avenir) est apparu à l'horizon grâce aux efforts de la personnalité séduisante et magnétique de Yair Lapid. Acteur, journaliste, auteur et ancien présentateur de télévision et présentateur de nouvelles, il est l'un des visages les plus reconnus en Israël depuis de nombreuses années.

Prévu pour remporter cinq à 10 sièges, il en a remporté un incroyable 19, faisant de lui le deuxième plus grand parti de cette élection. Aucun de ses membres, y compris lui-même, n'a jamais servi à la Knesset ! Ce sont des maires, un rabbin, un militant social, un ancien chef du Shin Bet, un commandant de police, des avocats et des journalistes. (Observation : les Israéliens étaient fatigués des mêmes vieux visages.)

Il serait certainement raisonnable pour Netanyahu de coopter le parti de Lapid dans sa nouvelle coalition. Mais il y a un énorme obstacle. L'un des principaux piliers du parti de Lapid est que tous les hommes haredim doivent servir dans l'armée, comme tout le monde.

Étant donné que cet objectif est la pierre angulaire de la plate-forme de son parti - même s'il faut quelques années pour être complètement mis en œuvre - la crédibilité de Lapid serait considérablement diminuée avant qu'il ne se lance s'il faisait un compromis sur cette question. Et la grande majorité des Israéliens sont d'accord avec Lapid que les ultra-orthodoxes doivent porter un fardeau égal avec le reste des soldats israéliens.

Le Shas et l'UTJ considèrent Lapid comme leur ennemi mortel et ont clairement indiqué que si Lapid ne reculait pas devant cette demande, ce serait une ligne rouge pour les Haredim et ils ne rejoindraient pas ce nouveau gouvernement. Un tel scénario donnerait les 19 membres de Netanyahu Lapid, mais il perdrait les 18 membres haredim.

Encore une autre surprise
Mais il y a eu une autre surprise. Un jeune homme d'affaires orthodoxe, Naftali Bennett, a mis sur pied un tout nouveau parti appelé Bayit Yehudi (Foyer juif). Il a remporté 12 sièges. Tous dans son parti sont également de nouveaux visages, du jamais vu à la Knesset.

Son incroyable succès a été expliqué par le journaliste chevronné Gil Hoffman : Les nouveaux soutiens de Bennett soutiennent Bayit Yehudi « parce que son chef est un jeune millionnaire charismatique de haute technologie qui a servi dans une unité de reconnaissance d'élite, parle l'argot hébreu et sait comment se comporter avec les Israéliens. de nombreux horizons différents.

(Il est important de ne pas confondre la population orthodoxe avec les ultra-orthodoxes (Haredim), car les orthodoxes (qui portent une kippa) servent dans l'armée et beaucoup d'entre eux sont dans des unités de combat.)

Né de parents américains qui ont immigré en Israël, Bennett représente le mouvement de colonisation plus que tout autre parti. C'est aussi un brillant homme d'affaires qui a vendu sa start-up pour 145 000 000 $ après seulement six ans.

Par conséquent, il semblerait que Bennett et son parti conviendraient parfaitement à Netanyahu, à une exception près. Bennett était le chef du bureau de Netanyahu lorsque ce dernier était dans l'opposition. Pour le dire gentiment, Bennett ne s'entendait ni avec Netanyahu ni avec sa femme Sarah. Il s'est depuis excusé et est également en négociations avec Netanyahu.

L'Israélien moyen aimerait voir le parti Netanyahu-Liberman (31 sièges) faire équipe avec Lapid (19 sièges) et Bennett (12 sièges), car ces deux derniers partis ont de nombreux objectifs de plate-forme qui ont grandement besoin d'attention, comme changer le système dysfonctionnel. du gouvernement, en améliorant le système éducatif et en facilitant la croissance des petites entreprises.

Ces trois partis donneraient déjà à Netanyahu une majorité de 62 sièges. Netanyahu pourrait alors amadouer huit autres membres de petits partis. Cela donnerait à Netanyahu une majorité de 70 sièges – un gouvernement au pouvoir respectable, mais pas la majorité de 80 sièges qui permettrait de réaliser les rêves de Netanyahu.

Il peut donc finir par choisir ses « partenaires naturels » les Haredim, en premier lieu. Cela lui donnerait un total de 49 sièges. Ajoutez les huit des petits partis centristes, il en aurait 57, pas assez pour former un gouvernement. Tous les partis restants sont de puissants partis de gauche ou arabes, dont aucun ne rejoindrait le gouvernement de Netanyahu.

Pendant ce temps, Yair Lapid du parti centriste « Il y a un avenir » et Naftali Bennett de « Jewish Home » auraient conclu un pacte entre eux selon lequel soit tous les deux entreront au gouvernement, soit aucun ne le fera. Quelqu'un va devoir se plier.

Source : CHARISMA MAGAZINE/ DEBOUT AVEC ISRAEL.

Pour l'article original, visitez MaozIsrael.org.

Marqué avec:

La menace iranienne est primordiale pour le nouveau gouvernement israélien : Netanyahu.

Reuters/Reuters Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu (à gauche) et le président israélien Shimon Peres se serrent la main à l'issue d'une brève cérémonie à la résidence du président à Jérusalem le 2 février 2013. … plus

JERUSALEM (Reuters) - Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est chargé samedi de former un nouveau gouvernement et a déclaré que sa tâche la plus importante serait de veiller à ce que l'Iran n'obtienne pas d'armes nucléaires.

Le président Shimon Peres a officiellement appelé Netanyahu à former une nouvelle coalition à la suite des élections générales du 22 janvier au cours desquelles le Likud-Beitenu, le parti de droite de Netanyahu, est devenu le plus grand parti. Il contrôle 31 sièges sur les 120 sièges du parlement.

"La tâche primordiale du gouvernement que je formerai sera d'empêcher l'Iran de s'armer d'armes nucléaires", a déclaré Netanyahu en acceptant le mandat de Peres.

Israël et l'Occident soupçonnent l'Iran de développer des armes nucléaires. Téhéran affirme que son programme nucléaire atomique est purement à des fins pacifiques.

Netanyahu a également fait allusion aux dangers pour la sécurité posés par le transfert d'armes syriennes avancées de Syrie aux guérillas libanaises du Hezbollah soutenues par l'Iran et à son arsenal d'armes chimiques, mais il n'a pas nommé spécifiquement le pays.

"Nous devrons également faire face à d'autres armes mortelles qui s'accumulent autour de nous et menacent nos villes et nos citoyens", a-t-il ajouté.

Israël est resté silencieux, mais des diplomates, des rebelles syriens et des sources de sécurité régionale ont déclaré mercredi que des avions israéliens avaient bombardé un convoi près de la frontière libanaise, touchant apparemment des armes destinées au Hezbollah. La Syrie a également accusé Israël d'avoir bombardé un site de recherche près de Damas.

Dans son bref discours d'acceptation, Netanyahu a réitéré son engagement en faveur de la paix avec les Palestiniens et a appelé le président palestinien Mahmoud Abbas à reprendre les pourparlers avec lui.

“Le prochain gouvernement que je formerai sera attaché à la paix. J'appelle Abu Mazen (Abbas) à revenir à la table des négociations. Chaque jour qui passe sans que nous parlions pour trouver ensemble un moyen de créer la paix pour nos peuples est un jour perdu », a déclaré Netanyahu.

Mais ramener les Palestiniens à la table peut être difficile. Les pourparlers ont échoué en 2010 sur la poursuite de la construction de colonies par Israël. Alors que Netanyahu est sur le point de demander à un puissant parti pro-colons de se joindre à lui, et que beaucoup dans son propre parti ont également un faible pour les colons, il est sûr de faire face à une forte opposition interne.

La semaine dernière, Peres a rencontré des représentants des 12 partis élus au parlement, la Knesset, et les factions qui contrôlent 82 sièges ont proposé que Netanyahu soit invité à former un gouvernement.

Les pourparlers sur la constitution d'une coalition commenceront dimanche à Tel Aviv, bien qu'au début, du moins, Netanyahu ne soit pas directement impliqué. Il a nommé son allié du parti et ancien ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, à la tête de l'équipe Likoud-Beitenu.

Pendant le ralentissement mondial, l'économie d'Israël a été parmi les pays occidentaux à la croissance la plus rapide, atteignant 3,3% en 2012 après une poussée de 4,6% en 2011, avec des attentes de près de 3% cette année, mais Netanyahu a appelé à la vigilance.

"La crise économique mondiale n'est pas terminée et nous devons maintenir les lieux de travail et la croissance continue et créer plus d'emplois", a-t-il déclaré.

Le Likud-Beitenu a été battu aux urnes et a remporté 11 sièges de moins qu'il n'en avait avant les élections, ce qui signifie que Netanyahu devra peut-être être plus respectueux envers ses partenaires.

Son administration devrait être bricolée à partir d'un nouveau parti centriste dirigé par l'ancienne personnalité de la télévision Yair Lapid, qui avec 19 sièges est le deuxième plus grand parti, le pro-colon d'extrême droite de 12 sièges Bayit Yehudi (“Jewish Home&# 8221) faction et autres partis centristes et religieux.

Lapid, novice en politique, dirige le parti "Yesh Atid" (Il y a un avenir) et aucun de ses membres n'a d'expérience parlementaire préalable - l'un des arguments de vente qui a attiré les électeurs.

Il a fait campagne sur un ticket pour un "partage égal du fardeau" et pour aider la classe moyenne, notamment en matière de logement et d'éducation.

Le « partage égal » est un code politique pour répondre aux plaintes des contribuables laïcs concernant les concessions accordées aux ultra-orthodoxes, dont les hommes étudient dans des séminaires juifs, souvent avec des allocations de l'État, et qui ne sont pas enrôlés dans l'armée.

Netanyahu s'est engagé à suivre l'exemple de Lapid, bien qu'il n'ait pas dit comment il allait résoudre la quadrature du cercle. Les partis ultra-orthodoxes résistent avec succès depuis des décennies à la conscription massive d'hommes de 18 ans et se sont engagés à continuer de le faire.

"Nous nous engageons à augmenter de manière significative une part égale du fardeau et je suis convaincu que nous pouvons le faire d'une manière responsable qui peut apporter un changement fondamental sans déchirer la nation", a-t-il déclaré.

(Écrit par Ori Lewis Édité par Stephen Powell)

Marqué avec:

Le leader palestinien tend la main aux centristes israéliens.

RAMALLAH, Cisjordanie (AP) - Le président palestinien veut rencontrer des membres du parlement israélien nouvellement élus pour exposer ses vues sur la paix, espérant qu'une vague politique de centristes fournira une ouverture pour reprendre les négociations de longue date sur un État palestinien, un a déclaré jeudi un assistant principal.

La cible principale du président Mahmoud Abbas semble être Yair Lapid, chef du parti modéré Yesh Atid (Il y a un avenir), qui devrait être influent dans la définition des priorités du prochain gouvernement.

Lapid a déclaré qu'il souhaitait qu'Israël fasse un effort sérieux pour la paix, bien qu'on ne sache pas jusqu'où il poussera la question dans les négociations de coalition avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu. Lors de récentes apparitions publiques, il a à peine abordé le problème, se concentrant plutôt sur les préoccupations économiques nationales.

Lors des élections de cette semaine, le parti de Lapid est devenu le deuxième plus grand avec 19 des 120 sièges au parlement, après le bloc de droite Likoud-Yisrael Beitenu de Netanyahu qui a remporté 31 sièges. Netanyahu conservera son poste, mais devra amener d'autres partis dans son gouvernement pour remporter une majorité parlementaire, et la faction de Lapid est considérée comme la clé de toute coalition stable.

Netanyahu et Lapid se sont rencontrés jeudi, deux jours après les élections, bien que les négociations formelles de la coalition ne débuteront que la semaine prochaine et pourraient prendre jusqu'à six semaines.

Lapid a fait campagne sur un programme national qui comprend la fin des projets d'exemptions et des allocations gouvernementales pour les Juifs ultra-orthodoxes. Mais deux nouveaux législateurs de son parti ont déclaré jeudi que faire la paix avec les Palestiniens était tout aussi important pour lui.

Lapid pourrait être contraint de choisir entre ces deux problèmes, car il semble presque impossible de former une coalition qui traitera des deux problèmes.

Netanyahu est un partisan de la ligne dure et pourrait hésiter à exclure les partis de droite de sa coalition afin de faire avancer les pourparlers de paix.

Dans le même temps, les efforts visant à recruter des étudiants juifs du séminaire inviteraient probablement le parti pro-colons du Foyer juif au gouvernement. Le parti semble disposé à coopérer sur ce front, mais souhaite annexer certaines des terres que les Palestiniens veulent pour leur État.

Abbas et ses conseillers ont été surpris par la forte présence des partis de centre-gauche lors des élections, après que les sondages d'opinion ont prédit une solide majorité pour les partis religieux et de droite opposés aux concessions aux Palestiniens.

Au lieu de cela, les partis bellicistes et religieux ont remporté un total de 61 sièges, contre 59 pour les partis de centre-gauche et arabes. Mais Netanyahu a déclaré qu'il souhaitait une large majorité pour assurer la stabilité et régler les problèmes intérieurs.

Espérant capitaliser sur les résultats, Abbas invitera des représentants des factions du parlement israélien pour discuter des perspectives de négociations, a déclaré l'assistant d'Abbas, Yasser Abed-Rabbo.

« Nous invitons les parties israéliennes, en particulier les nouvelles, au dialogue sur les futurs accords », a déclaré Abed Rabbo.

Il n'a pas précisé quand les invitations seraient envoyées, mais a souligné qu'Abbas souhaitait que la réunion ait lieu avant qu'Israël ne forme son prochain gouvernement.

Lorsqu'on lui a demandé si Lapid accepterait l'invitation, le bureau de Lapid a répondu : « Ce sont des questions sensibles qui ne doivent pas être traitées par les médias. »

Les pourparlers israélo-palestiniens sur les conditions d'un État palestinien sont gelés depuis que Netanyahu a pris ses fonctions il y a quatre ans.

Abbas a fait valoir qu'il ne peut pas négocier tant qu'Israël continue de construire des colonies juives sur les terres que les Palestiniens veulent pour leur État. Netanyahu rejette les demandes de gel de la construction.

Les Palestiniens veulent un État en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est, territoires capturés par Israël en 1967, mais Netanyahu refuse de reconnaître les lignes de 1967 comme base pour de futurs pourparlers frontaliers.

À la fin de l'année dernière, l'Assemblée générale des Nations Unies a reconnu un État palestinien dans les territoires capturés en 1967, renforçant la position palestinienne aux frontières.

Depuis la rupture des pourparlers, Abbas a régulièrement rencontré des politiciens israéliens conciliants et centristes, essayant d'expliquer sa position et de contrer les allégations israéliennes selon lesquelles il n'est pas un partenaire pour la paix.

Abbas leur a dit que sa candidature à l'ONU n'était pas une tentative de contourner les pourparlers, comme Netanyahu l'a affirmé, et qu'elle visait à accroître son influence dans les pourparlers à venir.

Les détracteurs d'Abbas en Israël soutiennent qu'il pose des conditions préalables aux négociations – une affirmation que les Palestiniens nient – ​​et cela ne parle pas pour tous les Palestiniens. Gaza est dirigée par le militant islamique Hamas, qui s'est emparé du territoire en 2007.

À la suite de la reconnaissance de l'ONU, Abbas a formé un comité de responsables de l'OLP et de membres de son mouvement Fatah pour faire plus pour atteindre le public israélien. De nombreux Israéliens, même des gauchistes accommodants, ont exprimé leur scepticisme face aux efforts de paix après des années de négociations infructueuses et de fréquentes flambées de violence.

Lors des réunions prévues avec des politiciens israéliens, Abbas espère les informer de ses négociations avec le prédécesseur de Netanyahu, Ehud Olmert, en 2008, et les rassurer qu'il est sérieux au sujet des pourparlers de paix, a déclaré un membre du comité qui a requis l'anonymat. parce qu'il n'était pas autorisé à discuter des délibérations internes.

Abbas et Olmert ont fait quelques progrès vers un accord final, bien que des lacunes subsistent sur des questions clés. Les négociations ont été rompues fin 2008, alors qu'Olmert luttait contre des allégations de corruption et a finalement été contraint de démissionner.

Abed Rabbo a déclaré jeudi que les Palestiniens n'avaient pas abandonné deux conditions de longue date pour les négociations : Israël doit arrêter la construction de colonies et les contours de l'État palestinien doivent être négociés sur la base des frontières détenues par Israël avant 1967.

Lapid, quant à lui, insiste sur le fait qu'Israël doit conserver Jérusalem-Est, la capitale tant espérée par les Palestiniens, et n'a pas dit s'il pousserait à un gel des implantations pour ouvrir la voie aux négociations. Mais le ton général de son parti a été beaucoup plus conciliant que l'approche de Netanyahu ces dernières années.

Yael German, une nouvelle législatrice de Yesh Atid, a déclaré que son parti envisageait sérieusement de relancer les négociations.

« Nous insisterons sur l'égalité du fardeau (du service militaire) mais nous insisterons également sur le lancement immédiat de négociations de paix, non seulement pour entamer des négociations mais afin de parvenir à un accord sur le statut final avec les Palestiniens », a-t-elle déclaré jeudi à la chaîne 2 de la télévision israélienne.

Le rabbin Dov Lipman, un autre législateur de Yesh Atid, a déclaré à l'Associated Press : "Nous ne siégerons pas dans un gouvernement qui n'avancera pas sur les deux questions, et nous n'avons aucun doute que nous pouvons y arriver."

Avigdor Lieberman, un allié clé de Netanyahu qui était jusqu'à récemment ministre des Affaires étrangères, a déclaré à la radio israélienne que le prochain gouvernement doit se concentrer sur les questions intérieures plutôt que sur le rétablissement de la paix pour éviter la paralysie politique, étant donné les points de vue fortement divergents des législateurs.

"Si nous voulons sombrer dès le départ et nous lancer dans des luttes internes sans fin, alors faites de la politique étrangère la priorité absolue", a-t-il déclaré.

Laub a rapporté de Jérusalem. Les rédacteurs d'Associated Press Aron Heller et Amy Teibel à Jérusalem ont contribué au reportage.

Source : YAHOO NEWS.

Par MOHAMMED DARAGHMEH et KARIN LAUB | Presse associée

Marqué avec:

Le Premier ministre israélien Netanyahu se démène pour conserver son emploi.

CONTENU CONNEXE

JERUSALEM (AP) – Un Premier ministre gravement affaibli, Benjamin Netanyahu, s'est précipité mercredi pour conserver son poste en tendant la main à un nouveau parti centriste qui prône un effort plus sérieux pour le rétablissement de la paix avec les Palestiniens après que les élections parlementaires israéliennes ont produit une impasse stupéfiante.

Les résultats ont défié les prévisions selon lesquelles le prochain gouvernement israélien virerait fortement à droite à un moment où le pays est confronté à un isolement international croissant, à des problèmes économiques croissants et à des turbulences régionales. Bien que cela ouvre la porte à un mouvement inattendu des efforts de paix, une coalition rejoignant des partis ayant des points de vue radicalement divergents sur le rétablissement de la paix, l'économie et le projet militaire pourrait tout aussi bien se diriger vers l'impasse – et peut-être une courte vie.

Les médias israéliens ont déclaré qu'avec presque tous les votes comptés, chaque bloc disposait de 60 des 120 sièges du parlement. Les commentateurs ont déclaré que Netanyahu, qui a convoqué des élections anticipées il y a trois mois dans l'espoir d'une victoire facile, serait appelé à former le prochain gouvernement parce que le camp rival a remporté 12 de ses 60 sièges des partis arabes qui sont traditionnellement exclus de la constitution d'une coalition.

Une performance surprenante d'un nouveau venu politique, le parti centriste Yesh Atid, ou Il y a un avenir, lors du vote de mardi a renversé les prévisions pré-électorales et a causé un revers à Netanyahu. Le leader de Yesh Atid, Yair Lapid, a déclaré qu'il ne rejoindrait qu'un gouvernement engagé à des changements économiques radicaux et à une sérieuse pression pour reprendre les pourparlers de paix avec les Palestiniens, qui ont langui tout au long du mandat de Netanyahu de quatre ans.

Les résultats n'étaient pas officiels et la répartition finale des blocs pourrait changer avant que la commission électorale centrale ne termine son décompte tôt jeudi. Avec les blocs si également divisés, il reste une faible possibilité que Netanyahu ne forme pas le prochain gouvernement, même si lui et Lapid ont tous deux appelé à la création d'une large coalition.

Dans le système parlementaire israélien, les électeurs votent pour les partis, pas pour les candidats individuels. Parce qu'aucun parti au cours des 64 ans d'histoire d'Israël n'a jamais remporté la majorité absolue des sièges parlementaires, le pays a toujours été gouverné par des coalitions. Traditionnellement, le parti qui remporte le plus grand nombre de sièges a la première chance de former une alliance gouvernementale dans le cadre de négociations centrées sur des postes ministériels prometteurs et des concessions politiques. Si ces négociations aboutissent, le chef de ce parti devient premier ministre. Sinon, la tâche incombe à une faction plus petite. Le président Shimon Peres a jusqu'à la mi-février pour lancer ce processus, bien qu'il puisse commencer plus tôt.

L'alliance Netanyahu Likud-Yisrael Beitenu a obtenu le meilleur résultat lors des élections de mardi, remportant 31 sièges parlementaires. Mais c'est encore 11 de moins que les 42 qu'il détenait au Parlement sortant et en deçà des prévisions de 32 à 37 dans les sondages récents. Yesh Atid devait remporter une douzaine de sièges, mais en a remporté 19, ce qui en fait le deuxième plus grand de la législature.

S'adressant à ses partisans mercredi matin, lorsqu'un décompte des voix plus tôt a donné à son bloc une marge parlementaire fragile d'un siège, Netanyahu s'est engagé à former une coalition aussi large que possible. Il a déclaré que le prochain gouvernement serait construit sur des principes qui incluent la réforme du système controversé d'octroi d'exemptions de projet aux hommes juifs ultra-orthodoxes et la poursuite "responsable" d'une " paix authentique " avec les Palestiniens. Il n'a pas développé, mais le message semblait destiné à Lapid.

Netanyahu a appelé Lapid tôt mercredi et lui a proposé de travailler ensemble. "Nous avons l'opportunité de faire de grandes choses ensemble", a déclaré le Likud, citant le Premier ministre. Lapid a également appelé à la formation d'un large gouvernement.

« J'appelle les dirigeants de l'establishment politique à travailler avec moi, au mieux de leurs capacités, pour former un gouvernement aussi large que possible qui contiendra des forces modérées de gauche et de droite, de droite et de gauche, afin que nous serons vraiment en mesure d'apporter un réel changement", a-t-il déclaré aux supporters après la publication des premiers résultats mercredi matin.

L'objectif d'une large coalition ne sera cependant pas facile et obligera Netanyahu à prendre des décisions difficiles. Dans une interview accordée la semaine dernière à l'Associated Press, Lapid a déclaré qu'il ne serait pas une "feuille de vigne" pour un programme intransigeant sur le rétablissement de la paix. Un membre dirigeant du parti, Yaakov Peri, a déclaré mercredi que Yesh Atid ne rejoindra pas à moins que le gouvernement ne s'engage à commencer à enrôler les ultra-orthodoxes dans l'armée, à réduire le coût de la vie élevé du pays et à reprendre les pourparlers de paix.

“Nous avons des lignes rouges. Nous ne franchirons pas ces lignes rouges, même si cela nous coûtera de rester dans l'opposition », a déclaré Peri à Channel 2 TV.

Cette position pourrait forcer Netanyahu à promettre des ouvertures – peut-être beaucoup plus radicales qu'il ne l'imaginait – pour relancer les négociations de paix.

Mais une ligne plus dure adoptée par les alliés bellicistes traditionnels et futurs pourrait présenter de formidables obstacles à la constitution d'une coalition.

L'expérience montre également que les promesses faites lors des négociations de coalition ne tiennent pas toujours. Les partis centristes ont déjà été entraînés dans des coalitions dominées par les faucons, pour se précipiter plus tard dans la frustration face aux impasses dans le rétablissement de la paix. Yesh Atid n'a pas encore précisé les conditions spécifiques qu'il poserait sur cette question.

Les résultats des élections ont surpris les Israéliens, étant donné le flux constant de récents sondages d'opinion prévoyant une solide majorité intransigeante et une performance plus faible des centristes. Netanyahu a peut-être souffert de ses liens étroits avec les ultra-orthodoxes et peut-être de sa complaisance. De nombreux électeurs ont choisi des partis plus petits, pensant qu'une victoire de Netanyahu était assurée.

Le statisticien Camil Fuchs, qui mène des sondages pour les médias israéliens, a déclaré que les électeurs indécis qui représentaient jusqu'à 23 % des personnes interrogées dans les sondages d'opinion, ont apporté leur soutien à Lapid en grand nombre. Le sondeur Mina Zemah a déclaré que le soutien à Lapid avait augmenté au cours des derniers jours de la campagne et qu'il avait attiré environ 50% de son soutien de la droite.

Lapid a déclaré que le résultat des élections reflétait un désir d'unité dans un pays en proie à des schismes.

« C'est le message que nous ont envoyé les résultats des élections », a-t-il déclaré aux supporters enthousiastes. « Les citoyens d'Israël ont dit aujourd'hui non à la politique de la peur et de la haine. Ils ont dit non à la possibilité que nous puissions nous séparer en secteurs, en groupes, en tribus et en groupes d'intérêts étroits. Ils ont dit non aux extrémistes et ils ont dit non aux comportements antidémocratiques.”

Les tensions avec les États-Unis, l'allié le plus important d'Israël, peuvent également avoir joué un rôle dans le passage à Lapid. Le président Barack Obama a été cité la semaine dernière comme disant que Netanyahu sapait les propres intérêts d'Israël en continuant à construire des colonies juives sur les terres occupées que les Palestiniens veulent pour un futur État.

Netanyahu a reçu des éloges dans son pays pour avoir attiré l'attention du monde sur le programme nucléaire suspect de l'Iran et pour avoir maintenu l'économie sur des bases solides à une époque de troubles mondiaux. Mais il s'est à plusieurs reprises heurté à des alliés internationaux à propos de sa gestion du processus de paix, qui est au point mort sur la question de la construction par Israël dans les colonies juives de Cisjordanie et de Jérusalem-Est, gagnées par la guerre.

Les Palestiniens veulent que Netanyahu cesse toute construction de colonies comme condition aux pourparlers. Mais le dirigeant israélien dit que les pourparlers doivent commencer sans conditions préalables et note qu'un ralentissement de 10 mois qu'il a imposé plus tôt dans son mandat n'a pas encouragé des négociations significatives.

Mercredi, l'administration Obama a déclaré que l'approche américaine du conflit israélo-palestinien ne changerait pas, quels que soient les résultats des élections israéliennes.

« Nous continuerons à dire clairement que ce n'est que par des négociations directes que les Palestiniens et les Israéliens pourront obtenir la paix qu'ils méritent tous les deux », a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney.


LE BLOG DU NEZ DE CAMEL

L'éditorial du député du Likud Danny Danon aujourd'hui dans le Jerusalem Post sur l'immigration illégale africaine en Israël est tout simplement ridicule. MK Danon se présente comme un virtuose chutzpan dans l'article, qui soutient que les 25 000 immigrants illégaux africains d'Israël sont une "menace stratégique qui met en danger l'existence de la patrie juive".


Qualifiant ces réfugiés économiques et politiques de « menace démographique stratégique », Danon passe sous silence les nombreux types de réfugiés africains qui sont venus en Israël. Aux yeux de sa Déportation maintenant ! organisation, tous les immigrants illégaux sont les mêmes. Même s'ils viennent de pays très peu développés et n'ont aucune perspective d'emploi chez eux. Même si les enfants des immigrés sont nés en Israël et parlent hébreu. Même s'il s'agit de réfugiés du Darfour, du Soudan qui ont fui vers Israël pour se protéger des janjawi milices pendant le génocide dans la région.


Malheureusement, en faisant ces généralisations générales, le député Danon délégitime ce qui est un vrai problème pour Israël. En Israël, la démographie est importante et un afflux de non-juifs de l'extérieur de la région remet en cause le caractère juif de l'État. De plus, Israël - comme tout pays - a le droit d'appliquer des mesures légales d'immigration. « Déportation maintenant » est une réponse ridicule, mais étant donné la décision du gouvernement israélien ad hoc l'approche des réfugiés, demander une réponse plus globale n'est pas déraisonnable.


De nombreux Israéliens sont également sensibles aux dangers réels auxquels les immigrés sont confrontés chez eux. Par exemple, grâce au plaidoyer d'organisations de base comme la ligne d'assistance téléphonique pour les travailleurs migrants, de nombreux réfugiés du Darfour ont pu purger leur peine de prison en faisant des travaux agricoles dans les kibboutzim avec l'assentiment du gouvernement israélien. Certains de ces réfugiés ont ensuite obtenu la résidence.* De plus, ce blogueur a personnellement été témoin d'un auditorium d'étudiants universitaires israéliens assommés dans un silence de mort par un médecin du Darfour (et un immigrant illégal) décrire comment il a été forcé de tuer ses patients. Lorsqu'il s'est presque effondré en racontant l'épreuve, une goutte d'épingle aurait été audible dans la salle pleine d'étudiants auparavant bruyants.


Pourtant, le député Danon caricature ces réponses sincères comme la tactique des « opposants politiques cherchant à marquer des points politiques bon marché contre le gouvernement du Likoud ». Il néglige autant la complexité de la réponse du public israélien à l'immigration illégale que la complexité du problème lui-même.


Le plus flagrant est que le député Danon néglige l'histoire de son propre pays. L'immigration juive en Israël a été limitée par le mandat britannique dans les années 1930. Pourtant, les Juifs de l'époque étaient confrontés à une persécution économique et (principalement) politique croissante en Europe et avaient peu d'échappatoires. En réponse, la Hagana a déjoué les tentatives britanniques d'imposer des quotas sur l'immigration juive en faisant entrer clandestinement des Juifs dans la Palestine mandataire. Illégalement.


En fait, les historiens affirment qu'environ 18 100 Juifs sont entrés illégalement entre 1934 et 1939. L'immigration juive illégale représentait environ la moitié de l'immigration juive entre 1938 et 1939. Une telle histoire ne devrait pas interdire à Israël d'exercer ses pouvoirs de nation souveraine pour contrôler l'immigration. Cependant, un passé fortement construit sur l'immigration illégale de réfugiés sous la contrainte exige beaucoup plus de sensibilité que l'insensibilité avec laquelle le député Danon aborde l'immigration illégale africaine en Israël.


À une époque où les yeux du monde sont tournés vers Israël pour sa politique en Cisjordanie, sa position envers l'Iran et son traitement des minorités, l'éditorial du député Danon nuit à la réputation d'Israël et à son bien-être. Tous les hasbara dans le monde ne peut surmonter le dogmatisme et l'incitation qui ont conduit hier soir des manifestants à saccager des magasins et à casser la voiture d'un résident africain de Tel-Aviv.


Une politique d'immigration sensée pour Israël est juste. Mais persécuter les réfugiés dans le pays construit comme refuge pour rassembler les exilés est inacceptable.




*Une version antérieure de ce message affirmait que les réfugiés avaient obtenu la citoyenneté. La hotline pour les travailleurs migrants précise que les réfugiés soudanais ont obtenu la résidence temporaire avec un visa A5, mais pas la citoyenneté. L'ACRI corrobore la clarification.


1er mai 2012 - Livni quitte, Lapid entre - Rapport du contrôleur d'État - Historique

UFOs Northwest est votre centre de signalement d'OVNI et contient les dernières observations d'OVNI, des nouvelles d'OVNI, des vidéos, des photos, des croquis et des interviews de témoins enregistrés.

Noter: UFOs Northwest a besoin de nouveaux rapports sur les ovnis. Veuillez signaler selon les instructions ci-dessous :

Saisir le rapport en ligne
Rapport par e-mail : [email protected] (Inclure la date, l'heure et le lieu de l'observation)
Rapport téléphonique
Envoyez le rapport par SMS au : 406-465-1370 (inclure la ville, l'état, la date, l'heure et la description)

– Le pilote voit un objet sphérique en métal argenté près de son avion. –
– 1 NM à l'ouest de Tolède, aéroport de Washington –
– 1 juin 2021 –

– L'objet à changement de forme silencieux émet des couleurs différentes. –
– Brigend, Pays de Galles, Royaume-Uni-
– 11 juin 2021 –

– Plusieurs groupes de sphères orange se déplacent volontairement. –
– Keller, Texas –
– 16 juin 2021 –

– Photos prises d'une grande lumière circulaire. –
– Natchitoches, Louisiane –
– 13 mai 2021 –

– Enquête du FBI – Rencontre avec les ovnis d'American Airlines. –
– Nord-Est, Nouveau-Mexique –
– 21 février 2021 –

– Des nuages ​​étranges vus et photographiés. –
– Taylor Lake, Colombie-Britannique, Canada –
– 28 février 2021 –

– L'objet de forme ovale avec des lumières solides se déplace de manière erratique. –
– Orlando, Floride –
– 12 juin 2021 –

IMAGE FIXE D'OBJET DE FORME OVALE EXTRAITE DE LA VIDÉO. (L'IMAGE A ÉTÉ AGRANDIE ET ​​LE CONTRASTE A ÉTÉ AMÉLIORÉ.)

– La ligne de lumière se déplace vers le sud-est. –
– Vancouver, Colombie-Britannique, Canada –
– 15 mai 2021 –

– Bar of Light se déplace vers l'est à un rythme soutenu. –
– St Helens, Oregon –
– 15 mai 2021 –

– Objet noir de forme étrange dans la photo de San Juan Mtns. –
– Lizard Head Pass (sur la route 145 – SW Colorado) –
– 15 juillet 2019 –

– 3 lumières rouges se déplacent étrangement dans le ciel en séquence. –
– Huntingburg, Indiana –
– 4 juin 2021 –

– Objet blanc rond en mouvement rapide. –
– Francfort, Allemagne –
– 30 mai 2021 –

– 3 objets sombres stationnaires au-dessus du mont Rainier, WA. –
– Auburn, Washington –
– 26 mai 2021 –

– Objet en forme de boomerang vu et enregistré sur bande vidéo. –
– Fairfield, Connecticut –
– 20 avril 2021 –

– Craft avec 6-7 lumières décolle. Laisse une trace au sol. –
– White Hall, Illinois –
– 27 mai 2021 –

– Vidéo du plongeur : U.S.O. ou créature sous-marine ? –
– 20 miles au large de Placenia, Belize –
– 29 avril 2021 –

– Un grand objet triangulaire noir émerge d'un amas de nuages. –
– Vancouver, Washington –
– 25 mai 2021 –

– Étrange masse lumineuse photographiée. –
– New Windsor, New York –
– 23 mai 2021 –

– Super Bright Orb zoome dans le ciel. –
– Gold Creek, Montana –
– 14 mai 2021 –

Description de l'OVNI Nord-Ouest : Basés dans le nord-ouest du Pacifique à Helena, Montana, nous sommes le centre national de signalement des ovnis qui cherche non seulement à découvrir la vérité sur le phénomène ovni, mais aussi à partager nos résultats et nos enquêtes avec le public. Pendant trop longtemps, nos concitoyens ont été littéralement tenus dans l'ignorance par les agences gouvernementales et de recherche chargées de recueillir des informations sur ces événements inexpliqués. Alors que la plupart des observations extraterrestres peuvent être expliquées par des événements naturels, certains rapports d'ovnis sont en fait crédibles, suggérant la présence d'autres forces, êtres ou phénomènes scientifiques jusqu'ici non définis par la technologie actuelle et la compréhension conventionnelle. Rejoignez-nous alors que nous cherchons à appliquer des normes rigoureuses de recherche scientifique et d'analyses pour poursuivre ces dernières observations d'ovnis, et la signification possible derrière elles.

53 réponses à Centre de signalement des ovnis, dernières observations d'ovnis & nouvelles.

A propos de l'atterrissage d'OVNI signalé près de Dillon, Montana, le 14 août 1870 : Une chose que je dois préciser à propos de l'arraisonnement signalé d'un OVNI en vol stationnaire près de Townsend, Montana au début de mai 1940 était que le mineur de 37 ans Udo Wartena a dit qu'il est monté à bord d'un OVNI en vol stationnaire et a parlé pendant 2 heures avec 2 humanoïdes. (Ce site était à environ 375 miles au nord du Dillon de 1870, le Montana a signalé un atterrissage d'OVNI). Udo Wartena était un missionnaire mormon.Les récits de l'histoire mormone décrivent comment les missionnaires mormons au service de 3 ans croient en d'autres mondes dans l'espace qui ont habité des êtres et qu'une cité spatiale céleste de la Nouvelle Jérusalem d'environ 1 500 miles de long et de large descendra de Dieu du ciel vers la Terre avec des êtres célestes à l'intérieur . Les mormons croient également en une Terre créée qui obéit aux lois d'un royaume céleste et remplit les mesures de sa création par le Créateur. Si le récit de Warren Aston du missionnaire mormon Udo Wartena montant à bord d'un OVNI en vol stationnaire près de Townsend, Montana, début mai 1940, est vrai comme Udo l'a dit et a laissé des récits dactylographiés et écrits disant que son récit était vrai, alors sur cette base on aurait tendance à croire que le compte d'Udo était vrai comme il l'a dit et écrit était vrai. Le cas du contacté d'Udo dans le Montana des années 1940 semble donner du poids au cas du Montana de 1870, à quelque 375 miles au sud du contact d'Udo près de Townsend ou du site près de Dillon, dans le Montana.

Tout ce qui vous a vraiment inspiré pour écrire « UFOs Northwest | Votre source d'observations et d'enquêtes sur les ovnisUFOs Northwest | Votre source d'observations d'ovnis
& Enquête » ? J'ai vraiment adoré le billet de blog!
Merci beaucoup.
Sallie

Vous dites que UFOs Northwest examine les images d'OVNI ou tout ce qui est envoyé qui ne fait pas partie de l'engin de tous les jours dans le ciel ? Je dis qu'en est-il du 10-5-2011 un vrai quelque chose et qu'est-ce que j'obtiens d'UFOS NW (rien). Qu'est-ce que j'ai obtenu du MUFON (rien). C'était quelque chose de réel et vous laissez tomber la balle.

J'ai vérifié mes journaux de courrier électronique et j'ai répondu à votre rapport. J'ai aussi posté un rapport sur mon site. Vous pouvez lire sur :

J'ai trouvé vos photos et votre rapport intrigants.

En essayant de faire mes propres recherches, je suis tombé sur votre site aujourd'hui ! J'avais d'abord lu un peu de l'ancien site, puis je suis venu à celui-ci. Je suis vraiment impressionné et j'aime toutes les différentes perspectives présentées ici.

Je sais que vous recevez des centaines d'e-mails par jour, cependant, je me demandais si vous aviez posté toutes les expériences envoyées par e-mail sur votre site, ou si vous étiez également d'accord pour discuter de certaines expériences avec les gens ?

Merci pour les compliments. Je n'ai pas le temps de publier tous les rapports. Je ne prends pas beaucoup de rapports téléphoniques car ils sont plus de travail à publier.

Merci pour votre réponse rapide!

Je ne me soucie pas vraiment que vous publiiez mon expérience à moins que vous ne pensiez que c'était quelque chose que vous vouliez faire. Il y a quelques années, j'ai eu cette expérience particulière que je n'ai jamais pu expliquer, et j'ai fait beaucoup de recherches. J'ai pensé que peut-être vous envoyer un e-mail pourrait m'aider à avoir une perspective différente. Je ne voulais plus vous bombarder d'e-mails, alors j'ai dû demander d'abord.

Nous apprécions votre compréhension. Nous avons tendance à nous concentrer sur les rapports récents car ils sont plus faciles à enquêter. Nous ne pouvons publier qu'environ 60 % de ces cas.

Bien sûr, cela est parfaitement logique. Je ne me soucie pas vraiment que mon expérience soit publiée, je veux juste voir si vous avez entendu parler de ce que j'ai vécu. Je vous enverrai probablement un e-mail bientôt alors. Merci pour vos réponses rapides et directes !


Le gouvernement israélien accusé d'avoir tenté de freiner la démocratie

Le dernier jour de sa session d'été, la Knesset a adopté en première lecture deux projets de loi qui ont soulevé une tempête en plénière. Le premier était le projet de loi controversé sur la gouvernabilité parrainé par le chef d'Yisrael Beiteinu Avigdor Lieberman et défendu par le chef de Yesh Atid, Yair Lapid. Les premiers articles du projet de loi, qui rendent plus difficile la chute des gouvernements au pouvoir, ont été adoptés 63-42 avec deux abstentions.

La deuxième section, plus controversée, qui comprend l'augmentation du seuil électoral de 2 à 4 pour cent de l'électorat, a dépassé 64-42 avec une abstention. Selon les termes du projet de loi, les trois petits partis arabes à la Knesset qui n'ont jamais eu plus de 3-4 sièges cesseraient d'exister.

"Les gens en ont marre d'une Knesset éclatée composée de partis dissidents et d'un gouvernement gonflé qui fournit des emplois à des ministres superflus pour survivre", a expliqué Lieberman. « Cette loi d'Yisrael Beiteinu, qui établit, entre autres, que seuls 18 ministres et 4 vice-ministres siégeront dans le cabinet, et que le seuil électoral sera relevé à 4%, apportera la stabilité et des gouvernements efficaces qui pourront remplir leur rôle. planification à long terme et travail pour les citoyens.

Apparemment, en raison de ses liens avec les partis chareidi, le Premier ministre Benyamin Netanyahu tentera de réduire le seuil à 3% pendant les vacances de la Knesset. Outre les points évoqués par Lieberman, le projet de loi limite également les votes de défiance visant à renverser le gouvernement à se tenir une fois par mois au lieu d'une fois par semaine, et oblige le Premier ministre à être présent aux débats précédant ces votes.

Dans le débat qui a précédé le vote, les députés de l'UTJ, des Arabes, du Meretz et des travaillistes ont protesté contre le projet de loi qui menace de faire taire les partis minoritaires en se tenant silencieux au micro de la Knesset. Le député arabe Ahmed Tibi se tenait dos au plénum. Le député Jamal Zachalka s'est tenu sur le plénum avec sa bouche scotchée et a déclaré par la suite : « Cela illustre une Knesset sans députés arabes, une Knesset sans opposition. »

Bien que le seuil élevé favorise les partis chareidi lors des dernières élections, de minuscules partis dissidents leur ont siphonné jusqu'à cinq mandats. des fêtes géantes à l'exclusion des chareidim et de tous ceux qui osent lever la tête.

Avant de se tenir en silence, le député Moshe Gafni de l'UTJ a cité le posuk, « A ce moment-là, le sage se taira » (Amos 5:13).

« Les gens qui me connaissent savent à quel point il est difficile pour moi de garder le silence », a-t-il déclaré. "Mais je le ferai en m'identifiant aux factions arabes."

"Gafni, tu provoques une tempête même quand tu te tais", a plaisanté le vice-président de la Knesset, Gilo Gamliel, tout en concédant que "quelqu'un a finalement réussi à faire arrêter Gafni de parler".

Le député Yisroel Eichler de l'UTJ a déclaré que le nouveau projet de loi luttait contre ses citoyens ainsi que contre les chareidim.

"C'est anti-juif et anti-démocratique", a-t-il déclaré. « 100 000 citoyens arabes gardent le silence [avec leurs députés]. Il y a discrimination contre les Arabes et discrimination contre les chareidim. A partir de ce moment, écoute bien notre silence. Malheur à un pays devenu antijuif et antidémocratique.

Eichler a conclu sa protestation en arabe, "Nachnu makum banidlakum min agul al dimokratiya – Nous sommes avec vous dans votre lutte pour la démocratie".

En réponse aux efforts linguistiques d'Eichler, le député Achmed Tibi l'a remercié en yiddish : « Di Arabe bedanken eich oif di temichah vegen demokratiyah – Les Arabes vous remercient pour votre soutien à la démocratie.

Le député Menachem Eliezer Moses a expliqué pourquoi les partis chareidi étaient préoccupés par le projet de loi même s'il s'est avéré bénéfique pour eux à court terme.

"Il est possible que nous, les partis religieux, profitions de l'augmentation du seuil", a-t-il déclaré. « Cela nous protégera des partis dissidents qui nous menacent et nous sabotent à chaque élection en essayant d'attirer certains secteurs qui pensent que la propagande est suffisante pour ajouter des mandats supplémentaires à la Knesset. [Yitzchak] Amsallem, Amnon Yitzchak et [Michael] Ben-Ari ont causé la perte de 4-5 mandats. Ceux-ci auraient pu bloquer l'alliance Bennett-Lapid qui a conduit à leur saisie du gouvernement.

« Le problème, c'est que le gouvernement joue avec les lois fondamentales », a-t-il poursuivi. "Aujourd'hui, vous proposez une loi portant le seuil à 4% et la prochaine fois que vous l'augmentez à 8%… À 8%, un tel projet de loi constituerait une menace pour la démocratie et une fermeture des bouches digne du régime bolchevique... Vous, qui propose la loi, n'oublie pas qu'un jour tu te retrouveras peut-être de l'autre côté de la barrière et alors tu le regretteras.

Yair Lapid a démontré son emprise de fer sur son parti lorsque le député Adi Kol, l'un des principaux opposants au projet de loi, s'est éloigné de la ligne du parti et s'est abstenu de voter pour une partie de celui-ci. Quelques minutes plus tard, Lapid l'a fustigée et l'a forcée à s'excuser publiquement pour sa violation du protocole.

Pour Lapid, des excuses ne suffisaient pas. Il a interdit à Kol toute activité liée au parti jusqu'à nouvel ordre.

En réponse, les dirigeants travaillistes Shelly Yachimovich et Yitzchak Herzog ont déclaré qu'ils laisseraient Kol parler pendant leur temps de parole.

"La faction travailliste allouera à MK Kol, quand elle le voudra, un quota de projets de loi privés afin de l'aider à amener sa vision du monde à s'exprimer parlementaire et publique", ont-ils déclaré. "Nous honorerons toute demande de MK Kol, car nous respectons sa vision du monde et nous nous opposons à la tentative de la faire taire."

Le député Yitzchak Cohen du Shas a déclaré que le comportement de Lapid rappelait le style de gouvernement communément associé à la Corée du Nord.

Une autre preuve de l'arrogance de Lapid a été fournie par le ministre des Affaires stratégiques, Yuval Steinitz, qui a récemment fustigé Lapid pour l'avoir expulsé d'une réunion du cabinet de la diplomatie et de la sécurité il y a deux semaines. Steinitz, qui n'est actuellement pas membre du cabinet de sécurité, a été invité en sa qualité d'ancien ministre des Finances. Lorsque la réunion est passée aux questions diplomatiques, Lapid a demandé le départ de Steinitz. Netanyahu a soutenu l'insulte de Lapid.

"Lapid, qui a été ministre pendant trois mois, a atteint le sanctuaire du gouvernement, le Cabinet de sécurité diplomatique, et se comporte comme il se comporte en raison de son arrogance et de son arrogance", a déclaré Steinitz. « Certaines personnes arrivent et pensent qu’elles n’ont rien à apprendre. Comme quelqu'un qui pense pouvoir obtenir un doctorat sans avoir d'abord obtenu une maîtrise ou un baccalauréat.

C'était en référence au projet rejeté de l'Université Bar-Ilan d'accorder à Lapid un doctorat honorifique.

"Je n'exonère pas le Premier ministre de sa responsabilité, avec tout le respect et l'appréciation que j'ai pour lui", a poursuivi Steinitz. « Dans ce cas, il aurait dû se comporter différemment. C'était un comportement inapproprié de sa part. Il a fait preuve de faiblesse en traitant avec Lapid … Bien sûr, j'ai été offensé. Il n'y a qu'un seul patron au gouvernement et c'est Netanyahu. Sa conduite devrait indiquer clairement qui est le chef de ce gouvernement, et il ne l'a pas fait. »

Un député arabe affirme : « Nous étions là avant vous »

Pour en revenir à la première lecture du projet de loi sur la gouvernabilité, la Knesset a passé le reste de la soirée à adopter la première lecture du projet de loi référendaire, qui exige un vote public avant de renoncer au sol israélien. Bien que la loi actuelle exige déjà un référendum public avant de renoncer à un pouce d'Israël souverain, le nouveau projet de loi renforce la loi en en faisant une partie de la législation de base. Cela a un statut constitutionnel aux yeux de la Haute Cour et abroge automatiquement les lois en conflit. Naftali Bennett avait insisté pour que le projet de loi soit promu comme condition du soutien de son parti au budget de l'État.

« La Terre d'Israël appartient aux grands-pères de nos grands-pères et aux petits-fils de nos petits-fils et personne ne peut y renoncer », a-t-il déclaré lors du débat. « Une décision aussi cruciale ne peut être prise par des astuces politiques. Toute décision de céder une partie du terrain doit être prise par le public.

À ce stade, Moshe Gafni s'est écrié : « Sans Toras Yisroel, il n'y a pas d'Eretz Yisroel. "

Yaakov Asher de l'UTJ a crié : « Si oui, pourquoi le laissez-vous [Netanyahu] négocier ? Si oui, pourquoi avez-vous envoyé Livni [pour parler à Kerry] ? »

Les députés de l'opposition ont averti que le projet de loi référendaire était dangereux.

« Un référendum légitimera le retrait des Juifs de leurs foyers », a déclaré le député Nissim Zeev du Shas.

Le député Avrohom Michaeli du Shas a averti que le référendum était un "truc" pour lequel les électeurs de Bennett ne lui pardonneraient pas.

Au cours du débat, le député Jamal Zachalka du parti Balad a déclaré à la Knesset : « Étant donné que le référendum porte sur un territoire occupé, ce qui s'applique est le droit international, et donc le référendum national devrait être un référendum binational [y compris les Arabes de la Cisjordanie]. »

« La Terre d'Israël appartient à la nation d'Israël et vous êtes les étrangers ici ! » a crié le député Moti Yogev de Habayit Hayehudi.

« Nous étions ici avant vous. J'étais ici avant toi. Et nous serons là après vous ! Alors arrêtez de rêver », a rétorqué Zachalka.

Dans le passé, Zachalka a affirmé que les Juifs de Cisjordanie n'avaient pas le droit de se défendre et que leur meurtre ne devrait pas être condamné.

Profitant de son droit de premier ministre à parler chaque fois que cela était nécessaire, Netanyahu s'est dirigé directement vers le podium et a annoncé : « Je n'avais pas l'intention de parler. Mais j'ai entendu la déclaration du député Zachalka. Vous avez dit : « Nous étions ici avant vous et nous serons là après vous. » La première partie n'est pas vraie. Et la deuxième partie n'aura pas lieu.

De nombreux députés ont applaudi avec enthousiasme la déclaration impromptue de Netanyahu.

Zachalka a ensuite changé d'air en disant: "Je voulais dire que nous serons ici après la fin de la discrimination."

Peu de temps après, lors d'une cérémonie commémorative au camp de concentration de Treblinka commémorant le 70e anniversaire de son soulèvement de 1943, le vice-ministre de l'Éducation Avi Wortzman de Habayit Hayehudi a fait référence à l'affirmation de Zachalka selon laquelle les Arabes ont précédé les Juifs à Eretz Yisroel.

« Cette semaine, l'État d'Israël négocie avec quelqu'un (Mahmoud Abbas) dont le doctorat porte sur la négation de l'Holocauste », a-t-il déclaré. « Dans le même temps, j'entends qu'à la Knesset israélienne, un membre de la Knesset incite le peuple juif à s'en prendre au peuple juif en disant : « Nous étions ici avant vous et nous serons là après vous. » Je me tiens ici à Treblinka en tant que représentant. de l'État d'Israël et en tant que fier juif, et je dis à tous ceux qui cherchent du mal pour nous : la nation juive a existé avant vous dans l'histoire et nous resterons après votre départ.

Les projets de loi sur la gouvernabilité et le référendum doivent encore passer deux lectures après la reprise de la session d'hiver de la Knesset.

MAIS SONT-ILS VRAIMENT CHAREIDIM ?

Dernièrement, Tsahal s'est vanté qu'en dépit de la résistance des chareidis à la conscription, le nombre de chareidim enrôlés était en augmentation. En particulier, l'armée a souligné la dernière intronisation de 420 jeunes chareidis qui, selon l'armée, était la plus grande conscription chareidi de l'histoire. L'année dernière, 1 447 chareidim ont été rédigés, et l'année précédente 1 282. Sur la base de ces chiffres, un commandant de la Direction de la main-d'œuvre de Tsahal a déclaré que Tsahal prévoyait de recruter un nombre record de 2 000 volontaires chareidi cette année. Un autre haut responsable a déclaré que Tsahal espère avoir jusqu'à 10 000 soldats chareidi d'ici 2018, contre 3 500 aujourd'hui.

Mais les personnes qui ont vu les dernières recrues chareidi arrivant à la base d'intégration ont déclaré qu'il était douteux que la plupart d'entre elles soient des chareidim. De nombreuses recrues ont ouvertement admis qu'elles ne sont pas du tout chareidi.

« Tout est harta barta (absurdité) », a déclaré Yosi Cohen, qui est employé par Tsahal pour promouvoir le service militaire parmi les chareidim. « Pas un seul homme chareidi n'a été recruté aujourd'hui. "

"L'armée gère un programme qui ramène les gens dans le giron, et c'est très bien, mais il n'y a pas eu de chareidim rédigé aujourd'hui", a déclaré un journaliste.

Comment l'armée réussit-elle à en faire un repêchage de chareidi record ? Par l'expédient de définir la religiosité des soldats non pas en fonction de leur niveau actuel d'observance, mais en fonction du dernier établissement d'enseignement où ils ont étudié.

Le député Mordechai Yogev de Habayit Hayehudi a reconnu que le nombre de recrues chareidi est en baisse en raison de l'hostilité engendrée par la campagne shivyon banetel. Selon son estimation, seulement 50 % des recrues de Netzach Yehuda étaient des chareidi, d'autres venaient « d'autres extrémités de l'échelle ». Le député Omer Bar-Lev du Labour a reconnu que bon nombre des nouvelles recrues étaient des noshrim, des bochurim qui ont abandonné le système de yeshiva.

Le député chareidi autoproclamé Dov Lipman de Yesh Atid ne semblait pas perturbé par le manque de chareidim dans les rangs des conscrits. Il a déclaré que la vue des recrues « en kippot noir, tzitzis et peyos » lui avait fait monter les larmes aux yeux. Saluant le mesirus nefesh de certains qui s'enrôlaient dans l'armée au risque d'encourir la défaveur familiale, il a remis sa carte personnelle aux recrues, disant qu'elles seraient les bienvenues chez lui pour Chabbath.

LA HAUTE COUR LIBÈRE 550 BOCHURIM DU PROJET D'AOT

Après des semaines de délibérations, la Haute Cour d’Israël a temporairement accepté l’argument du ministre de la Défense Moshe Yaalon selon lequel la rédaction forcée des 550 chareidim devant s’enrôler le 18 août contredirait l’intention du gouvernement de différer tous les yeshiva bochurim du projet pour les prochaines années. Jusqu'à présent, il s'agit d'une défaite pour le Mouvement pour un gouvernement de qualité en Israël, le mouvement Chiddush pour la liberté et l'égalité religieuses, le Forum israélien pour l'égalité des droits et des obligations des citoyens et plusieurs autres groupes, qui ont affirmé qu'en l'absence d'un projet de loi loi, les 550 bochurim devraient être rédigés en août comme tout autre adolescent. La Haute Cour a déclaré qu'elle réexaminerait la question dans quelques semaines sur la base des informations mises à jour fournies par les plaignants et le gouvernement à ce moment-là.

BASES DE L'ARMÉE CHAREIDI NON FERMEES AUX FEMMES

Malgré l'insistance de l'armée sur le fait que les soldats chareidis ont « huit types différents de cacheroute et de shi'urei Torah » et que l'armée fait tout son possible pour tenir compte de la halakha, un commandant de bataillon de Tsahal a admis que les bases chareidi ne sont « pas fermées aux femmes ». Il a dit cela après qu'une femme de la police des frontières a été bloquée dans la salle à manger d'une base chareidi de la brigade d'infanterie Nachal à Mevo Dotan en Cisjordanie, conformément à une affirmation sur un site Web de Tsahal selon laquelle «le bataillon Netzach Yehuda respecte strictement Chabbath, la nourriture servi est casher l'mehadrin, et les militaires du bataillon sont complètement séparés [des femmes]. Pourtant, après avoir clarifié l'incident, les responsables de Tsahal ont insisté sur le fait que bien que Nachal Chareidi soit un bataillon exclusivement masculin, aucune règle n'empêche les femmes soldats et officiers d'entrer dans la base.

La même chose s'est produite il y a quelques semaines lorsqu'une femme officier chargée de vérifier la cuisine de la base s'est vu interdire l'entrée. À l'époque, le conseiller du chef d'état-major pour les affaires féminines, le brigadier. Le général Rachel Tevet-Weisel, a déclaré qu'elle avait dit à tous les officiers du bataillon que "la base n'est pas fermée aux femmes". Un autre officier a précisé que la séparation des sexes dans les bases ne s'étendait pas au maintien de toutes les femmes à l'extérieur, déclarant : « Pour tout ce qui m'importe, ils peuvent évacuer la base avant qu'une femme ne vienne réparer quelque chose. Elle ne fait pas partie intégrante de l'unité, après tout.

La députée Aliza Lavie de Yesh Atid, présidente du Comité de la Knesset sur le statut de la femme, a averti que l'augmentation des chareidim dans Tsahal ne doit pas empiéter sur les droits féministes.

« Nous sommes au milieu d'un processus qui conduira à une augmentation drastique du nombre de troupes chareidi s'enrôlant dans Tsahal », a-t-elle écrit. « Naturellement, ce processus exige que Tsahal se prépare en conséquence. De toute évidence, Tsahal doit être sensible aux besoins des troupes chareidi, mais cela ne peut pas conduire à une situation où les femmes ne sont pas autorisées à entrer dans les bases.

FRUM SOLDATS PARTENT AVANT QUE LES FEMMES CHANTENT

D'autre part, environ 200 soldats de Nachal Chareidi et Hesder ont été autorisés à quitter une cérémonie marquant le 7e anniversaire de la brigade du kéfir afin d'éviter d'écouter des femmes chanter. Bien que 3 000 soldats et officiers aient été obligés d'assister à l'événement organisé dans la forêt de Chulda, le Rav Shoham Orkobi, le rov de l'unité, a demandé au commandant de la brigade d'autoriser les soldats religieux à partir avant le début des chants. En conséquence, environ 200 soldats ont quitté la cérémonie au moment opportun par une sortie discrète.

Cela contrastait avec l'année dernière, lorsque le lieutenant-colonel Ram Moshe Ravad a quitté son poste de rov du programme chareidi Shachar en partie à cause de nouvelles directives exigeant que les soldats assistent aux cérémonies officielles même si des femmes chantaient. Jusqu'à présent, les lignes directrices de cette question restent floues. Le ministre Minor Livnat a récemment déclaré : « Si les [chareidim] organisent une soirée spéciale pour leur unité, il n'est pas nécessaire d'amener des femmes pour y chanter. Mais si elles participent à un événement avec d'autres unités, les femmes soldats devraient y chanter, mais il devrait être possible pour quelqu'un qui n'a pas besoin d'être là de ne pas y participer.

“NOUS NE SOMMES PAS UN TAMPON EN CAOUTCHOUC”

Il y a eu un conflit houleux lors de la première réunion à huis clos du Comité spécial pour Shivyon Banetel pour préparer le projet de loi de l'armée pour ses deuxième et troisième lectures.

Comme l'a écrit le député Tzachi Hanegbi d'Yisrael Beiteinu à propos de la réunion : « D'un côté, vous nous avez, quatre députés - Elazar Stern, Ofer Shelah, Moti Yugav et moi-même - qui ont servi de parachutistes et ne peuvent tolérer l'esquive. De l'autre côté, vous avez des députés des partis chareidi qui se sentent obligés de défendre le mode de vie du secteur qu'ils représentent. Nous nous disputons dans une seule langue, mais le gouffre entre nos hashkafos semble infranchissable à ce stade. »

Moshe Gafni a déclaré que les participants chareidi du panel étaient déterminés à changer radicalement le projet de loi.

« Nous ne sommes pas un tampon du gouvernement », a-t-il déclaré. « Le projet de loi déposé devant ce comité n'est que de la matière première et le projet de loi qui émergera à la fin du processus sera différent. On ne peut pas imposer un édit impossible au public. Nous venons à ces discussions pour apporter des changements et pour influencer. Le texte du projet de loi n'est pas immuable. Tout comme neuf soldats de Tsahal sur dix ne sont pas des combattants de première ligne, mais protègent toujours l'État d'Israël, de même, une personne qui étudie la Torah défend le peuple juif. En ce qui me concerne, celui qui n'apprend pas la Torah jour et nuit devrait en effet s'enrôler.

Les dirigeants chareidis restent catégoriquement opposés au projet conformément à une déclaration que le Rav Elazar Menachem Man Shach zt”l a faite il y a 25 ans lorsqu'il a été question de recruter des étudiants de yeshiva : « S'ils décident de rédiger les bnei yeshivos, les bnei yeshivos en golus.

Le député Ofer Shelach de Yesh Atid a averti que le comité doit parvenir à une sorte d'accord ou ce serait encore pire pour les chareidim.

"Tout le monde doit comprendre que si nous ne parvenons pas à un accord, la seule alternative est que tout le monde sera obligé de s'enrôler à 18 ans", a-t-il déclaré.

La présidente du comité, la députée Ayelet Shaked de Habayit Hayehudi, semblait convaincue que les 28 000 étudiants de yeshiva qui devaient être exemptés du service militaire au cours des trois prochaines années se précipiteraient dans les rues à la recherche de travail. Elle a déclaré que leurs contributions positives au monde des affaires et de la haute technologie d'Israël imiteraient l'immigration massive de Juifs russes dans les années 90.

Avant la réunion, le ministre de l'Économie et du Commerce, Naftali Bennett, a évoqué des plans concrets pour concrétiser les idées de Shaked, déclarant même que "l'intégration des chareidim dans la main-d'œuvre était un objectif suprême et encore plus important que leur intégration dans l'armée".

"Afin d'assurer la bonne intégration des chareidim dans la main-d'œuvre, le ministère de l'Économie et du Commerce développe des outils qui peuvent faciliter le processus d'intégration", a-t-il déclaré. , l'augmentation de la demande d'employés chareidi parmi les employeurs en utilisant des incitations économiques, et le troisième volet – l'attention individuelle par le biais de formations professionnelles et d'ateliers. »

Lors d'une autre réunion de la Knesset, Bennett a déclaré que son ministère prévoyait d'ouvrir un programme prestigieux nommé Talpiyos L'chareidim, pour former des chareidim pour l'industrie de la haute technologie.

Pendant ce temps, le ministère du Trésor et de l'Économie, en collaboration avec la municipalité de Yerushalayim, a sélectionné l'organisation à but non lucratif Kemach (Kidum Miktzo'I Chareidi) pour gérer une organisation de placement, qui devrait trouver des emplois pour 1 500 chareidim par an pour un coût de 48 millions de shekels sur trois ans.

EIDAH HACHAREIDIS ET TOLDOS AHARON S'OPPOSENT À LA VIOLENCE ANTI-TRAJET

Lors d'une réunion d'urgence contre la conscription forcée des bochurim à laquelle ont assisté des milliers de personnes, le gaon av bais din du Badatz des Eidah Hachareidis, le Rav Yitzchok Tuviah Weiss, a protesté contre le recours à la violence pour lutter contre la conscription de la yeshiva.

« Un comportement aussi honteux est inapproprié pour les bnei yeshivos », a-t-il déclaré. "Nous devons sanctifier Sheim Shomayim dans toutes nos voies."

Contrairement à ceux qui souhaitaient que la réunion se déroule sur la place ouverte devant le Badatz à Meah Shearim, la réunion s'est déroulée dans une salle fermée afin de minimiser les risques de conflit policier.

Toldos Aharon chassidus de Meah Shearim a également condamné la violence. La dernière édition de son magazine hebdomadaire comprenait un certain nombre d'articles condamnant l'utilisation excessive de kana'us.

LA VILLE DE CHAREIDI VOLÉE DU STATUT DE FAVORISÉ

En remaniant plus de 600 villes et colonies affectées à un statut préférentiel, la Knesset a ajouté 20 villes, principalement des villes de Cisjordanie et des villes où les Juifs de Gaza se sont installés, mais elle a retiré de la liste la ville chareidi de Beitar Illit, ainsi que la ville de Charish, qui est prévu pour la résidence chareidi à l'avenir.

La liste préférentielle comprend les villes de Yehuda et de Shomron, et les zones de développement à la frontière nord et à proximité de Gaza. Ceux-ci sont éligibles aux prestations gouvernementales en matière d'infrastructures, d'éducation, de culture et de sécurité, ainsi qu'aux subventions et prêts au logement. Trois colonies ajoutées à la liste ont commencé comme des colonies illégales qui ont été légalisées rétroactivement.

Les politiciens de l'opposition ont fustigé la décision.

"La décision d'inclure les colonies, dont le statut juridique est assombri par le doute, à la carte des préférences nationales, est un effort ciblé pour empêcher les efforts de paix et révèle un mépris pour l'état de droit", a déclaré la dirigeante du Meretz, Zehava Gal-On.

« Nous avons de la chance que les pionniers qui ont construit le kibboutz Chanita [une ancienne tour et une palissade] n'aient pas pensé comme vous », a rétorqué le député Naftali Bennett.

Gal-On a également attaqué le ministre des Finances Yair Lapid pour avoir déserté la classe moyenne qu'il prétend représenter et voté pour un statut préférentiel pour les colonies.

"Lapid a rompu toutes ses promesses, à l'exception d'une promesse qu'il a tenue avec diligence - sa promesse à (Naftali) Bennett et les intérêts des colons", a-t-elle déclaré.

Les députés Chareidi se sont plaints du retrait de Beitar Illit de la liste.

"Cela prouve que la persécution des chareidim continue même après le budget", a déclaré le député Yaakov Litzman de l'UTJ. « Il est impossible d'envisager de rejoindre un gouvernement qui a décidé de persécuter tout ce qui touche au chareidim et qui agit avec une terrible discrimination contre tout un secteur.

« Aujourd'hui, le gouvernement israélien a de nouveau prouvé son obstination avec la décision contraire à l'éthique de retirer Beitar Illit et Charish de la carte des préférences nationales et d'inclure des dizaines d'avant-postes isolés », a déclaré le député Aryeh Deri du Shas. « Les frères Bennett-Lapid ne se reposeront pas tant qu’ils n’auront pas privé les citoyens chareidi d’Israël et les grands blocs de colonies de tout budget en faveur des résidents des colonies isolées avant-postes. »

"La décision du gouvernement de nuire aux 40 000 habitants de Beitar et de refuser l'aide à Charish et Kiryat Gat afin de les sauver de" l'invasion extraterrestre "des chareidim prouve que le gouvernement maléfique n'est pas satisfait du projet et des édits budgétaires", a déclaré Yisroel Eichler de l'UTJ. . « Le gouvernement continue de procéder à des éliminations ciblées contre les chareidim… La réponse juive appropriée est l'ouverture de dizaines de nouvelles yeshivot à Elul et la myriade de nouveaux talmidim de tous âges qui commencent à apprendre cette semaine.

Deri a chargé le conseiller juridique de Shas de préparer un avis juridique afin de faire appel de la décision du gouvernement devant la Haute Cour.

QUE SE PASSE-T-IL SI BENNET OU LAPID TOMBE ?

Les chareidim rejoindront-ils le gouvernement actuel s'il subit un remaniement ? Au cours du débat sur l'initiative de paix John Kerry, Naftali Bennett a laissé entendre qu'il démissionnerait si l'initiative de paix atteignait un point de rupture.

« La décision de libérer les terroristes meurtriers s'oppose à toutes les valeurs que l'on nous a enseignées dans Tsahal, des valeurs qui disent qu'il ne devrait y avoir aucun compromis face à la terreur meurtrière », a-t-il déclaré. « Au cours de ces jours, nous devons… rester fermes contre les forces extérieures qui voudraient nous faire nier les valeurs historiques juives et détruire les colonies… Nous ne serons jamais partenaires de processus qui déchirent le peuple israélien.

Même sans sa menace, il y a des signes de fissures à Habayit Hayehudi. L'ancien député Yaakov Katz (Katzele) a attaqué Bennett, écrivant qu'il avait échoué et qu'il devrait être remplacé.

« Le politicien Bennett a échoué dans deux objectifs principaux : d'abord, garder le monde de la Torah, et deuxièmement, garder Eretz Yisroel », a-t-il écrit. «Après de nombreux efforts et avec l'aide d'Hachem, nous avons réussi à établir des liens avec le monde chareidi. Bennett a détruit tout ce que nous avons construit avec l'alliance qu'il a faite avec Lapid en dénigrant la Torah et le gedolei Yisroel. Tout comme Bennett a échoué en réduisant de 50% le budget du monde chareidi et religieux sioniste de la Torah, de même il n'a pas réussi à protéger Eretz Yisroel, car en ce moment même, Tzipi Livni est en train de négocier avec la bénédiction de Netanyahu de renoncer 94 % de Yehuda et Shomron et déraciner les colonies… Le politicien Bennett ne peut pas diriger le public sioniste religieux. Il doit être remplacé immédiatement.

Il semblerait que Netanyahu ait déclaré en privé au député Menachem Moses de l'UTJ que les choses pourraient changer.

"Je considère le public chareidi comme un partenaire naturel", lui a-t-il dit. «Je considère le moment présent comme une courte interruption qui m'est imposée contre ma volonté. J'honore le gedolei Yisroel. Nous vivons une véritable crise économique. Ce n'est pas une fausse déclaration. Mais à la fin de la journée, je pense que nous allons nous en sortir. Bientôt, nous ferons avancer l'accord politique [avec les Palestiniens]. Je crois que les chareidim seront à nouveau mes partenaires au gouvernement.

Selon un sondage du magazine financier Globes, le processus de paix a profité aux grands partis israéliens. Si des élections avaient lieu aujourd'hui, le Likud Beiteinu obtiendrait 33 sièges et les travaillistes 18. Le sondage indique que le parti Yesh Atid de Lapid est en baisse de popularité depuis mai, lorsque les sondages indiquaient qu'il obtiendrait 30 sièges. En juin, il est tombé à 18, et en juillet, il ne lui restait que 14 sièges, cinq de moins qu'actuellement.

Selon un sondage de la Knesset, 78% des personnes interrogées ont déclaré ne pas faire confiance à Lapid et seulement 20% ont déclaré qu'elles le pensaient fiable. 65% pensaient que son traitement du député Adi Kol était antidémocratique et seulement 24% pensaient que son comportement était justifié. 54% pensent qu'il n'a pas tenu ses promesses envers son électorat, et 43% de ceux qui ont voté pour lui ont déclaré qu'ils ne le feraient pas un second tour.

Les partis chareidi rejoindraient-ils la coalition si Bennett ou Lapid étaient évincés ? Cela peut dépendre de qui vous demandez. Peu de temps après que la Knesset a approuvé le projet de loi budgétaire, le député Yaakov Litzman de l'UTJ a insisté : « Nous ne rejoindrons jamais ce gouvernement même si Lapid part. Nous en avons fini avec [Netanyahu]. »

Citant le verset, " La personne avilie (novol) a dit dans son cœur, il n'y a pas de D.ieu, ils se sont comportés de manière corrompue, ils ont fait abominablement, il n'y a personne qui fait le bien " ( Tehilim 14:1), Litzman a ajouté, " tu sais ce que signifie novol ? Netanyahu-Bennett-Lapid.

Le député Moshe Gafni a déclaré que si rejoindre une coalition sans Lapid aidait le monde de la Torah, l'UTJ envisagerait certainement cette possibilité. Un responsable de l'UTJ a souligné que, de toute façon, une telle décision ne serait pas prise par les politiciens, mais par le gedolei hador, et que le scénario d'une coalition ratée n'était pas très probable dans un avenir proche.

LE GOUVERNEMENT VOLE LE POISSON SANS FOURNIR DES CANNES

Dans un rapport qui sera bientôt publié, le contrôleur de l'État Yosef Shapira se plaint que les programmes gouvernementaux visant à intégrer les chareidim dans la main-d'œuvre sont insuffisants et inefficaces.

"Il s'agit d'une mission socio-économique d'importance nationale, mais l'image qui se présente indique que les progrès dans sa gestion sont faibles et lents", indique le rapport.

Selon le rapport, bien que le Trésor ait alloué un fonds pour financer des programmes d'études spéciaux pour les chareidim entre 2005 et 2008, seulement 50 % de l'argent a été utilisé en 2008 et les demandes des établissements universitaires d'établir des cours de chareidim ont été rejetées.

Le rapport indique que les objectifs du gouvernement pour 63% des hommes chareidi devant être employés d'ici 2020 sont irréalistes, notant qu'un programme gouvernemental de placement professionnel n'a placé que 1 250 chareidim depuis 2006.

« Cette contribution est importante, mais son taux est presque insignifiant compte tenu des objectifs fixés par le gouvernement », indique le rapport.

"On ne peut pas blâmer les chareidim avec toutes les dures accusations du ministre des Finances lorsqu'il s'avère que l'État est coupable du manque d'intégration dans l'industrie par le mépris, la bureaucratie et la paresse", a déclaré le député Amnon Cohen du Shas, président du comité du contrôleur. « Ils ont promis de fournir des cannes à pêche à la place du poisson. Ils ont découpé le poisson et les cannes n'ont pas encore été faites.

« Le contrôleur de l'État a constaté qu'aucun programme spécifique n'avait été rédigé pour encourager l'emploi chareidi et que le ministère de l'Économie n'avait pas encore préparé de plan de travail opérationnel ni créé de département pour la question. Le contrôleur de l'État a déterminé que « cela implique des tâches d'importance socio-économique nationale, mais l'image émergente indique que les progrès dans leur gestion sont faibles et lents ».

PIRON PEUR DE MONTRER SON NEZ

Le ministre de l'Éducation Shay Piron de Yesh Atid a annulé une apparition à une conférence annuelle sur l'éducation à Bnei Brak face aux menaces qu'il serait expulsé. Le mois dernier, les étudiants de l'université chareidi Ohr Yehuda ont boycotté la participation de Piron à une cérémonie de remise des diplômes. La conférence de Bnei Brak a mis en corrélation le ministère de l'Éducation avec les gestionnaires du système cheder préparatoire à l'ouverture de l'année scolaire 5774.

Le ministère de Piron s'est plaint que les militants chareidi utilisaient des enfants chareidi comme otages dans leur guerre politique afin de promouvoir leurs intérêts personnels. Faisant passer l'intérêt des enfants chareidi avant le sien, Piron avait décidé d'annuler sa participation afin que la conférence se déroule sans entrave.

GAFNI SAUVE LES PAYES DE SCOLARITÉ

Il y a deux mois, des élèves du séminaire ont appris que le ministère de l'Éducation supprimait le programme Perach, qui consiste à donner des cours particuliers à des filles issues de familles pauvres en échange d'une redevance. Même l'argent qui leur est dû ne serait pas payé.

En réaction à l'injustice, Moshe Gafni a eu une série de discussions avec de nombreux fonctionnaires impliqués et les a convaincus de payer aux étudiants du séminaire l'argent qu'ils méritent. Soulignant l'importance du programme pour aider les écoliers faibles à suivre leur travail et aider de manière significative les filles du séminaire à couvrir leurs frais de scolarité, il a dit qu'il espérait que le programme de scolarité continuera à recevoir le même financement que les autres collèges sous les auspices de la Ministère de l'Éducation.

135 000 bochurim et avreichim sont revenus à 2 700 yeshivos et kollelim pour le Elul zeman. 26 500 de ce nombre étudient dans les yeshivo ketanos, tandis que 135 000, dont 4 100 talmidim d'outre-mer, étudient dans les yeshivas gedolos. Environ 71 650 avreichim étudient dans des milliers de kollelim.

On estime qu'environ 50 yeshivos Hesder d'Israël ont environ 1 700 talmidim.

« Grâce à ce début d'apprentissage dans les yeshivas hakedoshos, la miséricorde céleste augmentera », a déclaré le Rav Aharon Leib Shteinman. « Pour combattre tous ceux qui tentent de diminuer la Torah, chaque personne doit réfléchir à la manière d'augmenter au maximum ses études de la Torah. »

Rav Nissim Karelitz a fait écho à ses sentiments, déclarant dans une drashah : « Lorsque le gouvernement diminue son soutien aux institutions de la Torah, nous devons comprendre qu'il s'agit d'un édit céleste exigeant que nous augmentions notre labeur et notre hasmadah dans l'apprentissage de la Torah. »

ASCENSEUR POUR KOSEL PLAZA

Trekking dans la vieille ville depuis la place Kosel en montant des escaliers raides a toujours été un défi, en particulier pour les personnes âgées, les personnes handicapées et les personnes faisant rouler des poussettes. Aujourd'hui, après trois ans de retard, un appel d'offres est sur le point d'être lancé pour la construction d'un ascenseur entre les deux. Un ascenseur d'une capacité de 20 passagers élèvera les personnes de 70 pieds directement au niveau supérieur. Le projet de 35 millions de shekels sera principalement financé par Boruch Klein et nommé The Boruch Elevator en son honneur.

La ville prévoit de construire un certain nombre de magasins touristiques dans un tunnel au niveau inférieur, qui mènera directement au Kosel. La Société pour la reconstruction et le développement du quartier juif accélérera également la construction d'un centre d'information dans le quartier juif situé à un mikvé à partir du deuxième Bais Hamikdosh.

BELZER REBBÉ A RÉCITÉ SHEHECHEYANU SUR LES NOUVEAUX RABBIS EN CHEF

Le nouveau grand rabbin ashkénaze Rav Dovid Lau, son père, le Rav Yisroel Meir Lau, grand rabbin de Tel Aviv-Yafo, et son frère, le Rav Moshe Chaim Lau, candidat au poste de grand rabbinat de Yerushalayim, ont rendu visite au Belzer Rebbe dans son Yerushalayim maison. Le Rabbi a récité la brakha de Shehecheyanu, sans Sheim et Malchus, lorsque Rav Dovid est entré dans la pièce.

Ils ont longuement parlé de l'incitation contre le public de la Torah et de la manière d'y faire face.

Rav Yisroel Meir a rappelé que lorsqu'il a rendu visite à Rav Aharon de Belz après l'Holocauste, le Rabbi lui a donné sa main enveloppée dans une serviette, comme c'était sa coutume. Cependant, quand il a entendu que le jeune garçon était un survivant de l'Holocauste et un fils de Rav Moshe Chaim Lau, le rov de Pietrikov, il a retiré la serviette et a serré la main de Rav Lau sans séparation.

Rav Its'hak Yosef a également rendu visite au Belzer Rebbe, et lui aussi a été accueilli par un Shehecheyanu.

Pendant ce temps, le Rav Avrohom Sherman, qui a déclaré que des milliers de conversions à la chaîne de montage du rabbinat d'Israël étaient invalides, a confirmé que le Rav Dovid Lau avait accepté de soumettre toutes ses décisions concernant les conversions au Rav Sherman pour examen.

« Rav Lau a dit [au talmid de Rav Elyashiv, RavYosef] Efrati que sur toutes les questions concernant les conversions, il viendrait me parler et me consulter avant de prendre une décision, car j'ai été impliqué dans ces questions en tant que confident de Rav Elyashiv, et je connais ses décisions sur ces questions », a-t-il déclaré.

Les grands rabbins d'Israël ont décidé que Rav Its'hak Yosef sera président du Beis Din Hagadol pour les cinq prochaines années, tandis que Rav Dovid Lau sera président du Conseil rabbinique en chef pendant la même période. Après cinq ans, ils changeront de poste pour les cinq années suivantes, comme le prescrit la loi. Un certain nombre de politiciens veulent retirer le poste de président du Beis Din Hagadol de la juridiction des grands rabbins et le donner à quelqu'un qui a servi comme dayan pendant de nombreuses années.

ÉCHEC DE LA TENTATIVE DE ME PROTÉGER’ORAS HAMACHPEILAH

En raison du vandalisme arabe répété au cours des dernières semaines, les commandants locaux de Tsahal ont fermé le Me’oras Hamachpeilah aux visiteurs arabes dimanche. L'ordre de fermeture a été annulé par l'officier général commandant (GOC) du commandement central, le général de division Nitzan Alon et les Arabes ont été autorisés à entrer dans l'après-midi. Le retard à suivre les ordres d'Alon a conduit le Waqf palestinien à déposer une plainte auprès du bureau de coordination du district.

Dans l'ordre original émis par le commandant de la brigade Yehudah, le colonel Avi Baluth et Yehudah et le commandant de la division Shomron, le brigadier. Le général Tamir Yadai, les Palestiniens entre 18 et 35 ans ont été exclus du lieu saint en raison d'actes de vandalisme au cours du mois dernier, le plus récemment le Chabbath passé. Plusieurs incidents ont été enregistrés sur des vidéos de sécurité.

KEVER DE DOVID HAMELECH DÉPOUILLÉ DE CARREAUX MUSULMANS

Quiconque entre dans le kever récemment rénové de Dovid Hamelech dans le quartier Har Tzion de la vieille ville ne se rendra jamais compte qu'il a servi de mosquée pendant des centaines d'années.

Pour marquer l'achèvement de ses vastes rénovations, un hachnosas Sefer Torah a été célébré par des rabbonim et des personnalités publiques. Au cours de l'année écoulée, un certain nombre d'organisations gouvernementales ont uni leurs forces avec Yitzchok Assa du Mexique et sa famille pour remettre à neuf le kever, et un poste de police a été mis en place pour assurer la sécurité et prévenir le vandalisme. Tout cela a été fait face à une opposition féroce de divers côtés.

La construction du kever est sacrée pour trois religions. Les juifs et les musulmans pensent qu'il s'agit de la tombe de Dovid Hamelech, tandis que les chrétiens affirment que le fondateur de leur religion a apprécié sa Cène à l'étage supérieur. Les Juifs ont été interdits d'entrer sur le site pendant la majeure partie de la domination ottomane. Vers 1173, le célèbre voyageur juif Binyomin de Tudela écrivit que le tombeau avait été découvert lors de réparations d'une église construite autour de lui. Avant que le Kosel ne soit repris en 1967, beaucoup considéraient ce site comme le site le plus sacré de Yerushalayim.

Le michrab, une niche dans le tombeau faisant face à la Mecque, est maintenant rempli d'étagères seforim et tefillos. L'apprentissage et le shiurim s'y déroulent quotidiennement. En décembre 2012, des policiers ont surpris deux hommes en train de briser des carreaux de céramique ottomans tapissant les murs de la tombe qui dataient du XVIIe siècle, lorsque l'endroit servait de mosquée. Des carreaux similaires décorent l'intérieur de la mosquée musulmane du Dôme du Rocher sur le Har Habayis. Deux semaines plus tard, les employés d'Israel Antiquities ont découvert que toutes les tuiles islamiques de la tombe avaient été détruites un jour avant l'installation des caméras de sécurité. Shuka Dorfman, directeur général de l'Autorité des Antiquités, a décidé de ne pas remplacer les tuiles et, de ce fait, la tombe ne porte plus de traces plus évidentes de son passé musulman, bien que de nombreuses caractéristiques musulmanes restent en permanence en place.

« Les carreaux ont été irréversiblement endommagés », a déclaré un responsable. « Par conséquent, le choix était soit une reconstruction complète des tuiles du XVIIe siècle, soit l'exposition des parois rocheuses taillées de la structure d'origine. Parce qu'une restauration complète n'est pas conforme à la mission de l'Autorité des antiquités d'Israël, l'autorité a choisi de préserver les murs à la place… Aucune tentative n'a été faite pour cacher les vestiges de différentes époques.

DIX BRLÉ SIFREI TORAH ENTERRÉ

Les dix Sifrei Torah brûlés par un pyromane la semaine dernière à Netanaya ont été enterrés à la suite d'une levayah en présence de Sanz-Klausenberger Rebbe, des grands rabbins Rav Dovid Lau et Rav Yitzchak Yosef, des rabbonim locaux, de la maire de Netanya Miriam Feirberg et de personnalités publiques. L'occasion a été marquée comme un jour de jeûne, de ta'anis dibbur et de techouva.

« C'est la première fois qu'une telle chose se produit dans la ville », a déclaré le maire adjoint Shimon Sher. « Netanya a toujours été un exemple de coexistence pacifique entre tous. Cet incident était vraiment choquant.

La police soupçonne que Tzoma Pitigo, le jeune homme de 20 ans accusé d'avoir incendié la synagogue abritant la Sifrei Torah et une autre la veille, était sous l'influence de l'alcool et pourrait avoir des problèmes psychologiques. Il aurait fait irruption dans la synagogue pour voler de l'argent dans des boîtes de tsédaka et mettre le feu pour couvrir ses traces.

Les procureurs ont déclaré qu'ils l'inculperaient avec toute la rigueur de la loi et exigeaient qu'il reste en prison jusqu'à ce qu'il soit inculpé.

Mercredi dernier, Rav Its'hak Yosef a visité la synagogue, exprimant son choc et sa tristesse en voyant les dégâts. Il a appelé à un renforcement de l'éducation et de l'enseignement des valeurs de la Torah… et de la tradition, « comme avec le bon chinuch, nous n'aurons pas à faire face à des circonstances aussi terribles », a-t-il déclaré.

Rav Yosef a demandé au maire de Netanya de soutenir la synagogue et d'aider à allouer des fonds pour la reconstruction des bais haknesses. Rav Yosef a également déclaré qu'il ferait don de certains des seforim dont il est l'auteur, comme le Yalkut Yosef en plusieurs volumes, alors que la synagogue commence à compiler une nouvelle bibliothèque de sifrei kodesh.

ANCIEN CHEF RABBI DÉCORÉ PAR LE ROI DU MAROC

Le grand rabbin séfarade sortant Rav Shlomo Amar a reçu la plus haute décoration du Maroc des mains du roi Mohammed VI, qui l'a invité pour une visite officielle dans le royaume.

Interrogé sur ce qu'il ressentait à propos de la visite, Rav Amar a déclaré : « Un bonheur et une excitation extrêmes, surtout après avoir atteint Casablanca, où je suis né. C'est un jour important pour moi. C'est un jour important pour le monde juif marocain qui est resté ici. Comme moi, ils sont très attachés au Maroc.

"J'avais les larmes aux yeux", a déclaré Sammy Cohen, président de la Fédération marocaine en Espagne, qui accompagnait le Rav Amar lors de la réunion royale. « J'étais ravi de voir notre rov accepter la plus haute décoration du royaume, un pays que nous aimons de tout notre cœur. C'est une indication que le peuple juif marocain est resté profondément attaché au Maroc. C'est un signal fort envoyé par le roi Mohammed.


Rêveries électorales

22 Mardi janvier 2013

Alors qu'hier, comme tout à propos de l'inauguration d'Obama dans le monde, pour beaucoup ici, c'était un simple jour J moins 1. et maintenant, enfin, le jour est ICI. Oui, je suis excité. très très excité. La démocratie est fragile et requiert participation, considération, engagement, dévouement. Et que vous alliez voter. Du moins, c'est ainsi que mes parents m'ont élevé et je crois absolument à l'importance d'accomplir votre devoir civique. Même lorsque, comme cela s'est avéré être vrai pour moi cette année, vous n'identifiez pas une fête parfaite pour vous.

Puis-je aussi dire que le temps est splendide aujourd'hui : un ciel chaud, ensoleillé et sans nuages, le printemps est dans l'air. et le sens du "dimanche" partout. c'est une fête nationale, donc à moins que vous ne travailliez dans un café ou un musée, vous avez le dau. et les israéliens passent leur journée dans les rues, dans les cafés, avec leurs amis et leur famille. le pays déborde d'énergie, de bonheur. et aujourd'hui est aussi le moment de NE PAS écouter les nouvelles. il n'y a rien à signaler tu vois. les annonces politiques sont interdites, et aucun sondage de sortie ne peut être publié avant 22 heures ce soir (les bureaux de vote ferment à 22 heures dans les grandes villes. D'accord à partir de 22 h 01, nous deviendrons tous fous dans les sondages à la sortie et les experts et les actualités. mais jusqu'à puis un silence bienheureux de la radio et de la télévision nous permet de parler d'autres choses - je souris en marchant dans la rue. avec un rebond dans ma démarche parce que je viens de voter et de faire entendre ma voix.

Jusqu'à présent, la participation électorale serait élevée (oui pour mes compatriotes israéliens).

Je n'ai pas les résultats, et il y aura suffisamment d'analyses plus tard. Donc, en plus du partage et de l'enthousiasme, je m'appuie ci-dessous sur certaines des prises/pensées/rumeurs/attentes les plus intéressantes que j'ai entendues des médias israéliens au cours des dernières semaines. elles ne peuvent pas toutes être vraies, mais elles sont des indications du paysage politique complexe dans lequel nous naviguons. Ce n'est pas parce que je m'y fie que je les approuve ou que je les approuve. mais ils font partie d'un débat éclairé. et c'est une chose que nous aimons ici aux portes

(notes électorales. Prenez-en une avec les lettres du parti et collez-la dans l'enveloppe. Crédits photo : Yonatan Sindel/Flash90)

  • Pourquoi Netanyahu a-t-il fait en sorte que le Likud se joigne à Yisrael Beitenu (YB) ? Très probablement, le pari coûte des mandats Bibi. Courir séparément aurait valu au Likud un nombre X de sièges à la Knesset et un nombre YB Y et une combinaison X+Y. Maintenant, il semble que ce sera X + Y – 5. Les 5 qu'ils perdent à Bait haYehudi et Otzma leYisrael. Parce qu'un nombre considérable d'électeurs votent par défaut pour « celui qui est à la droite du Likoud ». C'était autrefois YB, maintenant ça ne l'est plus. Bibi est politiquement avisé, et il le sait. Certains suggèrent qu'il l'a fait parce qu'il savait que cela inciterait Livni à réintégrer la politique (sentiment qu'elle a des arguments en faveur d'une "alternative" et Bibi sait que Livni et qu'elle sait qu'elle ne rejoindrait pas un parti existant mais créerait plutôt le sien Et cela ferait voler en éclats le centre-gauche, laissant ainsi Bibi beaucoup plus fort, même si 4-5 mandats plus petits
  • Pourquoi Amshalem n'a-t-il pas rejoint Yesh Atid, au lieu de créer son propre parti ? Grosse question. et il pourrait maintenant regretter de ne pas l'avoir fait. assez tôt, le parti Am Shalem devait obtenir 3 mandats. Mais alors une histoire d'eux ne dépassant pas le seuil (de 2% = 2 mandats) a commencé à circuler. il gagne du terrain depuis. et Am Shalem ne semble pas avoir un C.J. Cregg ou une bonne stratégie médiatique, donc au lieu de contrôler cette histoire et de la "tuer", beaucoup de gens qui auraient pu voter pour lui ne le feront probablement pas. C'est donc devenu une prophétie auto-réalisatrice. à moins que le silence des sondages des derniers jours (depuis vendredi, aucun sondage n'est autorisé à être publié) n'ait créé une distance entre les électeurs et l'histoire, et que ceux qui soutiennent le parti oseront voter pour lui.
  • Lapid rejoindra-t-il une coalition avec Bibi et Shas ? Yesh Atid a fait une grosse affaire de ne pas vouloir partager une coalition avec le Shas (puisque faire en sorte que la population haredi partage le fardeau est l'une des raisons d'être du parti) Mais la question est : si Bibi appelle le chef du parti Lapid et dit « Vous voulez être ministre de l'Éducation ? » (l'éducation étant un autre problème central pour Yesh Atid), puis Bibi murmure « avec Shas dans la coalition » Lapid marchera-t-il ensuite une façon? qu'est-ce qui est le plus important pour lui ? et si le compromis est une vertu politique, Lapid est-il prêt à être un politicien ?
  • Et la paix ? Le Likoud n'a pas publié de manifeste. La rumeur insiste sur le fait que le parti n'a pas pu se mettre d'accord sur le fait que Netanyahu a parlé du soi-disant discours de Bar Ilan de 2009 (où il a approuvé l'idée de deux États pour deux personnes. La première fois qu'il a parlé d'un État palestinien autonome dans ce manière) devrait faire partie de la politique du Likoud ou non. Mina Tzemach (l'un des sondeurs les plus respectés d'Israël. Elle est super cool) a mené un sondage en décembre et il a montré que 67% des Israéliens continuent de soutenir une solution à deux États. Et quand vous regardez l'effondrement politique, 57% des "électeurs de droite" le soutiennent. Cependant, la question a été presque absente lors de l'élection.
  • Qu'en est-il du travail? Dans ce qui précède, j'écris comme si Bibi avait déjà gagné. c'est parce que j'ai lu trop de sondages et d'analyses. et il semble vraiment qu'il va gagner. de nouveau. Les travaillistes pourraient donc devoir commencer à réfléchir à la manière de diriger une opposition efficace. En Israël, la plupart du temps, un leader travailliste qui perd les élections est immédiatement évincé. (contrairement au Likoud qui ne change presque jamais de chef) Ainsi, s'il est à peu près certain que le parti travailliste sera le plus grand parti de l'opposition, il n'est pas clair si Shelly sera le chef de l'opposition.
  • A quoi ressemblera la coalition ? Malgré l'opinion de la presse étrangère (Bibi gagnera et construira la coalition la plus à droite de l'histoire d'Israël), rien n'est aussi clair. tout dépend de la taille de yesh Atid et beit hayehudi. et Am Shalem s'il y a une surprise. peut-être que bibi peut le faire fonctionner sans Shas ? incluant ainsi Yesh Atid et ayant un parti centriste.

Ce qui est certain, c'est qu'après 22 heures ce soir, et surtout après demain matin (quand un sondage de sortie plus fiable sera disponible - le résultat final prend quelques dates car les votes des soldats doivent être comptés) sera *intéressant*

Si vous lisez ceci et que vous êtes Israélien et que vous n'avez pas encore voté, permettez-moi de citer Bill Baily de l'aile ouest : PEU IMPORTE POUR QUI VOUS VOTEZ, ASSUREZ-VOUS DE VOTER !


La première pluie de météorites de la saison 5773

La première pluie de météorites de la saison printanière 5773 a été confirmée !!

Je suis désolé d'annoncer que 102 ont été blessés dans les montagnes de l'Oural la nuit dernière, et je ne devinerai pas ce que cela laisse présager pour les futures pluies de météorites plus tard ce printemps.

De plus, l'astéroïde 2012 DA14 fera son passage le plus proche de la terre d'un gros rocher jamais enregistré dans l'histoire de l'observation. Il passera environ 17 100 milles au-dessus de l'île de Sumatra, en Indonésie, à 21 h 24, heure locale, ici à EY. On peut le voir avec une bonne paire de jumelles dans le ciel du sud-est, mais il vaut mieux être très rapide. Il roulera à environ 17 500 milles à l'heure. Il s'agit d'un rocher de 45 à 50 mètres de long, environ la moitié de la taille d'un terrain de football canadien. Et ce pourrait être la pierre métaphorique dans Sefer Daniel 2 qui frappe les deux pieds faits de fer (Edom) et d'argile (Yishmael). Il y avait deux moitiés à l'Empire romain dans les temps anciens. L'un était à Rome et l'autre à Constantinople. En fin de compte, à Istanbul, nous avons un leader mondial qui est vraiment un Xtian mais prétend être un fervent musulman nommé Erdogan. Vous savez tous qu'Istanbul est Constantinople. Et la partie occidentale s'est déplacée à Rome, dans le Maryland maintenant connu sous le nom de Washington D.C. Et là, nous avons un leader qui est vraiment musulman mais qui prétend être un Xtian, grâce à son pasteur, Jeremiah Wright. Et où était-il vraiment musulman pendant son enfance. Eh bien, à Jakarta, en INDONÉSIE !! Vous le comprenez.

Oh au fait, la vision interprétée par Daniel est que la pierre est taillée mais pas par des mains humaines. La Gematriah de Yad a 14 ans. Et DA signifie YKVK Elokim. Le Dalet représente le Tétragramme et l'Aleph est Elohim. Donc DA14 représente la main de HaShem Elohim. Maintenant, avec la première pluie de météorites du printemps, nous verrons ce qui va suivre.

METTRE À JOUR: Voici mon commentaire de vendredi après-midi sur ce post :

Tenez les presses !! Pourquoi cette première pluie de météorites a-t-elle frappé les monts Oural ?? parce que l'Oural sépare la partie européenne ou méschec de la Russie de la partie sibérienne occidentale ou tubal de la Russie, pour lancer le jugement Gog UMagog sur les nations !! Parce que dans le premier pasuk de Yechezkel 38, il est écrit Gog du Pays de Magog Prince de Russie ou Prince en chef de Meshech et Tuval.

En commentant le blog de Yeranen Ya'akov, j'explique comment nous savons avec certitude que l'ouest de l'Oural en Russie est Meshech et que l'est de l'Oural en Sibérie occidentale est Tuval :

Tobolsk est une capitale provinciale du sud-ouest de la Sibérie. Il est au confluent des rivières Tobol et Irtych. La rivière Tobol ou Tubal coule du nord du Kazakhstan vers le sud-ouest de la Sibérie. La ville de Tobolsk est entourée de millions de kilomètres carrés de marais gelés presque toute l'année. Plus au nord, en particulier au nord de l'endroit où les rivières Irtysh/Tobol se jettent dans la rivière Ob, la Sibérie occidentale devient une toundra gelée et n'est pas très habitable. Ainsi, les anciens Tuvalites se sont probablement installés le long de ce qui est maintenant la rivière Tobol qui s'étend du nord du Kazakhstan dans le sud de la chaîne de l'Oural vers la province de Tioumen-Oblast dans le sud-ouest de la Sibérie. La ville ouralienne de Tcheliabinsk (où une météorite a endommagé une synagogue) mentionnée dans le billet précédent (sur le blog de Ya'ak) se trouve dans la province voisine à l'ouest de la rivière Tobol.

Habituellement, les noms des rivières sont une bonne indication de l'endroit où une ancienne civilisation s'est installée, car les noms des rivières précèdent les noms des villes qui ont été construites le long de leurs rives. Cela inclut la rivière de Moscou dont le nom a précédé la fondation de la ville de Moscou. Le rivage de MoSKow ou Moskva est Meshekh. Ainsi, l'Oural se situe précisément entre Meshekh et Tuval et sépare la Russie européenne de la Sibérie occidentale. Magog est plus à l'est en Sibérie orientale et en Mongolie et est la source des anciens Mongols. Deux tribus amérindiennes ont migré de l'ancienne Mongolie (Magog) vers le sud-ouest des États-Unis, les Apaches et les Navajos. J'ai déjà écrit à ce sujet sur mon blog. Au Moyen Âge, les commerçants arabes appelaient la Grande Muraille de Chine : Al Magog parce que le mur a été construit pour empêcher les Mongols d'entrer. Au moment où Marco Polo est finalement arrivé, le mur n'avait pas réussi à empêcher les Mongols d'entrer. Ainsi, la Russie est une combinaison de trois anciens descendants de Yafeth : Méschec, Tuval, et plus à l'est, Magog.

Je devrais souligner un concept général. Tous les Bnai Yafeth se sont dirigés vers le nord depuis la tour de Bavel au fil du temps, tout comme tous les Bnai Cham en général sont allés vers le sud au fil du temps. Le Bnai Shem est resté à peu près à la même latitude au fil du temps. Ainsi, la plupart des Bnai Yafeth sont allés en Europe, mais Meshech et Tuval sont respectivement allés au nord et au nord-est tandis que Magog est allé au coin nord-est du continent asiatique et a également eu accès à l'Amérique du Nord par le détroit de Béring.

Enfin, nous approchons de la fin du mois numéro 7 des neuf mois. Le mois numéro 8 de Ticha Be Av 5772 commencera le 11 Adar, le jeûne d'Esther, ce jeudi prochain.

120 commentaires :

On dirait que vous serez un blogueur occupé cette année séculaire de 2013. Les nouvelles des dernières semaines indiquent certainement quelque chose de grand. Chabbat Shalom

Bon retour beauté Sikhote-Alin, j'espère que la nouvelle chute fera baisser les prix. Nous pouvons soutenir qu'en 1947, c'était aussi une période propice pour Machia'h, mais nous sommes toujours en galout. Chabbat Chalom.

Tenez les presses !! Pourquoi cette première pluie de météorites a-t-elle frappé les monts Oural ?? parce que l'Oural sépare la partie européenne ou méschec de la Russie de la partie sibérienne occidentale ou tubal de la Russie, pour lancer le jugement Gog UMagog sur les nations !! Parce que dans le premier pasuk de Yechezkel 38, il est écrit Gog du Pays de Magog Prince de Russie ou Prince en chef de Meshech et Tuval.

Mah Tovu Ohaleicha Yaakov.

Todah pour avoir discuté très instructif de cet événement. Plus de 900 ont été signalés blessés au moment où ceci est écrit. Le ciel au-dessus d'Israël a des motifs inhabituels. Chabbat Shalom

Le dernier nombre de blessés est de 900.

shabbat shalom dov. merci beaucoup pour cette nouvelle. Je me demandais si tu écrirais dessus. Je l'ai vu sur la chaîne cnn et ils ont dit plus de 500 blessés et quelques critiques. et en 1908 ou quelque chose comme ça, il a encore frappé en russie.
selon votre temps, il devrait passer Sumatra vers 3h du matin. en bateau à vapeur, nous pouvons atteindre Sumatra en une heure environ. tout ce que je peux penser, c'est ain od milvado. il y a un

Très impressionné par le nom de la zone où ce météore est passé et a explosé. Oural Mts, des pensées Rabbi? Je remarque le son très proche qu'il fait à notre Archange. Je me demandais juste?

Aperçu des attractions à venir pour Rome ou Rome, Maryland D.C ? Cette frappe de météore ressemblait exactement à ce qu'elle est décrite dans Zohar HaKodesh Vayera 119a "Grêle de feu et pierres météoriques".

Dov, merci. Il y a certains d'entre nous qui apprécient vraiment vos idées. Ma première pensée quand j'ai vu la vidéo était que c'était le début d'une série de makkos. Mitzrayim n'importe qui ! Maintenant, il semble qu'il y en ait eu trois. Wow. Le monde est plein de moqueurs aveugles, et il y en a très peu qui recherchent vraiment des signes de la Geula.

BTW, à propos de Tobolsk/Tuval, le certificat de naissance de ma mère disait que Tuball, qui aurait dû être Tubolsky, et la famille quand ils sont venus en Amérique sont tous devenus "Tobey". Un parent était Barney Tobey, le célèbre artiste du magazine new-yorkais du début du 20e siècle. De plus, il y avait un documentaliste d'histoire juive qui explique différemment Meshek et Tuval. Il a toutes sortes de cartes. Un site très intéressant mais je n'ai pas le lien sur mon iPad et je l'enverrai plus tard.

PS pourquoi y a-t-il une poubelle à côté de mes articles sur votre blog ?

Pour info voici les liens : Imninalu ET Peuples du Nord ET Identité de Gog et Magog. Je suis attiré par deux perspectives différentes sur la dispersion, la vôtre et celle ci-dessus. Une lecture passionnante néanmoins. Kol HaKavod Dov.

Des averses de météores ont été signalées sur San Francisco et Cuba. http://www.telegraph.co.uk/science/space/9875149/Fireballs-reported-in-skies-above-Cuba-and-California.html

À quel moment les Juifs font-ils le grand retournement historique et nous, en particulier dans E"Y, cessons d'être la pauvre racaille détestée aux yeux des goyim et arrivons à vivre une bonne vie où nous sommes capables de nous asseoir et d'apprendre plutôt que de lutter contre des non-qualifiés des emplois avec de longs trajets au salaire minimum israélien ? (

20 $/jour)
Quand la coupe sera-t-elle acceptée pour Gerim?

Avec tout le respect que je vous dois Neshama. la source que vous citez est une source chrétienne. Quand j'ai lu ce qui suit ci-dessous, le site a perdu toute légitimité pour moi.

" La même chose se produit dans Yehezqel 28:1-19, où nous trouvons une exaltation du roi de Tyr (une ville riche mais certainement pas un empire)" Tyr était comme l'Amérique est aujourd'hui. C'était une nation. C'était un immense centre commercial où les gens immigraient pour mieux gagner leur vie en faisant des emplois que les habitants de Tyr ne faisaient plus. Lorsque Tyr est tombée, cela a affecté non seulement les habitants de Tyr, mais toutes les nations environnantes. Ce fut une tragédie économique. Si Tyr n'était qu'une ville riche, pourquoi y avait-il tant d'attention à Tanach ?


"afin de représenter Satan, le roi de toutes les forces méchantes de l'univers." Les Juifs ne croient pas qu'il existe une seule force maléfique dans le monde appelée Satan.

"Un autre exemple peut être cité dans les Évangiles, où l'expression "La reine du Sud. elle est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Shlomoh " (Luc 11:31): Inutile de dire que les Juifs ne citent pas les 'Évangiles'

Désolé, je me prépare pour le Simcha de mon fils.

Au cours des 20 dernières années, j'ai vu de très nombreuses sources juives expliquant pourquoi Méschec et Tuval sont ensemble la Russie et apparaissent toujours ensemble dans les prophéties de la fin des temps pour cette raison. Je n'ai pas le temps de tous les rechercher maintenant. Si quelqu'un d'autre a le temps pour les 3 prochaines semaines, ce serait utile. Nous sommes actuellement extrêmement stressés à cause du temps jusqu'à Shabbat VaYakhel/Pekudei. Veuillez par tous les moyens contribuer les sources nécessaires. Merci pour votre patience. Quand j'aurai un bloc de temps, je ferai aussi plus de recherches.

Bo BaYom est soit le 21 d'Adar (l'anniversaire était le 21 d'Adar Rishon) soit le 22 d'Adar, en fonction de l'une des cinq opinions différentes que l'on pourrait avoir. Certains disent que 13 ans et un jour c'est l'anniversaire. D'autres disent que c'est le lendemain. Puisque la lecture de la Torah a lieu le lundi 22 Adar, cela rend son choix simple puisqu'il porte déjà les Téfilines.

L'un d'eux est de Rabbi Nachman de Breslov qui dit en paraphrasant : À la fin de Gog UMagog, la Russie consistera en un arbre au sommet d'une colline dans tout le vaste pays de la Russie !!

Qu'ont en commun la Russie et Cuba ?

Castro était un mécène favori des anciens communistes soviétiques. A part ça, je n'ai rien contre les Cubains en soi & 39. Peut-être que Cuba, historiquement, comme tous les pays catholiques, a rendu la vie intolérable pour les Juifs là-bas.

Le météore de San Francisco, également vendredi, est plus facile à darshaner. C'est évidemment le gouffre spirituel de la planète.

En fait, il y a des histoires contradictoires sur la façon dont les Juifs de Cuba ont été traités. Castro a secrètement autorisé l'émigration de nombreux Juifs vers Israël. L'émigration était alors interdite aux Cubains. Le grand-père paternel de Castro était un médecin juif en Turquie et a fondé ou avait un hôpital nommé pour lui à Istanbul, je ne me souviens plus lequel. Le Rova Yehudi à Istanbul a la plaque et l'histoire. Certains disent que Castro était favorable aux Juifs même s'il a mis un visage public contre Israël. D'autres disent non, donc je ne sais pas avec certitude.

Meilleure couverture avec vidéo de la pluie de météorites dans l'Oural.

Si quelqu'un en a un de San Francisco, ce serait génial.

Gardez à l'esprit que nous avons trois événements à 24 heures d'intervalle. Les monts de l'Oural. pluie de météorites, le météore de San Francisco et le passage de l'astéroïde DA14. La pluie de météorites cubaine a eu lieu mercredi plus tôt dans la semaine. Joyeux Adar.

Ce site XTian prétend qu'il y a eu encore plus de boules de feu dans le monde. Même avec des liens vers U tube que je n'ai pas vraiment confiance en tant qu'authentiques. (?)
Mais tout comme une pensée, les météores sont repérés plus souvent de toute façon !
Saviez-vous que les scientifiques pensent que le météore pourrait revenir car il se trouve dans une piste autour du soleil.
http://translate.google.nl/translate?sl=nl&tl=en&js=n&prev=_t&hl=nl&ie=UTF-8&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fxandernieuws.punt.nl%2Fcontent%2F2013ok%2F02%2FO boven-Nederland-Belgi-Duitsland-Amerika-Cuba-en-Japon-vuurballen-gezien

Devinez quoi? "Une boule de lumière dans le ciel ressemblant à un météore a été signalée dimanche soir par plusieurs personnes dans les comtés de Miami-Dade et Broward.

"En regardant la baie de Biscayne depuis le centre-ville, j'ai vu un objet tomber du ciel", a déclaré Brad Greenberg, 30 ans, de Miami dans un tweet vers 18h30. "Au début, l'objet brillait faiblement et se déplaçait rapidement mais pas aussi vite qu'une étoile filante."
Clignote au-dessus de Miami

Re Vincent 18/02/2013 :
Je comprends la Hollande, j'ai donc traduit cet article à partir de l'URL que vous venez de publier (appréciez) :

Le météorologue de NBC, Jeff Ranieri, a confirmé que la queue d'une boule de feu avait été remarquée par un radar extérieur. Photo : Extrait d'un extrait de la boule de feu au-dessus de l'Allemagne, qui a également été vue au-dessus des Pays-Bas et de la Belgique.

Hier soir [un autre, outre le russe] un astéroïde est passé à seulement 28000 km de la Terre. On l'a également vu aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne, en Amérique, à Cuba et au Japon.

Le mercredi soir 12 février, quelques Néerlandais, Belges, Allemands ont vu une boule de feu très claire dans le ciel. Aux Pays-Bas, ce spectacle a été enregistré à Meppel, Groningen et dans le Brabant oriental et occidental. (1)

Japon, Cuba, Amérique
Par la suite, jeudi, une boule de feu très claire a également été vue au-dessus du Japon (http://www.youtube.com/watch?v=31efZQ2DH38&feature=player_embedded). Le même soir, des citoyens de Cienfuegos cubains ont vu une boule de feu qui est devenue plus grosse que le soleil et qui a ensuite explosé très fort (2).

Hier soir, des citoyens autour de San Francisco et le long de la côte ouest ont vu une boule de feu qui semble s'être écrasée (4).

Un journaliste de NBC Bay Area a déclaré qu'hier, il avait reçu toute la journée des appels de personnes faisant état de boules de feu. Une énorme queue en feu a été remarquée sur le radar. Le météorologue de NBC Jeff Ranieri a confirmé que l'écho ne provenait pas de la pluie ou du brouillard mais était probablement une météorite (3).

Les Russes (source militaire, roquettes, selon le journal local russe) ont abattu la météorite afin d'éviter une destruction massive. La météorite avait une vitesse de 20 km/sec et une puissance explosive de 20 bombes Hiroshima (5).

'Avertissement de Dieu'
[Certains religieux russes] ont averti que c'est un message de Dieu, comme cela a été appris de la Bible, qu'il utilise des phénomènes naturels pour réveiller l'humanité, nous rappelle à quel point la terre et la vie sont fragiles (7). Certains Russes croyaient que la fin du monde était littéralement arrivée (8).

Les astronomes avec toute la technologie moderne qu'ils possèdent n'ont pas vu l'arrivée de cette météorite. Cela souligne le fait que la terre peut à tout moment devenir une grande catastrophe si un autre objet possible plus gros de l'espace sans aucun avertissement préalable sur terre s'écrase.

[il y avait aussi quelque chose d'écrit sur un responsable russe qui croyait que c'était un test d'arme américain et aussi quelque chose d'autre sur John Kerry. ]

À moins qu'il ne s'agisse de l'un des missiles ABM à pointe nucléaire (région de Moscou uniquement) et qu'ils aient eu le temps d'autoriser l'interception nucléaire, aucun missile conventionnel sol-air ou lancé par avion ne ferait plus d'un mètre de large sur un météore de 30 m s'il s'agissait d'un impact tuer un véhicule, une ogive explosive à fusion de proximité ne raclerait que quelques kg de gravier de la surface.
Cela pourrait surprendre certaines personnes que même un SAM à pointe nucléaire pourrait avoir peu d'effet sur un météore entrant qui est entré dans l'atmosphère.
Le transfert et la conversion d'énergie lors d'un incident d'impact de météorite sont l'un de ces exercices utilisés pour enseigner la thermodynamique et les vecteurs de transfert d'énergie inattendus aux nouveaux ingénieurs. Les effets d'un grand impact de météore sur un œil non averti sont indiscernables d'une grande détonation nucléaire, mais sans retombées radioactives. L'incident en Russie équivalait à une bombe d'une demi-mégatonne d'énergie bien que celle-ci ait été répartie le long de la ligne de rentrée.

J'apprécie beaucoup cette lecture. J'ai été désolé quand vous avez arrêté d'écrire pendant une longue période.

Pourtant, je suis étonné que vous ne soyez pas frustré après tant de mauvaises prédictions.

Malgré les arguments très logiques, presque toutes les prédictions sont fausses.

Tout récemment, nous avons vu une série d'articles sur Lapid, son nom, sa décence, comment il va faire bouger les choses, etc. Au final, nous voyons qu'il n'est pas la personne que vous avez décrite et qu'il ne sera probablement même pas dans l'image.

C'est l'un des nombreux exemples.

Quoi qu'il en soit, c'est une lecture intéressante même si ce n'est pas fiable pour voir la réalité.

Vous avez probablement tort à ce sujet David. Avec Livni et Kadima, Shaul ou Bibi n'ont que 57 sièges. Il ne peut pas faire venir les travaillistes parce que les chefs des travaillistes du Parti communiste veulent que les portefeuilles du ministère des Finances et d'autres portefeuilles économiques détruisent effectivement l'économie d'Israël. Si Bibi essaie de céder le magasin afin d'attirer les travaillistes, il semble qu'au moins dix députés du Likud de l'aile Feiglin voteront contre le gouvernement, et ils pourraient se précipiter sur Bayit Yehudi, faisant de Bayit Yehudi le plus grand parti. Donc en ce moment, Bibi est bloqué à 57 maximum. Nous savions tous que lorsque Lapid et Bayit Yehudi ont conclu un pacte pour entrer ensemble, Bibi ferait venir Livni et Kadima. Rien d'intéressant ne s'est produit jusqu'à présent pour même commenter cela. Nous découvrons maintenant pourquoi Bayit Yehudi a conclu un pacte. L'UTJ est vraiment un parti maléfique et veut 1000 ans de galut de plus plutôt que de rédemption. Ils ont un plus grand lien avec les Juifs de Brooklyn qu'avec les Juifs de Kiryat Arba. UTJ mérite d'être blessé par cela si c'est ce que D.ieu veut. Shas est une autre affaire, mais Aryeh Deri est un léopard qui n'a apparemment pas changé de place avec sa plaidoirie avec un honcho travailliste pendant 3 heures le suppliant d'entrer dans le gouvernement de Bibi. BY savait également que Shaul tournerait probablement à gauche après avoir fait venir Lapid afin de plaire à Obamanation. Alors les deux ont fait un pacte ensemble, et maintenant on comprend pourquoi. Nous ne sommes vraiment pas encore pleinement conscients de l'image finale. Et j'attends de vraies nouvelles. J'aurai un article sur Livni très bientôt, peut-être ce soir.

très déroutant
J'imagine qu'il se passe beaucoup de choses à Shomayim, mais ici sur terre, c'est en fragmentation

Je vais vous donner un indice. Vous vous souvenez du premier post que j'ai fait juste après les élections ? celui où j'ai mentionné les cinq racines de l'âme de l'Erev Rav mentionnées dans le Zohar. L'un d'eux était Amalekim. Il y avait cinq partis de gauche aux élections générales qui ont obtenu des sièges : Livni, travailliste, Meretz, Kadima et Chadash.

Livni est assurément Amalek. Elle est la plus méchante et la plus vaniteuse des cinq. Donc, cette semaine, 3000 ans plus tard, notre Shaul a conclu un autre accord pour le maintien d'Amalek. Donc si la guerre de Gaza était la fin de sa dynastie. Passer un accord avec Livni est une fin pour lui personnellement. Mais même avec David, il a fallu quelques mois avant que Shaul ne meure d'une mort violente sur le mont Gilboa. Shaul essaiera maintenant tous les trucs du livre pour survivre, et il deviendra assurément fou. Mais maintenant, comme dans la paracha de cette semaine, il a de nouveau conclu un accord avec Amalek en invitant Livni dans la coalition. Ses jours sont donc comptés. Je ne sais pas quelle autre partie est issue des autres racines de l'âme, Anakim, Giborim, Rephaïm et Nephilim, mais Livni est assurément la pire du groupe.

Je dois mentionner que si les élections avaient lieu aujourd'hui, Yeish Atid obtiendrait probablement 30 sièges et Bayit Yehudi obtiendrait 15 sièges. Le Likud aurait la chance d'obtenir 22 sièges. Le pays évolue rapidement même après les élections. Oh et les travaillistes obtiendraient 13 sièges, perdant 2 sièges. Il y en a beaucoup au Likoud qui regardent tout cela et se demandent : « Voulons-nous vraiment perdre tout ce que nous sommes en formant un gouvernement de gauche ? Pouvons-nous nous permettre de laisser Shaul voler notre âme alors qu'il s'effondre personnellement complètement ??"

La psychologie humaine dicterait que le moment est venu de former un gouvernement bricolé avec la gauche et peut-être que tous ces changements disparaîtront au cours des prochaines années lorsque tout le monde reviendra à ses sens. Mais ce que Shaul ne prend pas en compte, en formant un gouvernement avec trois des cinq partis Erev Rav, il ne peut plus non plus être lui-même. Mais sa haine pour Bennett est si grande. Maintenant qu'il a contribué à perpétuer la branche Amalek du Rav Erev, il s'est complètement détruit dans le processus. Et le Malkhut a été arraché à la Maison de Shaul. encore une fois comme cette semaine Haftarah.

La guerre interne contre l'Erev Rav et toutes ses racines d'âme est la plus amère des guerres que Klal Yisrael doit mener. Ce labyrinthe est rempli de rebondissements et de rebondissements, et ce qui se passera spécifiquement ensuite est trop difficile à prévoir. Mais rassurez-vous, au moment de la guerre de Gaza, Shaul (Bibi) a perdu sa dynastie, mais il aurait personnellement pu continuer à régner longtemps. Si cet accord avec Livni (Zeresh HaAmalekit ou l'un des autres moutons bêlants de Shmuel Aleph 15) tient, ses jours sont très comptés.

Par exemple, deux événements vont frapper à la fin de la semaine prochaine comme une tonne de briques.

1. Le Pape est fatigué et prend sa retraite pour la première fois depuis plus de 600 ans le jeudi 28 février (18 Adar)

2. Les États-Unis auront une séquestration budgétaire massive (coupures budgétaires automatiques à tous les niveaux) sur toutes les dépenses du gouvernement fédéral le vendredi 1er mars (19 Adar). Contrairement à l'augmentation automatique des impôts le 1er janvier, le Congrès ne tiendra aucune session spéciale pour éviter cela, car la Chambre des représentants souhaite de toute façon les coupes budgétaires. Ainsi, la Chambre des représentants ne sera pas en mode panique, et le Sénat américain n'a pas adopté de budget depuis quatre ans ! Et Obama aime le chaos. Cela lui donne généralement une excuse pour s'emparer de plus de pouvoir dictatorial.

Dov, je comprends ce que vous dites à propos de Bibi en tant que Shaul et de la force Bennett/Lapid. Mais. Et si Lapid n'avait pas été si exigeant et intransigeant dans sa volonté de rejoindre ou non la coalition et que Bennett n'avait pas joué dur pour l'obtenir... en refusant l'offre du Likoud. Normalement, je suis une personne "les principes sont prioritaires", mais Bennett ne pense peut-être pas clairement au fait que s'il joue trop fort pour l'obtenir, il ne sera pas obtenu.

Le Likud leur a offert de bonnes et importantes positions à partir desquelles ils pourraient faire beaucoup de bien. Oui, c'est sûr que le ministère de la Justice aurait été le plus important et il n'a pas été reçu. cependant Bennett aurait pu l'exiger. mais maintenant, il ne peut faire aucune différence s'il continue à s'entrelacer avec Lapid (que j'aime ou..aimais).

Je tiens en quelque sorte Bennett pour responsable de la perte de la Judée et de la Samarie au profit de Livni qui, par exemple, n'adoptera CERTAINEMENT pas le rapport Levy :(

Il y aura probablement de nouvelles élections s'il n'y a pas d'accord avec Bayit Yehudi. Et le Likoud va désormais tout perdre. Ils peuvent devenir si désespérés de ne pas avoir d'élections qu'ils vont maintenant perdre massivement qu'ils creuseront un trou plus profond pour eux-mêmes en offrant aux travaillistes tout le magasin, juste pour rester au pouvoir.

Je suis d'accord pour aller d'abord avec les Chareidim. J'ai commenté précisément cela sur le post précédent. Surtout l'opinion du sépharade Gadol HaDor doit être respectée même s'il dit des choses qui sont parfois blessantes et méchantes. Le problème est que l'UTJ mérite très peu de respect en général, et certains yachidim du Shas comme Deri ne sont pas dignes de confiance. Mais il aurait été préférable de se joindre d'abord aux Chareidim pour protéger les apprenants à plein temps de la Torah et d'être sensible aux moyens d'intégrer le reste qui prennent en compte les besoins particuliers des fervents orthodoxes. Je suis d'accord que c'était une grosse erreur de ne pas commencer par une alliance conditionnelle avec eux. Il n'aurait pas dû y avoir de pacte avec Lapid au moins au premier tour. Les différences entre les deux parties, Yeish Atid et les Chareidim, sont vastes. Mais dans les pourparlers entre BY et le Likoud, il a fallu préciser que des changements massifs sont nécessaires pour amener les parties qui ont des raisons différentes de perpétuer le galut dans un cadre de Geulah. Mais à la fin, le fait que Bibi ait donné à Amaleki le portefeuille de la Justice le fera simplement s'effondrer beaucoup plus fort et beaucoup plus rapidement. Il y a tellement plus encore à venir.

En ce qui concerne le "portefeuille de négociations", cela n'a pas vraiment d'importance. Il n'y aura jamais d'accord négocié parce que les Arabes apatrides exigent des choses comme une Jérusalem divisée et le retour de 5 millions d'autres Arabes apatrides. Alors ils parleront et parleront avec Livni pour toujours. Le portefeuille de la Justice est un péché bien plus grave pour eux (Livni). Et Bibi sera sûrement puni pour cette infraction.

La seule chose qui doit être stipulée dans les négociations avec les Arabes apatrides, c'est qu'il n'y ait pas de pourparlers secrets.Les Arabes disent beaucoup de choses en privé qu'en arrivant au jour, ils nient l'avoir dit pour rester en vie en évitant les assassinats.

Je suis d'accord. Je ne suis pas préoccupé par le portefeuille de « négociation » de Livni. Il ne se passera rien là-bas je pense. Mais quand j'ai vu que Bibi s'était offert le ministère de la Justice. c'est ce qui m'a rendu malade.

Toutes choses mises à part cependant, je ne me sens pas à l'aise que Bennett et Lapid entrent dans l'arène en dictant les termes. La seule façon dont Bibi aurait pu les faire entrer était de leur avoir entièrement cédé. Même si je suis d'accord avec leurs positions sur les questions telles qu'elles sont définies par BY, cela ressemble un peu à de l'extorsion. Ça sent hafook. à l'envers.

Il y a ceux qui disent que si les gens (et j'en étais un) n'avaient pas voté "autre" - voulant Bibi comme Premier ministre mais voulant lui envoyer un message - cela ne serait pas arrivé. Le Likoud aurait été assez fort pour faire la bonne chose, ayant reçu le mandat, mais avec le message clair du pays. Dans un sens, cela s'est produit, et bien que le Likud ait à peine réussi à s'en sortir, il a ESSAYÉ de mettre en place un gouvernement nationaliste, mais Bennett l'a rejeté.

Cependant, je vois que votre explication des événements est tout à fait méritoire. Si Bibi n'avait pas déjà perdu son manteau, Bennett n'aurait presque assurément pas fait de telles demandes car l'autorité aurait été laissée à Bibi et le rôle de Bennett aurait été différent.

Peut-être que lorsque le manteau a été transféré de Shaul à David, David ressemblait à un parvenu pour certains. :) Peut-être que j'ai juste du mal à abandonner complètement mon affection et mon soutien à long terme pour Bibi. Vous avez tout à fait raison Dov sur le moment où Bibi a perdu sa dynastie. Avec le recul, je vois que j'ai pu soutenir Bibi et le défendre - jusqu'à ce qu'il se retire et n'avance pas dans la bataille de Pillar of Smoke, la dernière guerre à Gaza. C'est à ce moment-là que j'ai dit, peut-être que les gens avaient raison à son sujet. C'est alors que mon soutien à lui a pris fin et pourquoi j'ai pu changer de vote. quelque chose qui m'a surpris moi-même.

Pourtant, cela me rend le cœur triste.

Voici d'autres nouvelles avant Chabbat :

Ils se rendent compte maintenant qu'ils ont vraiment besoin de Bennett. Le Likoud se désagrège sous leurs yeux alors que le public quitte les partis de Galout perpétuels pour les deux partis de Geulah, Bayit Yehudi et Yeish Atid. Ils ont donc besoin de BY pour éviter l'effondrement pour empêcher la tenue de nouvelles élections cet été où le Likud pourrait cesser d'exister. Que vont-ils offrir à Bennett pour le rendre heureux s'ils ont déjà donné à Livni le ministère de la Justice, je ne sais pas. Et je ne suis pas sûr que Bennett et Livni puissent siéger ensemble dans le même gouvernement pacifiquement. L'un apporte une partie de la lumière de Machia'h ben Ephraim tandis que l'autre représente les ténèbres d'Amalek.

Shabbat Shalom et Pourim Sameach !!

Il y a tellement de rebondissements en ce moment, ici, à nos frontières et à l'étranger. Nous ne savons pas ce qui va nécessairement se passer ensuite. D'une part, la bataille de Damas semble être devenue beaucoup plus sanglante ces derniers jours. Un attentat à la voiture piégée à l'ambassade de Russie et au siège du parti Ba&# 39ath vient de tuer plus de 50 personnes. Et la guerre fait vraiment rage maintenant dans la banlieue de Damas. La seule chose que les rebelles n'ont pas pour gagner, c'est la couverture aérienne et les avions de chasse.

J'ai oublié de souligner un point qui a en quelque sorte fait craquer mes yeux. Tous les députés ont prononcé des discours au cours des deux dernières semaines avant de prendre place. Après que Moshe Feiglin a prononcé son discours d'ouverture la semaine dernière à la Knesset, Ya'ir Lapid a été la première personne à lui serrer la main alors qu'il descendait du podium. Et puis Moshe a été étreint par un ancien chef de police qui est également à Yeish Atid. Il est très clair pour moi que Lapid n'est pas là pour détruire la Torah. Il ne croit pas qu'il soit possible pour deux pays juifs d'exister ici en même temps, l'un composé de sionistes et l'autre composé de non-sionistes qui pourraient probablement insister sur le fait que 6 millions de Juifs sont ici en ce moment est un cosmique. accident. Et même s'ils veulent continuer à insister sur le fait qu'il s'agit d'un accident cosmique, ils doivent encore faire plus pour s'intégrer dans la société ici, en contribuant et en influençant la société dans son ensemble. La relation actuelle consistant à simplement obtenir de l'argent pour les Yeshivot sans réciprocité mettra le pays en faillite et limitera la capacité de la nation à prospérer et maintiendra la communauté Chareidi dans la pauvreté. Maintenant, c'est ce qu'il croit. Je n'ai pas voté pour lui, mais il est une force positive dans ce processus de Geulah.

Je pense que vous trouverez cela très intéressant :

J'ai l'impression qu'à Shomayim ils veulent que les Juifs d'Israël se rassemblent, se tolèrent davantage, cessent d'"être contre ceci ou cela" (pour augmenter leur mérite) afin d'amener la Gueula. Il faudra peut-être qu'un événement extérieur se produise pour motiver cela. La Haftora de la Paracha Zachor était une pièce de théâtre sur l'incongruité du Premier ministre Tzippi.

Oui, Unity est un concept merveilleux. Il faut avoir une carapace de tortue ici pour y parvenir. Lorsque l'UTJ a de nouveau annoncé ce que nous savions déjà qu'ils raseraient les Yishuvim "isolés" afin de financer leurs yeshivot, j'étais à peu près aussi blessé que le Rav Shmuel Eliyahu l'a été par le Rav Ovadia Yosef pendant la campagne. Après 8 ans et des milliers de missiles à plus longue portée et plus précis depuis Gaza, les dirigeants de l'UTJ n'ont absolument rien appris. pas un pouce vers le regret pour ce qu'ils ont fait il y a 8 ans permettant à Sharon. Ils ne s'excusent pas car ils ne regrettent rien. Quand je les écoute parler, je pense que je dois refaire le Time Warp. Au moins le Rav Ovadia Yosef a appris quelques leçons de l'Intifada Al Aksa, Baruch HaShem, et a juré de ne pas répéter Oslo. Mais UTJ ? Je pense qu'ils ont été transportés ici depuis le 19ème siècle. Désolé d'être si direct. Pourtant, parce que c'est Pourim, je vais retourner dans ma carapace de tortue et prétendre que les askanim de l'UTJ n'ont pas dit ce qu'ils viennent de dire. Sinon, Freilichin Pourim à tous les Ashkénazes Chareidim que je suis sûr de ne pas tenir par ces Néandertaliens qui dirigent leur parti.

En me souvenant de la yeshiva, je me souviens que les dix fils d'Haman étaient de vraies personnes mais je me souviens aussi allégorique pour les futurs oppresseurs. Connaissez-vous cela et vers qui ils pointent ?

Ce sont les dix nazis qui ont été pendus à Nuremberg le jour de Hoshana Rabba 5707 (1946). L'année 5707 est encodée dans les noms des dix fils du livre d'Esther. Il y a 3 lettres dont la taille est réduite dans les noms des dix fils de la Méguila dans Esther 9, (un Tav, un Shin et un Zayin). C'est la Gematriah 707. Il y a une lettre qui est agrandie dans les noms des dix fils, un Vav, qui représente le 6ème Millénaire (les 5000). Ainsi Esther, lorsqu'elle a demandé au roi une demande extrêmement inhabituelle de pendre les cadavres à la potence le 14 Adar des dix fils qui avaient été tués la veille le 13 Adar, priait pour qu'en 5707 un semblable dix Amalekim seraient également pendus à la potence. Et les dix nazis de Nuremberg ont été pendus cette année-là le Jour du Jugement pour les nations du monde, Hoshana Rabba, quand D.ieu n'envoie pas l'Ange de la Mort mais qu'Il exécute Lui-même ceux qui méritent de mourir. Il y a bien plus dans cette histoire que cela, mais je manque de temps. J'essaierai de remplir d'autres détails plus tard. D.ieu bénisse.

Les chareidim suivent les serments juré par Dieu au peuple juif de ne pas utiliser la force pour obtenir la terre et de ne pas faire la guerre aux nations. Cela a été la Tradition suivie pendant toutes les années par tous les grands leaders. La punition pour ne pas tenir ce serment est terrible. Conformément aux Serments, les chareidim ne prennent pas de décisions en matière de sécurité, c'est pourquoi à Gaza, ils ont suivi Sharon qui a dit que cela sauverait des vies. Dans la même optique, actuellement, les Rabbonim soutiendraient le démantèlement des colonies rouges, pour apaiser les dirigeants mondiaux. Ce derech a toujours été le chemin suivi par les sages non mizrachi de la Torah, c'est-à-dire Rav Sonnenfeld et Dahan approchent de la colonisation du pays. Appeler simplement les décisions de charedei de mauvais middos ou d'être acheté est horrible et mal informé. C'est un jugement théologique clair et simple, si certains prétendent que les serments ont expiré, alors c'est un argument théologique. Dans un autre ordre d'idées, une grande partie des blessures de Gaza provenaient de la lutte contre la médina et de la non-coopération avec la décision de l'État, vous ne pouvez pas blâmer quelqu'un d'autre pour cette ligne de conduite. Je ne dis pas du tout que c'était juste de souligner qu'une partie de la blessure a été causée.
Maintenant à propos de lapide, je ne sais pas comment quelqu'un qui appelle à rendre la réforme égale à l'orthodoxie en Israël et qui a dit à propos de Gaza, "Cela [le désengagement] n'avait rien à voir avec les Palestiniens, la démographie, le désir de faire la paix, le [fatigue] de Tsahal, ou toute autre explication donnée. Il y avait une motivation totalement différente derrière le désengagement. Les Israéliens pensaient simplement que les colons devaient recevoir une leçon d'humilité et peut-être aussi de démocratie. – Yair Lapid, « Things we could not say during disengagement », 15 mai 2006. « Peut en aucun cas faire partie de la Geulah.
Je devais juste enlever ça de mon cœur.
Joyeux Pourim à tous et puissions-nous tous être Zoche à la Geulah Shelaima.

Tous ceux qui ont soutenu le désengagement de Gaza ont causé la mort et la destruction des Juifs et de leurs biens. On savait au moment où les décisions ont été prises que c'est précisément ce qui se passerait. Nous sommes maintenant de retour en Eretz Yisrael. Nous avons déjà reçu notre permission d'être ici des nations du monde. Maintenant, nous devons survivre et réduire autant que possible les pertes de vies juives. Aucune de ces choses n'a été considérée comme elle aurait dû l'être en 5765, lorsque l'UTJ a rejoint le gouvernement de Sharon, même si une enquête superficielle sur la question aurait révélé qu'il y aurait des morts et des destructions à la suite du désengagement unilatéral. Répétez : On savait à l'époque qu'il y avait 100 % de chances de mort et de destruction qui s'ensuivraient. La décision de l'UTJ était une décision totalement financière de leur part compte tenu du fait que leurs yeshivot étaient suffisamment au nord, que Bnai Brak ne serait pas touché par les missiles à courte et moyenne portée que les Arabes de Gaza avaient à l'époque. Le fait que le désengagement du nord de Gaza placerait Ashdod à portée moyenne des missiles n'a pas ébranlé leur décision. En fait, lorsque les askanim se sont rendus à Eliyashiv pour discuter de la question, ce point n'a même pas été soulevé. J'ai vécu ici chaque détail sordide de cet acte ignoble. Si vous voulez, je citerai le chapitre et le verset pour chaque jour particulier menant à cette cruauté. Désolé, les excuses n'effacent pas les péchés. Le Désengagement était mauvais dès le début, et quiconque l'a soutenu a commis un acte d'une cruauté indicible. Alors oui, c'est bad bad midot qui a conduit à ça.

Je suis d'accord pour Lapid cependant. Et je déteste cette affaire de pacte entre BY et Lapid. Les solutions de compromis doivent d'abord être trouvées avec les Chareidim et non avec Lapid. L'étude de la Torah pour elle-même par Matmidim ne doit pas être perturbée. Ce projet de problème concerne les apprenants à temps partiel et les fainéants, pas les Matmidim vraiment dévoués.

Pourtant, pour tous les Chareidim, ouvrir des écoles qui refusent d'enseigner les mathématiques et les sciences dures ne devrait pas être un signe d'honneur. Assez de cette ignorance qui fait probablement retourner le Vilna Gaon et le Rambam dans leurs tombes.

En bref, apprendre la Torah à plein temps en tant que Matmidim devrait être considéré à tous égards comme équivalent à servir dans l'armée. Pourtant, la plupart des Chareidim comme n'importe qui d'autre dans la population générale n'apprennent pas la Torah à plein temps. La plupart ne sont tout simplement pas des Matmidim, et il n'y a rien de mal à cela en soi. Pour eux, il existe des programmes hesder et d'autres initiatives qui ont été discutées dans les articles précédents dans les sections de commentaires sur la façon de faire le service national.

Et parce que nous désirons tous que nos compatriotes juifs reçoivent des leçons, nous semblons nous retrouver avec plus de Juifs morts et mutilés qui n'étaient pas dans le public cible d'une leçon. Alors, toutes ces leçons apprises ont-elles aidé quelqu'un d'autre que nos ennemis ?

Pourtant, quand quelqu'un exprime constamment de la haine pour un groupe ou un autre sans s'excuser pour un comportement antérieur et la douleur que ce comportement a causée, nous devons élever la voix contre eux et leur dire que c'est assez. Ce tac au tac doit s'arrêter quelque part. Les criminels qui nous ont amené ces choses horribles doivent être traduits en justice, mais la vengeance appartient à HaShem seul. Et oui, certains des askanim de l'UTJ se sont livrés à un comportement criminel il y a 8 ans et semblent maintenant prêts à adopter à nouveau ce comportement. Lapid d'autre part se rend compte qu'il n'y aura pas d'accord avec les gens inventés dans un avenir prévisible parce qu'il a appris de cette erreur, mais que nous devrions parler de toute façon pour le plaisir de parler. Je peux gérer ça si parler pour parler empêche l'effusion de sang.

Je ne peux pas comprendre cette idée fausse selon laquelle nous ne sommes pas censés prendre le Land par la force ou faire la guerre pour EY. Oui je sais à quels passages vous faites référence. mais juste par exemple, D.ieu a clairement conduit Yehoshua bataille après bataille avec des ordres clairs pour prendre ses guerriers et faire la guerre aux rois environnants, aux Amalécites et aux autres. Nous devons toujours le faire à la fin. même en prenant la position de Maimonide selon laquelle nous leur demandons d'abord d'accepter les lois noahides et s'ils refusent, alors nous devons les tuer.

Mais Gaza n'était rien de ce genre. Nous avons fait la guerre à notre propre peuple ! C'était un péché aux proportions monumentales. Nous avons entraîné nos soldats à travers des techniques de lavage de cerveau psychologique pour endurcir leur cœur envers Am Yisrael. Savez-vous combien de jeunes soldats se sont suicidés ou sont maintenant mentalement et émotionnellement perturbés à cause de cela ? Vous rendez-vous compte que ce péché contre notre propre peuple (et le peuple du Goush Katif était un peuple saint) et notre droit d'être dans notre propre pays a démoralisé notre armée, notre nation et nous ne nous en sommes toujours pas remis.

Désolé d'être si fort sur cette question, mais il doit y avoir une compréhension de cette horrible tragédie de grande envergure.

@mkf : Je ne vois pas pourquoi vous devriez vous excuser pour avoir parlé avec force de Gush Katif et de son peuple. Nous ne pouvons pas parler assez fort ! La plupart des Israéliens - et j'ai entendu dire que les laïcs sont inclus - voient à quel point l'expulsion a été une erreur colossale. De plus, ce blog attire la chorale. La plupart d'entre nous sont d'accord avec vous, d'après ce que je peux voir.

La méchanceté continue - tout récemment, une ville appelée Maleh Rechavam a été ravagée et 9 bâtiments habités par des Juifs ont été détruits par le gouvernement - voir http://www.youtube.com/watch?v=7Jr8Y-Ovga8. Ceci et d'autres dévastations récentes des fermes juives ne se seraient pas produits si le soi-disant "désengagement" n'avait pas eu lieu il y a 7,5 ans.

Avec vous, je ne vois pas pourquoi nos *seules* options sont la prière et l'étude de la Torah. Ceux-ci devraient être avant tout, mais pas la seule façon d'exprimer notre amour et notre nostalgie pour notre terre ENTIÈRE. Ils étaient notre seule option pendant que nous étions séparés de la terre, mais pourquoi nous laissons-nous acculer davka Ici et maintenant.

Pourim Sameach,
CDG, Yerushalayim

Corrige le dernier Anon. Pendant que nous passons du temps à parler de la question du projet de Chareidi, Obama et l'aile Amalek d'Erev Rav (Livni) seront occupés à essayer d'envoyer des troupes de la Force de protection massive Gog UMagog ici avec la confirmation Hagel. Peut-être est-il providentiel que Bennett soit aveugle à cela. Il semble que Bennett et Lapid aient maintenant signé un Chazit Achidah (Un front uni) avec un pacte entre la faction Bayt Yehudah et la faction Bayt Yisrael (Ephraim). Ils semblent inconscients du danger de ne pas aborder une question plus immédiate d'entrer d'une manière ou d'une autre dans le prochain gouvernement de Netanyahu. Peut-être ont-ils conclu que les chances d'une coalition du Likoud avec les travaillistes sont très minces en ce moment, et ils gagneraient au moins 12 à 17 sièges supplémentaires entre eux s'ils forçaient de nouvelles élections à ce moment-là, provoquant le dépérissement du Likoud à moins de 22 places. Cette tactique est pleine de dangers car en forçant le problème, Netanyahu en désespoir de cause pourrait essayer de retirer cinq ou six députés travaillistes, contrairement aux souhaits de Shelly, pour former une coalition avec lui avant l'échéance de Nisan. juste avant l'arrivée d'Obama. Bibi est connu pour tirer de tels tours auparavant. Il a gardé Barak quelques années de plus après la désintégration de l'Old Labour Party. C'est l'un de ces risques dont il est impossible de prédire l'issue. Pourtant, ce pacte des deux bâtons de bois de Sefer Yechezkel 37:16 est réel, mais peut-être est-il prématuré car il exclut les Chareidim et le Likoud du pacte. Je ne vais même pas risquer de deviner où cela finira. Ces hommes semblent poussés à le faire par un appel plus élevé, peut-être la puissance supérieure qui a ordonné que les bâtons d'Éphraïm et de Yehudah soient unis dans la main de Yechezkel. Mais d'où nous sommes assis maintenant, c'est peut-être un peu prématuré ? On pourrait penser que tout le Klal Yisrael qui ne fait pas partie de l'Erev Rav pourrait devoir être inclus dans un tel pacte entre Yehudah et Ephraim. Ont-ils sauté le pistolet ??

Je peux voir la nécessité pour le Likoud de dépérir dans ce processus qui semble unir le bâton de Yehudah et le bâton d'Éphraïm dans la lumière de Geulah, mais la lumière de Machia'h ben Éphraïm ne peut vaincre l'intention du monde Chareidi de perpétuer le galut pendant encore 1000 ans, pour ceux de ce monde où telle est leur intention. La Lumière de Machia'h ben Ephraim ne peut vaincre que le Rav Erev. Seul Mashiach ben David peut vaincre l'Erev Zeír, la partie du monde Chareidi qui a tout intérêt à perpétuer le galut pour les Juifs qui veulent rester dans le désert pour toujours. En bref, je ne suis pas sûr que nous soyons équipés pour mener une guerre sur deux fronts contre les deux forces maléfiques qui sont l'ennemi intérieur, en même temps. Dans des circonstances normales, nous devrions nous concentrer sur la défaite des Erev Rav en ce moment, ceux qui vénèrent l'Avodah Zarah de l'opinion publique mondiale. L'autre mal de perpétuer le galut pendant encore 1000 ans devra peut-être attendre, à moins que l'Eibishter ne veuille que nous accélérions ce processus. Je considérais cependant que l'effet secondaire de ce pacte entre Bayt Yehudah et Ephraim pourrait être que Bibi est le roi dans Sefer Zacharie 14 lorsque les nations du monde s'y opposent. Dans ces circonstances actuelles, je pouvais voir un scénario où la faction Bayt Yehudah (Bayit Yehudi) se joint au siège contre Yerushalayim. Cela semblerait dépendre de l'arrivée rapide de la Force de protection massive après la nomination de Hagel, une fois les deux rois tombés dans le conflit syrien.

Oui, c'est bizarre. Après m'être réveillé de ma stupeur de Pourim avec un peu d'excès de vin, qui aurait pensé quand nous sommes allés aux urnes il y a plus de quatre semaines que le chef de Bayit Yehudi aurait conclu un pacte avec Ya'ir Lapid's Yeish Atid.Netanyahu tentera de « faire le tour » en essayant de faire venir les anciens du Labour sans donner à Shelly la communiste aucun portefeuille économique. Je ne lui souhaiterai pas de succès, mais cette alliance entre Bennett's Beit Yehudah et Lapid's Beit Ephraim est maintenant à gros enjeux bizarreworld. Je prie pour qu'il ait la bénédiction de Dieu parce que personne n'aurait pu prévoir cela.

Demain, je pourrais plonger dans le plaisir à Yerushalayim ou Shilo. Shilo a deux jours de Pourim parce qu'ils ne sont pas sûrs à 100% que la ville fortifiée que Yehoshua a érigée préexistait à l'arrivée de Yehoshua. Ainsi, à Shilo, ils liront le livre d'Esther quatre fois en deux jours. Yerushalayim était une ville Yebusite existante avant que Yehoshua n'apparaisse. Alors Yerushalayim ne garde que Shushan Pourim. Alors bonne nuit et joyeux Pourim pour ceux qui arrivent à "party" pendant deux jours complets.

Je suis en fait très préoccupé par ce que font Bennett et Lapid.

Pouvez-vous expliquer cependant ce que vous vouliez dire Dov en disant que vous pouviez voir Bennett ou la faction BY se joindre au siège contre Yerushalayim. J'ai toujours eu l'impression que cela décrivait les juifs antisionistes ou l'extrême gauche qui sont antisémites. Je suis confus par votre déclaration.

En fait, je sentais que ni Bennett ni Lapid n'avaient peur des États-Unis et ne seraient pas dans l'apaisement. On dirait qu'ils seraient des apaiseurs.

(Après que votre tête redevienne claire bien sûr)

14 Et Juda combattra aussi contre Jérusalem et les richesses de toutes les nations d'alentour seront rassemblées, de l'or, de l'argent et des vêtements, en grande abondance.

Oui, Zacharie 14:14. C'est aussi dans Zacharie 12:2. J'avais toujours trouvé perplexe pourquoi Yehudah se joindrait au siège de Yerushalayim, si les nations assiégeaient ici le contrôle d'Israël sur la capitale. La réponse pourrait très bien être que Bibi (Shaul) refuse de s'écarter de l'ordre messianique qui se forme autour de lui. C'est certainement une possibilité que cela puisse arriver. Dans mes pensées les plus folles, il ne m'est jamais venu à l'esprit que la faction de Beit Yehudah serait en conflit acharné avec notre roi Shaul. Mais maintenant que j'y pense, cela correspond au paradigme. Et pour quelque raison que ce soit, apparemment, Shaul n'aime pas Bennett intensément. Et c'est en grande partie de la haine ? affectant ces négociations bizarres. Si Bibi est obligé de s'aligner sur un travailliste fracturé pour former une coalition d'ici le début de Nissan, cette situation plutôt bizarre pourrait se développer assez rapidement.

Apparemment Rav Lazer Brody n'aime pas l'alliance entre Bennett et Lapid :

Tous mes vœux.
CDG, Yerushalayim

Cela semble être le point important. L'intégration du monde de la Torah dans le cadre "séculier" ne fonctionnera que si les Matmidim restent Matmidim. Cela nécessite une réflexion beaucoup plus créative que de limiter le nombre d'apprenants de la Torah à temps plein à 2000 dans tout le pays. Je peux comprendre que l'argent ne devrait pas être canalisé par les partis politiques comme c'est le cas actuellement afin de dépolitiser l'apprentissage de la Torah, mais cette restriction dans le "pacte" est ridicule. Il faut parler de pourcentages. Quel est le pourcentage d'apprenants engagés ? Quel pourcentage n'apprend déjà qu'à temps partiel ? Je suis sûr que la réponse à la première question n'est pas seulement de 2000 hommes à l'échelle nationale. Comme je l'ai dit, je ne sais pas où cela mène.

Et si l'armée ou une branche de service national veut amener autant de Juifs pratiquants, les préoccupations des Juifs religieux doivent être prises en compte. Nous n'écoutons pas les femmes chanter. Nous ne servons pas les femmes légèrement vêtues. Nous n'avons besoin que de nourriture casher. Je parle pour les préoccupations légitimes des Chareidim. Un véritable compromis qui se rassemble exige que les gens pensent les uns aux autres du point de vue de l'autre et qu'ils aient de l'empathie pour les autres qui sont différents de nous. Le compromis exige la décence humaine, un sujet souvent abordé sur ce blog. Je dois admettre qu'il est désolant d'observer un comportement où aucune des parties ne semble prête à céder un pouce, où une partie doit battre l'autre ou être battue par l'autre. On nous donne une occasion en or de penser les uns aux autres, mais encore une fois, si nous ne faisons pas attention, cela viendra à la dure.

Et voici la manière difficile : Donnez à l'Amalekit des « droits exclusifs » pour mener des discussions avec les personnes inventées :

Avec cette pierre d'achoppement, Bibi s'attaquera aux travaillistes mécontents, perdra une dizaine de ses députés du Likoud, et nous irons à de nouvelles élections. Que diable signifient les droits exclusifs ? Je suppose que cela signifie ses propres discussions privées hors des projecteurs des médias avec un tas d'accords bidons qui explosent à la face de tout le monde quand tout le monde le découvre. Elle signera probablement les frontières avant de parler du fait qu'il ne peut plus y avoir de réfugiés à l'intérieur des 67 frontières. Comment un PM en place pourrait-il lui donner des droits exclusifs sur quelque chose d'aussi important ? C'est l'acte d'un lâche. Quel bordel! Priez pour de nouvelles élections et que D.ieu prenne le relais de toutes ces personnes fragiles avant que les élections puissent avoir lieu.

oui, je connais les passages de Zacharie et j'ai soutenu pendant des années qu'il s'agissait de Yehudah lui-même luttant contre Yerushalayim par opposition à d'autres interprétations. Cependant, je ne peux pas penser que les Yerushalayim ici seraient définis comme Bibi. même s'il est à la tête du gouvernement.

Je pense toujours que ces passages font référence aux Juifs qui soutiennent la division de Yerushalayim, aux Juifs qui ne se soucient pas d'EY, aux Juifs qui apaiseraient les nations et les rejoindraient dans leur siège contre Jérusalem.

Comme Livni ou Olmert par exemple. juste en train de dire. )

"Et Juda aussi combattra contre Jérusalem"
Ce n'est que lorsque Gush Katif et Homesh, en fait avant à Kfar Maimon, alors que je faisais passer Mincha à travers une clôture avec des soldats juifs des forces de déracinement, que cela a malheureusement vraiment commencé à s'enfoncer. Pourquoi Tsahal/la police ne feraient-ils pas comme eux fait en ཁ, et Yamit, et tous les nouveaux petits yeshuvim s'ils finissent par être forcés par l'Obamanation de la désolation à signer un accord donnant Yerushalim. La vieille ville fortifiée, y compris Har haBait IS Yerushalim, la ville moderne dans laquelle nous faisons des affaires est très hashuv et entièrement juive, mais ce ne sont que des banlieues au-delà.

Vous avez toujours compris que Yehudah montera pour lutter contre Yerushalayim signifie que les vrais Juifs (Yehudah) s'opposeront au gouvernement d'Erev Rav qui est en place depuis 64 ans déjà, peu importe qui est élu. Si les nations se sont déjà heurtées à l'État pour diviser Yerushalayim, vous pouvez être sûr que la memshalah d'Erev Rav se joindra à elles et c'est alors que la vraie nation d'Israël se dressera contre elles. Ensuite, le Ribbono Shel Olam prendra le relais - IL veut que les Juifs montrent leur amour pour Lui/Torah & Eretz Yisrael et ensuite Il le terminera.

De David Ben Gourion jusqu'à ce jour, les pourparlers de coalition et les accords transitoires ont toujours été remplis de tromperies, de sorte qu'aucune des parties qui négocient ne révèle pleinement où elle concèdera et où elle tiendra ferme à l'avance. Cela me semble être une très bonne nouvelle :

Il semble que le "pacte" avec Lapid ne soit pas gravé dans le marbre après tout. BY entrera probablement au gouvernement cette semaine. Apparemment, le "pact" était simplement utilisé comme position de négociation et comme monnaie d'échange par BY afin d'amener Bibi à faire des concessions sur l'un d'une série de problèmes. Nous saurons bientôt quels sont les véritables accords entre les différentes parties. Je suis sûr que le dossier du projet Chareidi sera un de ces dossiers où chacun finira par faire des compromis même si les deux parties semblaient si intransigeantes il y a encore quelques jours. Soupir de soulagement. Lorsque le nouveau gouvernement sera enfin annoncé, nous aurons une meilleure idée des véritables accords qui ont été conclus. Paix à Klal Yisrael.

oui j'ai vu ça aussi. faisant écho au très grand soupir de soulagement !!

Mon rabbin a déclaré une fois que le machia'h Ben Yosef est l'État d'Israël dans son incarnation actuelle et que lorsque l'État tombera enfin, tout le monde le pleurera - chacun dans sa propre maison parce que ce sera un choc pour tout le monde. Puis, après la chute de l'État, le machia'h Ben Dovid viendra.

Il y a plusieurs problèmes pour désigner le mouvement sioniste comme Machia'h ben Yosef. 1. MBYosef est censé vaincre Amalek dans le monde en l'anéantissant complètement là où les Bnei et Banot Binyamin n'ont fait qu'un travail partiel. Cela ne se fera pas sous l'autorité des institutions de l'État laïc sans un individu dédié à le faire à la tête du titulaire.

2. MB Yosef établit un royaume où la décence humaine est kadmah à la Torah. Cela n'arrivera pas tant que l'Erev Rav aura une influence sur les politiques intérieures et étrangères.

Il y a aussi un mot hébreu pour ces pourparlers de coalition et les tromperies impliquées pour que les parties aux négociations gardent leurs cartes près de leur gilet. Ces pourparlers ont été remplis de telles déceptions. Par exemple, Bennett conclut une alliance avec Lapid, forçant ainsi Netanyahu à lui proposer une offre attrayante pour l'éloigner du "Pacte". C'est un mot ou un surnom inventé par Ben Gourion pour décrire de façon comique ces négociations de coalition. Est-ce que quelqu'un se souvient de ce mot ??

Coalition + Digust = Go'alitzia

Go'alitzia : une combinaison des mots « coalition » et « dégoût » en hébreu, inventée par Yitzhak Rabin pour exprimer les compromis qui accompagnent la formation d'une coalition à la Knesset.

De nos jours, après l'entrée d'Alexandre le Grand dans le temple et l'âge de chachma prenant toute sa force, la prophétie s'attarde dans les paroles involontaires des goyim, des enfants et des nigauds. Qu'en est-il de cela ?
https://en.wikipedia.org/wiki/Prophecy_of_the_Popes

C'est ça. Aller avec un Ayin signifie "dégoût". Puissions-nous avoir Go'el avec un Aleph signifiant "Rédempteur" du go'al avec un Ayin. Quelle différence une lettre pourrait faire !

J'ai également reçu quelques commentaires sur cette prophétie de Malachie de la part de l'Église romaine. Laissez-moi faire quelques recherches là-dessus. Pourtant, je vais pour l'instant autoriser la publication du commentaire Wiki. L'article de Newsmax contient des éléments sur Yoshke qui ne sont pas appropriés pour le blog, même s'il ne s'agit que d'une publicité.

Le soupir de soulagement est éteint. Les pourparlers de la coalition avec Bayit Yehudi se sont effondrés parce que Livni avait des droits exclusifs sur les négociations et parce qu'elle avait le ministère de la Justice. La question du « fardeau égal » pour les Chareidim est négociable afin de parvenir à un compromis, mais il ne peut y avoir de compromis avec Livni qui abandonne le rapport Levy, par exemple. Apparemment, la question de l'égalité des charges pour les Chareidim n'était pas la question qui a fait échouer les pourparlers car sur cette question, ils faisaient d'énormes progrès. Tout était à propos de Livni. Alors maintenant, Shaul deviendra fou et le simple fait de s'accrocher au pouvoir rendra tous les accords possibles avec le reste des forces au sein d'Erev Rav. La réaction de la faction Feiglin reste un mystère. Donner à Shelly, le leader communiste du pays, le portefeuille du Trésor sera un symptôme de sa folie. Pendant les deux prochains mois, nous aurons des "contractions de l'accouchement", ou comme il est dit dans Yirmiyahu 30:5-7

Car ainsi a dit HaShem : "Un bruit de terreur avons-nous entendu parler de la peur, et non de la paix. Demandez maintenant et voyez si un homme a déjà accouché. Pourquoi alors vois-je que chaque homme met sa main sur ses reins comme une femme en couches, et tous les visages deviennent pâles ? Malheur! Car ce jour sera mémorable ! Il n'y a rien de tel! Ce sera une période de trouble pour Ya'akov, mais il en sera sauvé.

Je crois que c'est maintenant et non dans 2 ans et demi, du moins la partie sur la chute d'Edom. Si c'est dans 2 ans et demi à la fin de l'année sabbatique, alors la Geulah des nations du monde sera remplie de Midat ​​HaDin. Nous sommes, à ce jour, 8 mois et une semaine de grossesse. La durée totale d'une grossesse normale est de 39 ou 40 semaines. 39 semaines, c'est exactement 9 mois et une semaine, et cela nous prend jusqu'à Lag B'Omer 5773 depuis Tisha B'Av 5772. J'utilise strictement le système de datation de Zohar's. (J'ajoute également un jour parce que Hillel HaSheini a soustrait un jour de ce Kislev passé qui cette année n'avait que 29 jours parce qu'il voulait que le Yom Kippour suivant tombe le Shabbat et non le Motzei Shabbat. Donc tous les moladim pendant 30 jours mois tombent sur Rosh Hodesh lui-même jusqu'à la prochaine Rosh HaShanah.)

Habituellement, le molad tombe la veille, au moins 6 heures avant, un Rosh Hodesh de 30 jours, mais cette année, ce n'est pas le cas à cause de la raison susmentionnée concernant Yom Kippour. Dans les temps anciens, Beit Din avait la capacité et le droit de prolonger un mois de 29 jours d'un jour de plus si les témoins de la Nouvelle Lune ne se présentaient pas au jour 30. Ce que Hillel HaSheini a fait était très inhabituel. Il a arrangé le calendrier où un mois de 30 jours, Kislev, n'aurait que 29 jours cette année. Cela a créé la circonstance très inhabituelle où le molad pendant des mois de 30 jours tombe sur Rosh Hodesh lui-même. Bref, nous déclarons la Nouvelle Lune avant même qu'elle ne puisse être vue ! Mais en tant que Klal, il nous est commandé de garder les Yamim Tovim conformément à ce calendrier. Pourtant, pour ce qui est de compter les neuf mois, un inyan différent, je suppose que Kislev avait 30 jours comme il l'aurait normalement eu dans ces circonstances dans les temps anciens. Hillel avait cependant de bonnes raisons d'éviter la question de savoir quand commencer le jeûne de Yom Kippour le Shabbat si Yom Kippour, le 10 de Tichri, tombait le Motzei Shabbat. Contrairement à Tisha B&# 39Av, le jeûne de Yom Kippour commence au moins 18 minutes avant le coucher du soleil le 9 Tishrei, ce qui signifie un jeûne le Shabbat pendant au moins 18 minutes avant le coucher du soleil. Quoi qu'il en soit, c'est pourquoi j'ai ajouté un jour au décompte des neuf mois depuis Tisha Be & 39Av 5772, car la grossesse n'est pas un jour de moins simplement parce que le calendrier est un jour plus tôt. B'Sha'ah Tovah !

Désolé, petite correction : nous sommes maintenant au 8ème mois de grossesse, et cela fait 7 mois + 1 semaine depuis Tisha B'Av 5772.

Également sur une note connexe, il y aura censément une journée de pourparlers de paix à venir très bientôt. Ce jour-là, il est censé y avoir un cessez-le-feu. Pourtant, les rebelles ne vont à ces pourparlers qu'à cause des promesses faites par Sec. d'État Kerry et le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague que l'Occident soutiendra désormais leur cause pour débarrasser le monde de Bachar Al-Assad, ou au moins trouver un moyen pour lui de quitter rapidement la Syrie. Pourtant, Bashar se rend à ces pourparlers en insistant pour qu'il reste au pouvoir jusqu'à sa mort prématurée. Donc, plutôt que d'apporter la paix en Syrie, attendez-vous à la même chose ou attendez-vous à une intensification des hostilités maintenant que l'opposition d'Assad sera désormais mieux armée qu'elle ne l'était auparavant. Je ne sais pas comment le problème de la couverture aérienne des rebelles pendant la guerre de Damas sera résolu. Certains parlent de diviser le pays en au moins trois pays différents, voire plus. Bonne chance sur celui-là. Jusqu'à présent, au moins 70 000 voire 90 000 sont morts dans la guerre du Nord. Parce qu'aucune des deux parties ne reculera sur la question de savoir si Assad doit ou non rester au pouvoir, maintenant que les rebelles ont le soutien occidental à ce sujet, je serais enclin à penser que cette guerre va maintenant s'intensifier plutôt que de parvenir à une conclusion rapide et désordonnée.

Également sur une note connexe, il y aura censément une journée de pourparlers de paix en Syrie à venir très bientôt. Ce jour-là, il est censé y avoir un cessez-le-feu. Pourtant, les rebelles ne vont à ces pourparlers qu'à cause des promesses faites par Sec. d'État Kerry et le ministre des Affaires étrangères ou secrétaire britannique William Hague que l'Occident soutiendra désormais leur cause pour débarrasser le monde de Bachar Al-Assad, ou au moins trouver un moyen pour lui de quitter rapidement la Syrie. Pourtant, Bashar se rend à ces pourparlers en insistant pour qu'il reste au pouvoir jusqu'à sa mort prématurée. Donc, plutôt que de ramener la paix en Syrie, attendez-vous à plus de la même chose ou attendez-vous à une intensification des hostilités maintenant que l'opposition d'Assad sera désormais mieux armée qu'elle ne l'était auparavant. Je ne sais pas comment le problème de la couverture aérienne des rebelles pendant la guerre de Damas sera résolu. Certains parlent de diviser le pays en au moins trois pays différents, sinon plus. Bonne chance pour celui-là. Jusqu'à présent, au moins 70 000 voire 90 000 sont morts dans la guerre du Nord. Parce qu'aucune des deux parties ne reculera sur la question de savoir si Assad doit ou non rester au pouvoir, maintenant que les rebelles ont le soutien occidental à ce sujet, je serais enclin à penser que cette guerre va maintenant s'intensifier plutôt que de parvenir à une conclusion rapide et désordonnée. Vous êtes invités à laisser vos pensées. Voici juste un lien sur ce qui se passe en ce moment:

Le secrétaire d'État Kerry a un grand mérite d'être dans la position où il se trouve actuellement. Il a donné à l'ancien sénateur Me & 39ir Chic Hecht du Nevada la manœuvre de Heimlich dans les années 1980 lorsque Hecht, le frère de Marty Hecht un Loubavitch de Cape Girardeau, Missouri, s'étouffait dans le bureau du Sénat Bldg.

Voici la description Wikipedia de la façon dont le sénateur John Kerry m'a sauvé la vie de Chic Hecht :

Le nom de Hecht est réapparu dans l'actualité au cours de l'élection présidentielle de 2004 en raison d'un événement au cours de son mandat au Sénat. Le 12 juillet 1988, Hecht quittait un déjeuner politique hebdomadaire républicain lorsqu'il a commencé à s'étouffer avec une tranche de pomme de son déjeuner de salade de fruits et de fromage cottage. Incapable de parler à ses collègues et ne voulant pas vomir dessus, il a couru dans le couloir, où le sénateur Kit Bond, un républicain du Missouri, a tenté en vain d'aider Hecht. Le sénateur John Kerry, descendant d'un ascenseur à l'époque, a reconnu ce qui se passait et a rapidement exécuté la manœuvre de Heimlich, sauvant la vie de Hecht.[6]
Pour le reste de sa vie, Hecht a appelé Kerry le jour de Noël (25 décembre) chaque année pour le remercier. Bien qu'étant un républicain conservateur qui a contribué le montant maximum à la campagne de réélection de George W. Bush, Hecht a déclaré qu'il apparaîtrait en faveur de Kerry si on le lui demandait,[7] bien qu'il ait refusé de révéler s'il prévoyait de voter pour Kerry ou pour Bush.[6] L'une des filles de Hecht, Leslie Helmer, qui a travaillé pour les campagnes présidentielles de Ronald Reagan et George H. W. Bush, a aidé à collecter des fonds pour la campagne de Kerry, par gratitude pour son action.[8]

Soit dit en passant, son frère Marty a sa propre renommée. Le voisin d'à côté de Marty à Cape Girardeau était Rush Limbaugh, Jr. Son fils Chaim et Rush Limbaugh III étaient les meilleurs amis de Cape Girardeau ainsi que des voisins d'à côté. Rush est passé au "Hall of Fame" de la radio américaine. Quatre ans avant que Rush ne fasse son apparition sur la scène radiophonique nationale, le Lubavitcher Rebbe a demandé aux Hechts de Cape Girardeau d'accompagner Sen Jesse Helms de Caroline du Nord et sa femme lors d'un voyage d'information en Eretz Yisrael pour changer le record de vote très négatif de Helms sur Israël. À l'époque, au milieu des années 1980, Helms était vice-président de la commission sénatoriale des relations étrangères. Ainsi, le Rabbi a supposé à juste titre que si le sénateur Helms voyait des Juifs orthodoxes non gauchistes en Israël, il se retournerait et deviendrait le sénateur le plus pro-israélien du Sénat américain. Je crois que l'année de ce voyage était en 1984, pendant la campagne de réélection de Helm'. Eh bien ça a marché. Marty Hecht a amené Sen.Helms et sa femme à Kiryat Gat, et ils y sont allés dans une école Loubavitch. Et Helms a éclaté en sanglots quand il a vu tous les petits enfants juifs de l'école avec leurs tzitzit et leur kipot. Il n'avait pas vu D.ieu craindre les Juifs depuis la Bible. Je ne peux pas donner tous les détails de ce qu'il a promis d'une caisse noire des relations étrangères du Sénat dont il était en charge, mais le voyage a fait de lui le membre le plus pro-israélien du Sénat américain après le voyage, un virage à 180 degrés. J'ai rencontré Marty au milieu des années 90. Don Makovsky (MeKaf Zechut) était l'homme minyan de Saint-Louis. Il m'a appelé et m'a dit que son ami Marty Hecht voulait un minyan à la Petite Shul près du mur d'inondation à Cape Girardeau pour Yom Kippour. Au départ, je ne voulais pas y aller parce qu'il n'y avait pas de Kohen qui allait être là pour nous bénir, mais j'y suis quand même allé. Cape est à environ 110 miles au sud de Saint-Louis. Nous avons davened vendredi soir et Shacharit et Musaph, puis pendant la pause j'ai écouté l'histoire de la vie d'un grand homme, Marty Hecht pendant près de 2 heures. J'ai écouté l'histoire de Yosef dans Little Egypt. (La longueur du Mississippi (Pishon) entre Saint-Louis et Memphis s'appelle Little Egypt.) Ma mâchoire est tombée tout le temps. Puis, après environ 1 1/2 à 2 heures d'écoute, il s'est levé et a fait Maftir à Mincha et a lu Sefer Yonah. Je n'oublierai jamais ce Yom Kippour à la petite Shul près du mur d'inondation à Cape Girardeau, MO.

Soit dit en passant, le don de la caisse noire du Comité des relations étrangères du sénateur était l'idée de Jesse Helm. Marty était simplement surpris que Helms ait accès à autant d'argent. Le don a été fait à l'école et était apparemment très légal. fin de l'histoire.

La folie rampante minute par minute de Shaul a besoin d'être couverte. Nous pourrions avoir besoin d'écrire un 25e livre de la Bible hébraïque pour enregistrer les événements au fur et à mesure qu'ils se déroulent. Voici un autre chapitre des contes de Bibi :

Malheureusement, à cause de la Bar Mitzvah de mon fils la semaine prochaine, je ne pourrai pas fournir plus de couverture. Alors n'hésitez pas à contribuer. Mais essayer de parler à Lapid, maintenant qu'il ne pouvait pas tromper Bennett pour qu'il accepte Livni comme ministre de la Justice, puis offrir aux communistes tous les portefeuilles économiques qu'ils veulent, puis essayer de faire venir les Chareidim après qu'il ait fait venir Lapid, tout cela me semble un peu de la folie. Souvenez-vous simplement de ceci et marquez-le ainsi : les pourparlers avec Bayit Yehudi n'ont pas échoué à cause des problèmes d'intégration des Chareidim. La preuve en est que MAINTENANT IL PARLE À YA & IR LAPID !! Les pourparlers ont échoué en raison de la position élevée de Livni dans le prochain gouvernement, purement et simplement. Il a un tout petit peu peur que le monde souffle dans son cou s'il est forcé d'accepter le rapport Levy et la construction immédiate en E-1 reliant Yerushalayim à Ma'aleh Adumim. Toute la question Chareidi, même si elle est sérieuse, est un faux-fuyant. Si Bibi acceptait le rapport Levy et la construction en E-1, le problème du projet Chareidi serait résolu par un compromis. Regardez ce que Bibi (Shaul) fait ensuite. IL PARLE À YA'IR LAPID, qui est beaucoup plus dur sur la question des Chareidim que Bennett ! Ne laissez pas les serpents des médias peindre cela comme autre chose. Bibi a peur de s'attaquer au monde entier !!

J'en ai fini pour un moment parce que nous sommes occupés jusqu'à Shabbat VaYakhel/Pekudei. Je continuerai à commenter par brèves impulsions car nous sommes au 8e mois de la grossesse de Geulah et nous avons besoin d'une couverture mois par mois.

Pour ceux qui l'ignorent, les 24 livres du Tanakh, la Bible hébraïque/araméen sont répartis comme suit :

Cinq livres de Moïse sont 5 livres aka la Torah écrite.

Livres de prophétie (Nevuah) :
6. Yehoshua (Josué)
7. Shoftim (Juges)
8. Samuel I et II (Shmuel)
9. Rois I et II (Melachim)
10. Isaïe (Yishayahu)
11. Jérémie (Yirmiyahu)
12. Ézéchiel (Yechezkel)
13. Les Trei Asar ou 12 prophètes mineurs sont comptés comme un seul livre.
(Hoshea, Yo'el, Amos, Ovadiah, Yonah, Micah, Nachum, Chabakkuk, Tzefaniah, Chagai, Zacharie, Malachi) Ce sont tous les douze. Notez qu'en anglais, les Chets sont translittérés en Hs et les Yuds en Js. Vous pouvez blâmer la Bible de Johannes Gutenberg pour celui-là.

Les Livres des Saintes Écritures, écrits de Ru&# 39ach HaQodesh (le Saint-Esprit)

14. Psaumes (Tehilim)
15. Proverbes (Mishlei)
16. Iyov (Travail)
17. Le Cantique des Cantiques (Shir HaShirim)
18. Ruth
19. Lamentations (Eichah)
20. Ecclésiaste (Koheleth)
21. Esther
22. Daniel - quelques chapitres en hébreu et certains en araméen
23. Esdras/Néchémie considéré comme un seul livre. à nouveau principalement en hébreu avec quelques citations et textes en araméen
24. Chroniques I et II (Divrei HaYamim)

Remarquez que tous les livres I et II sont vraiment un seul livre. L'Église romaine a divisé les livres I et II en livres séparés et les divers versets en chapitres et versets. C'est la seule convention qui a été universellement adoptée par les Xtiens et les Juifs. Certains Talmidei Cha'hamim ont suggéré une refonte du système de chapitres et de versets pour refléter les parshiyot de la Torah écrite et les changements de sujet dans les livres prophétiques.
Les divisions de la Torah orale seront discutées ultérieurement. Étant donné que le monde Xtian n'accepte pas la Torah orale avec des parties de la communauté juive mondiale, il convient de souligner que la Torah orale est aussi intégrale que la Torah écrite et a également été donnée au Sinaï et au cours des 40 années d'errance à Moshe Rabbeinu (Moïse ). D.ieu bénisse.

La Torah écrite :
1. Genèse (BeReishit)
2. Exode (Chemot)
3. Lévitique (VaYikra)
4. Chiffres (BaMidbar)
5. Deutéronome (Devarim)

Les noms hébreux des 5 livres de Moshe sont le premier mot distinguable dans le livre. BeReishit signifie (Au début ou Au début). Shemot Veux dire Noms. VaYikra signifie (Et il a appelé). BaMidbar signifie (Dans le désert). Et Devarim signifie Mots. Parmi Chazal, nos sages des âges, beaucoup ont proposé des noms uniques pour les 5 livres de Moshe, mais les anciens noms où le livre est nommé d'après le premier mot distinguable, s'appliquent toujours aujourd'hui.

Je dois souligner que ce que le sénateur Helms a fait était en fait très mal. L'intention de Marty Hecht, en faisant visiter Jesse Helms, était de changer sa vision du monde d'Israël et d'encourager un vote plus pro-israélien en tant que sénateur et vice-président de la commission sénatoriale des relations étrangères. Ce qui s'est finalement produit était inattendu à la fois pour Marty et pour l'école. Le sénateur Helms était tellement pris de remords pour son dossier de vote antérieur au Sénat américain qu'il a décidé de se repentir en faisant d'importantes contributions de l'argent des contribuables américains, ce qu'il avait légalement le droit de faire mais n'avait moralement pas le droit de le faire. Pourtant, il aurait dû se repentir avec son propre argent, pas avec l'argent de la caisse publique. Les grosses sommes d'argent dont disposaient les membres puissants des comités du Congrès dans les années 1980 pour en disposer à leur guise est légendaire. Cela fait tout simplement partie de la culture à Washington DC. Si Helms avait accès à autant d'argent en tant que vice-président, à combien d'argent Richard Lugar de l'Indiana avait-il accès en tant que président actuel de ce même comité ? C'est époustouflant.

MAZAL TOV pour la Bar Mitzvah de votre fils.

PS : Vous n'avez jamais répondu à la question Pourquoi l'argent va monter avec Machia'h.

C'est digne ou une clarification pour les bons goyim qui boivent aussi de la Torah ici, le ruach hakodesh est l'un des moyens par lesquels D.ieu communique avec les humains, pense prophétie ou prophétie lite selon le contexte ce n'est pas une personne. Si je reçois une lettre par la poste et que je dis à ma femme, j'ai une lettre disant d'arriver à un bureau à une heure précise, elle ne pense pas que le courrier soit une personne réelle qui me dit quoi faire juste une méthode de communication dans de la même manière que nous n'attribuons pas le statut de personne ou de Dieu au ruach hakodesh ou au saint esprit lui-même.

Plus d'informations plus tard sur l'émission Silver. Cela a à voir avec Machia'h ben Ephraïm. Alors que l'or est plus associé au Machia'h ben David.

Voici un article expliquant comment Bayit Yehudi comble le fossé sur la question du service national Chareidi.

La question du service national n'a donc rien à voir avec la rupture soudaine des pourparlers. TOUT EST SUR LIVNI !

Oui, je pense aussi que sa nomination est une tragédie, mais cela pourrait même affiner notre chemin, c'est un obstacle sur la route de Geulah, auquel nous devons faire face.

BTW, je viens de regarder la vidéo du discours de Yair Lapid à Kiryat Ono, peut-être un peu plus tard que les autres. Wow, quel discours. Comme il a bien réfléchi, il a bien présenté les problèmes. Oserais-je dire que ses paroles semblent venir de Shomayim, mais tout le monde ne le prendra pas de cette façon. Les problèmes qu'il expose clairement sont si justes. Le seul problème dangereux qui pourrait faire reculer Haredim est celui des voisins qui apprennent à se connaître. Cependant, comment peut-on ignorer la réalité sous leur nez.

Je veux juste partager cela sur votre blog.

En allant d'abord à la frange Amalek de l'Erev Rav, Bibi a raccourci sa carrière politique (comme Shaul l'a fait à son époque, mais pour des raisons différentes). Il aurait mieux fait de conclure un accord avec Shaul Mofaz et ses deux sièges Kadima en premier. Il est beaucoup plus réaliste que Livni et a un Chavivut spécial pour Yerushalayim. Il connaît le Chabad Rav ici à Kochav Yakov, et il lui a souvent parlé des différentes manières de sécuriser l'enveloppe autour de Yerushalayim. Livni est une catastrophe ambulante, pure et simple. Le fait que Bibi n'ait pas d'abord essayé de faire venir l'autre Shaul, Shaul Mofaz, indique qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans son âme. désolé de le dire ainsi.

Tout d'abord, Mazal Tov sur la Bar Mitzvah de votre fils.

Lorsque vous obtenez l'opération, voyez ceci : Allemagne (encore Amalek ?). Je suppose que nous attendions cela.

Aussi, que pensez-vous de la comparaison JPost des élections italiennes avec celles d'Israël (leur outsider à la télévision et l'outsider d'Israël) Les élections italiennes : "Il est si facile de se moquer des Italiens à la suite de leurs élections plus tôt cette la semaine. Ils invitent presque à la dérision, surtout compte tenu du succès d'un comédien populiste du petit écran - un outsider politique totalement inexpérimenté"

J'espère que je ne ressasse pas quelque chose que vous avez déjà couvert. Était hors de lui quelques jours.

Dov. ce mouvement de Bibi's - re: Livni - était complètement bizarre. Je ne peux pas imaginer ce qu'il pensait à part qu'OB lui a mis une arme sur la tempe.

Bon marathon, shabbat shalom et encore mazal tov !

Oui, la conférence de presse de Bibi avec Livni était comme Achashveirosh donnant sa bague à Haman, le laissant signer des lettres d'extermination, puis s'asseyant pour prendre un verre avec lui. La différence est que Livni signe des lettres d'expulsion, pas d'extermination, mais pense ainsi pouvoir remonter le temps jusqu'aux années d'Ehud Olmert (Armilus). Elle met un couteau entre la clé Yud et la clé Vav avec sa main misérable sur le trône céleste. Et maintenant, tout le pays est perplexe. Fin du chapitre 3. A suivre. Gardez à l'esprit que le miracle de Pourim a commencé lors de la précédente Pessa'h. Pourim l'année suivante n'était que la fin de l'histoire. Et Obie arrive les 9 et 10 Nisan. Peut-être devrions-nous l'attacher et l'attacher à un montant de lit.

Ou peut-être devrions-nous attacher Livni et l'attacher à une colonne de lit quand Obie arrivera.

Maintenant, pour une partie de l'explication Acheter de l'argent. Dans la chanson Yedid Nefesh, il y a quatre vers. Chaque verset commence par les lettres Yud Key Vav Key. Nous savons que la rédemption d'Égypte impliquait le Yud et la clé au nom d'HaShem et que la rédemption finale impliquerait le Vav et la clé au nom d'HaShem. Le Yud était le doigt D.ieu et a exécuté les 10 plaies dans Mitzraim. Le premier Hey était la main de D.ieu et était le multiplicateur cinq fois au Splitting of the Sea. (S'il y avait dix plaies dans Mitzraim, il y en avait 50 à la mer, ainsi de suite.) Puis vint Amalek pour empêcher l'achèvement de la rédemption en séparant la clé Yud de la clé Vav. À notre époque, Mashiach ben Ephraim achève le processus de rapprochement du Vav avec la première clé Yud au nom d'HaShem. Et Mashiach ben David avec l'Arba Minim apporte le Hey final avec le Yud Key Vav au nom d'HaShem. C'est pourquoi trois des espèces sont d'une part la quatrième espèce est d'autre part. Remarquez le nom YeHUDAH. Les Yud Key Vav en son nom sont attachés au dernier Hey en son nom avec un Dalet qui représente les quatre espèces de Souccot. Mais avant que Machia'h ben David puisse terminer sa tâche, Machia'h ben Ephraim doit terminer sa tâche d'éliminer Amalek dans le monde, connectant ainsi la clé Yud au Vav dans son nom d'HaShem. Shaul Netanyahu avait le potentiel pour le faire. En son nom, il porte le nom que Yahu donne. Pourtant, c'est à son nom de famille (problème numéro un) et il est le gilgul de Shaul de Sheivet Binyamin (problème numéro deux). Le Meshichout de Machia'h ben Ephraïm sera matrilinéaire. Donc ça aurait été mieux si le Yeho et Natan avaient été à son prénom. Patrilinéairement, Bibi est un Levy, soit dit en passant, mais matrilinéairement, il est probablement de Binyamin. Pourtant, apparemment, dans notre génération, nous ne pouvons pas nous attendre à ce que notre roi Shaul achève la tâche. La tâche est entre les mains d'un autre, matrilinéairement de Sheivet Ephraim. a continué..

Ainsi, dans la chanson Yedid Nefesh, le troisième couplet commence par un Vav attaché aux deux premiers couplets qui commencent par un Yud et un Hey. Dans le troisième verset, il y a un passage qui dit en anglais : " Vieil ami vétéran (Notre Éternel qui a été avec nous pendant ce très long exil) puisse votre miséricorde être réveillée et s'il vous plaît ayez pitié du Fils de votre bien-aimé. " On pourrait penser que le mot aimé ici fait référence à David, mais le mot utilisé ici n'est pas Dodecha mais Ahuvecha. Car il est dit à propos de Yossef : « Et Israël aimait Yossef plus qu'aucun de ses enfants. » Le mot ahuv fait référence à Machia'h ben Ephraïm. Yedid Nefesh continue. "Parce que cela fait si longtemps que j'aspire intensément à voir la splendeur de Ta force." Les mots pour "Aspirer intensément" sont Nichsof nichafti. L'année du désengagement 5765 dans le cycle Shmittah de Gog Ben Gog, le tsunami sud-asiatique a adouci le Tzadee, Nun et Mem pendant le tsunami en pliant les lettres finales Tsadee, Mem et Nun. J'ai écrit à ce sujet dans le premier article de mon blog, The Tsunami and the Sweet Letters of Judgement. Ces trois lettres représentaient Mashiach ben David, Its'hak Avinu et Ya'akov Avinu, trois des bergers d'Israël qui sont nés ici. Le tsunami était censé ramener les jeunes Israéliens de leur envie de voyager dans les Terres de l'Est, a déclaré le Rav Yitzchak Kaduri zt"l à l'époque. Les deux dernières lettres restantes, Kaf et Pey, restaient à adoucir et à plier et ainsi porter un jugement sur l'humanité pour toutes les souffrances de l'histoire juive. La Geulah dans ce cycle de Shmittah était liée à la jonction Kisufim (la jonction des désirs), la jonction qui mène à Gush Katif. Le Kaf et Pey représentaient respectivement Avraham et Moshe et représentaient le désir ou le désir des Juifs d'Occident de faire leur aliyah et d'apporter la rédemption finale dans ce cycle de Shmittah (tout est expliqué dans ce premier message). Pourtant, Geulah par choix a exigé un test qui testerait à la fois notre désir de décence commune et notre désir de rédemption pendant le cycle biblique Shmittah de Gog du pays de Magog. Il a demandé aux Juifs religieux de ne pas essayer de perpétuer le galut encore 1000 ans et de simplement rester à l'écart du gouvernement Sharon comme une peste. Hélas, nous avons royalement échoué à ce test, et Kisufim est devenu un carrefour d'espoir perdu. Le Zohar indique que l'année 5765 est la 99e année de Geulah b'itah potentielle après l'année 5666. J'ai également écrit à ce sujet à l'époque. Au cours de la 99e année de la vie d'Avraham à un endroit près de Tzomet Kissufim, Avimelech a donné à Avraham 1000 pièces d'argent pour couvrir les yeux que le bébé miracle qui naîtrait de Sarah la prochaine Pessa'h 5766 serait l'enfant d'Avraham, pas l'enfant d'Avimelek. Ir a également écrit à ce sujet à l'époque. Au lieu d'arriver à Tsomet Kissufim alors que Nahal Gerar se fraie un chemin vers Gaza avec joie, nous sommes arrivés dans la misère, une opportunité manquée pour un cycle de Shmittah qui contenait tant de promesses « bibliques ». Le Kaf et le Pey sont restés inflexibles alors que le cycle Gog ben Gog Shmittah touchait à sa fin.

Nous sommes donc maintenant dans l'année 5 du cycle de Shmittah où ceux qui ont retardé le processus de 7 ans n'ont rien à dire sur le résultat. La Geulah viendra de toute façon, qu'elle le veuille ou non. Mais cette fois, D.ieu ne testera pas notre "Yearning" (Kisufim) pour Geulah. Il jugera notre argent (kesafim) et les lettres Kaf et Pey seront pliées, que les Juifs d'Occident soient prêts ou non. Et ce jour-là, la valeur du vrai kesef, l'argent, passera par le toit proverbial. Vous le saurez lorsque vos cartes de crédit Chase cesseront de fonctionner. Lorsque la valeur de l'argent dépassera 47 $ l'once, le numéro atomique de l'argent, la banque JP Morgan Chase Manhattan ne sera pas en mesure de faire l'appel de marge dans ses énormes positions courtes sur le métal. La valeur de l'argent a été maintenue artificiellement bas par le gouvernement fédéral américain. respecter les exigences de marge pour détenir des actions dans le métal dans le but d'empêcher JP Morgan Chase de faire faillite. Et quand ce jour arrivera, Machia'h ben Ephraïm se lèvera. Personnellement, je n'ai aucune colère contre JP Morgan Chase, mais si les États-Unis utilisent de l'argent ou des pots-de-vin pour essayer de diviser Yerushalayim. Disons que nous sommes très proches.

Désolé "aspiré intensément" au verset 3 est Nichsof nichsafti. Le Samech fait référence au mini-cycle de 60 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les cycles de 300 ans entre les Churbanot de 5108 et 5408 ne se sont pas répétés en 5708, mais se sont produits entre 5700 et 5705. Et chaque cycle de 300 ans est divisé en 5 cycles de 60 ans. Nous apprenons cela de Noach, lorsque tous les 60 ans de sa vie, les péchés de l'humanité ont ouvert l'une des dix portes des eaux de l'abîme. Le Désengagement a eu lieu presque exactement 60 ans après Hiroshima et Nagasaki. 5773 est maintenant 60 ans après une autre étape importante dans la technologie nucléaire de destruction, l'essai de la première bombe à hydrogène. Où allons-nous à partir d'ici ou où la Perse va d'ici, je ne suis pas sûr.

Dans la séquestration forcée du budget américain, ils voient une doublure "d'argent". Ils parlent notre langue !

Pourtant, celui-ci est plus révélateur puisque d'ici 5775, Séoul, la Corée du Sud sortira de Yom SheKulo Shabbat de la Twilight Zone.

De cela, nous voyons qu'une guerre au bout du monde dans le Zohar est liée au fait que le Seigneur se sacrifie à Batzrah, en Irak. Les Perses sous-traitent leur programme d'armes nucléaires à la Corée du Nord. Le spectacle de monstres continue.

Nous devons donc nous demander, si Gog W. Bush était Gog, pourquoi cela se produit-il à la dure ? Pourquoi avons-nous eu besoin de deux cycles de Shmittah si les guerres de Gog UMagog étaient censées ne durer que 7 ans à partir de Hoshana Rabba 5762 lorsque Gog W.Bush a commencé le bombardement aérien de l'Afghanistan ? Eh bien, il est trop tard maintenant pour s'inquiéter des raisons pour lesquelles, déménagez à Eretz Yisrael et regardez le spectacle.

Pourquoi Dov, tu sais pourquoi et qui le retarde.

Espérons que Bibi forme une coalition pour que Barry Hussein puisse visiter Israël, avec le nouveau et dernier pape, les choses devraient devenir assez intéressantes ici.

Bien après l'annonce de vendredi que Shaul propose maintenant de geler la construction à Yesha pour toujours et de détruire les yishuvim pour faire venir Yeish Atid, il semble que tous les mouvements de Bennett aient été justifiés. Il semble que Bibi va maintenant essayer de faire venir les communistes, et Shelly n'est pas socialiste. Elle est communiste. Il est désespéré d'avoir un gouvernement de destruction en place avant qu'Obie ne se présente. Il est probable qu'au moins dix députés du Likoud voteront contre un tel gouvernement. C'était une véritable bracha que la capitulation de Shaul lors de la guerre de Gaza ait eu lieu quatre jours avant les primaires du Likoud. Tout le monde au Likoud est plus à droite que lui.

Shiloh ce sera intéressant mais un vrai gâchis si Bibi essaie de tirer un autre Sharon. Si dix de ses propres voix votent contre lui, alors il n'a vraiment qu'une vingtaine de députés du Likoud qui le soutiennent, et Shelly et Livni demanderont le partage du pouvoir. On dirait que Shaul s'est créé un vrai gâchis. Intéressant et prophétique, oui.

Priez pour la guerre en Syrie. Les États-Unis et le Royaume-Uni soutiennent enfin les rebelles, mais pas encore avec des armes et une couverture aérienne. en tout cas extrêmement chargé cette semaine. Je publierai par petites rafales. Si quelqu'un souhaite ajouter un commentaire, n'hésitez pas.

Selon la loi fondamentale des élections, si Shaul ne peut pas former un gouvernement dans les deux prochaines semaines, le président. aura deux jours pour recommander un 2e MK. Bibi va maintenant être désespérée. Il essaiera de faire venir du travail dans les 2 prochaines semaines. D.ieu a mis Feiglin et son équipage au pouvoir au sein du Likoud pour bloquer cette possibilité en raison de la capitulation de Gaza. S'ils réussissent, Peres n'aura probablement pas d'autre choix que de demander au numéro 2 d'Yisrael Beiteinu, Yair Shamir, de former le prochain gouvernement. Je me demande à quel point Shamir ressemble à son père ? Et hélas, un autre Ya'ir ! Il est possible qu'au moment où Obie arrive ici, Shaul soit un canard boiteux.

"On dirait que Shaul s'est créé un vrai gâchis. Intéressant et prophétique, oui c'est le cas."

Dov,
Êtes-vous au courant de la Guemara qui dit qu'un des Sages a été réprimandé du ciel parce qu'il a fait une déclaration désobligeante au sujet du roi Shaul ?
Il est vrai que le roi Shaul a commis de graves erreurs, mais dire qu'après 3000 ans, il est encore si loin de la rectification qu'il doit se réincarner en un politicien astucieux, sournois, tête nue et mangeur de cadavres - prend beaucoup de courage et Ruach Hakodesh !

Il pourrait encore faire la techouva au cours des deux prochaines semaines en abandonnant Livni immédiatement avant de parler à nouveau à BY et Shas. Mais s'il ne le fait pas, ce ne sera qu'une question de temps avant qu'il ne demande conseil à la Sorcière d'Ein-Dor.

J'ai commencé ce post et puis il a glissé (à cause d'un nouveau logiciel qui glisse partout #%#?!), alors le revoilà :

Je me souviens avoir lu que ce serait le dernier gouvernement avant Machia'h. Maintenant, je viens de lire à Shilohmusings que, « Que cela vous plaise ou non, coalition ou non, Netanyahu peut continuer comme Premier ministre pendant un bon bout de temps. Qui veut additionner les jours pour voir combien de mois il peut tenir sans avoir besoin d'une coalition ».

Selon l'IMRA, « Si le Premier ministre Netanyahu ne parvient pas à former une coalition dans les deux semaines à venir, le bloc Lapid-Bennett informera le président Peres du député du Likud qu'il soutiendra pour former le gouvernement. Ce Likoud MK acceptera la tâche pour le bien du pays et du parti. »

Alors maintenant, comment cela s'intègre-t-il dans le scénario?
BTW Egypt est attaqué par 'Makka Locusts'.

Si Bibi ne parvient pas à débarrasser sa coalition de Livni, ou de ses griffes maléfiques sur le siège du pouvoir, je suppose que le tandem Lapid/Bennett recommandera Ya'ir Shamir. Je suppose qu'Avigdor Lieberman sera contraint de refuser toute demande de formation de gouvernement en raison de ses problèmes juridiques. Shamir est donc le suivant. Est-ce au-delà de la portée des possibilités qu'ils recommanderaient Moshe Feiglin ?? Considérant que la première personne à serrer la main de Feiglin lorsqu'il est descendu du podium après son discours d'introduction à la Knesset était Yair Lapid, je ne me hasarderais même pas à deviner. Tout est possible.

À Dan : Nous sommes tous, pour la plupart, de retour ici pour un dernier tour de 40 ans dans le désert. Il y a de nombreuses années, le monde dans lequel nous vivons était moins grossier. Selon certains, des halos pourraient même être physiquement perçus à ce moment-là. Nous savons que le visage de Moshe Rabbeinu après avoir reçu le 2ème jeu de luchot montré avec une luminosité énorme. Nous sommes dans la génération la plus grossière de l'histoire de l'humanité. C'est tellement mauvais maintenant, qu'il reste très peu de physique à purifier. Tout ce qui reste vraiment est le caca d'âne comme l'explique le Talmud. La grande quantité de physicalité (Chomer ou Chamur) qui peut être purifiée dans notre marche à travers l'histoire a déjà été purifiée. Alors oui, les tests de cette génération sont très grossiers. De plus, êtes-vous sûr que Netanyahu mange du neveilut ? Alors oui, il est possible que les tests de cette génération ne portent pas sur les niveaux supérieurs d'observance de Shmittah, mais sur la distinction de base entre le bien et le mal. Une âme très élevée peut très bien être placée dans un monde grossier très bas pour choisir la décence commune plutôt que d'autres plaisirs.

De plus, Bibi est membre à vie du CFR. Je ne veux pas promouvoir ou écarter les théories du complot. Pourtant, au début de sa vie, il a fait une présentation lors d'une conférence antiterroriste qui a été saluée par Gog HW Bush Sr. Et sa carrière était lancée. Il est donc redevable à ces élites qui pensent que la Malkhut des 2000 dernières années est permanente. Pour lui, au moins, les vieilles habitudes auront la vie dure.

Attendez, Feiglin est le choix évident entre Bennett et Lapid et les Chareidim. Notre secret. Gardons le Yetser confus jusqu'à la dernière minute.

Juste avant les 22 minutes, regardez qui se lève pour lui serrer la main en premier ! On ne peut qu'oser rêver.

Notez qu'il est dit que les différents membres de la Knesset peuvent décider que n'importe quel député essaie de former un gouvernement si la pluralité de tous les députés est d'accord. Bref la direction officielle des différents partis peut être négligée au 2e tour si au premier tour, le chef du parti choisi échoue au bout de 6 semaines. Je suppose que nous saurons dans moins de deux semaines si cela vaut la peine de rêver.

De plus, Livni me rappelle en quelque sorte la sorcière d'EinDor. Elle a les cheveux roux comme Agnes Moorehead.

Pouvez-vous commenter cela sans sombrer dans le lachone hara ?

Obama veut un "calendrier du retrait israélien" de Netanyahu. Bibi est très serrée, de l'intérieur et de l'extérieur. Par quel chemin ira-t-il ? J'ai lu qu'il est et a été membre du CFR. Alors, faut-il demander ? La non-coalition revient-elle à Feiglin ? Lapid/Bennett remporte-t-il le leadership ? Est-ce que les partis qui veulent conserver le Land entrent? Bibi est-il expulsé ?

Israël attaque-t-il la Syrie ? La tempête sauvage 'Saturne' se dirige-t-elle vers la côte Est répète-t-elle 'Sandy's la dévastation' mais plus encore? Autour de Virginie/DC ?

Un timing très étrange ou un timing intéressant ou significatif (selon la façon dont on le regarde) ..pour ce qui s'est passé aujourd'hui. Feiglin essayant d'entrer dans le Dôme du Rocher... fermant le Mont du Temple.

tout ça devient de plus en plus fou d'heure en heure.

Cela s'est-il produit lorsque vous étiez là pour la bar-mitsva de votre fils, Dov ? ou peut-être que ce n'était pas au kotel.

Intéressé d'entendre vos commentaires à ce sujet.

Rav Glazierson parle des différentes personnes à la Knesset. Erev Rav, Lapid et Bennett ne sont pas une seule et même personne. Ce sont tous des groupes de personnes distincts. Pour autant que nous le sachions actuellement, nous ne savons pas à quoi ressemblera ce gouvernement dans deux semaines, encore moins dans deux mois.

Vers la fin, ni le bâton, ni le bâton d'Éphraïm ni le bâton de Yehudah ne reconnaissent la légitimité de l'autre. Pourtant, les deux bâtons se réuniront dans la main de quelqu'un ou dans la main de D.ieu. Le monde Chareidi ne fait étrangement pas partie de ce tableau car en réalité, certains dans le monde Chareidi rejoindront la Maison de Yehudah en essayant d'affecter spirituellement la Maison d'Ephraïm (Yisrael) de manière positive et à leur tour d'être positivement affectés par la Maison d'Ephraïm (Yisrael) en apprenant les mathématiques et les sciences dans le but de sanctifier les laïcs, ou certains s'enfuiront, D.ieu nous en préserve.

Comme indiqué précédemment, il serait préférable que le monde Chareidi établisse l'exemple à ce sujet afin que le spirituel imprègne le physique plutôt que l'inverse. Je serais d'accord avec vous pour dire que l'inverse aurait des conséquences temporairement tragiques et indésirables. Je préférerais que le Bait Yehudah absorbe d'abord le monde Chareidi avant d'introduire le Yeish Atid de tendance laïque. Au cours des deux dernières semaines, la plupart des membres du Shas semblaient prêts à contrecœur à accepter ce rôle. Je ne peux pas parler au nom de l'UTJ car l'UTJ ne semblait pas avoir contribué aux pourparlers entre le Likoud et Bennett qui portaient leurs fruits jusqu'à ce que Bibi joue à nouveau sa carte Livni. Tant que Livni en fait partie, attendez-vous à ce que Bennett reste avec Lapid dans le but de protéger Yesha. Et désolé, attendez-vous à ce que les chefs de l'UTJ parlent de raser Yesha afin de protéger leur yeshivot. Ce sont des déclarations publiques de l'UTJ et des actes publics d'il y a 8 ans, lorsque l'UTJ a autorisé le gouvernement Sharon. Les règles du lachone hara ne s'appliquent pas aux déclarations publiques qui sont systématiquement étayées par des actes publics, que ces déclarations ou actes soient pour le meilleur ou pour le pire.

En ce qui concerne le Rav Glazierson lui-même, je le tiens en très haute estime, et il était l'un de mes professeurs à Yeshivah il y a 29 ans, et il a constamment parlé des années 5760 et 5766 et au-delà pendant tout ce laps de temps. J'ai encore des notes de cours de son shiurim d'il y a 29 ans.

Avec tous ces gouffres qui s'ouvrent et engloutissent des gens et des terres, est-ce que quelqu'un sait si la Torah prévient/dit que "la terre engloutira. etc. "? Y a-t-il un remez à quoi que ce soit ?


Sur la Libye et l'Egypte

J'ai été pris, je l'admets, dans le feu et le vol, l'échange d'insultes, le mépris qui bouillonne jusqu'à votre cœur jusqu'à ce que vous vous sentiez amer et rancunier et méchant comme un serpent.

La colère, pour ce gros sac de boxe aggloméré des médias grand public, s'est largement calmée. Il a été alimenté par des reportages choquants et de mauvaise qualité de journalistes qui considéraient leur travail aujourd'hui comme une protection du président qu'ils ont aidé à prendre ses fonctions de toute critique sur ce qui s'est passé en Libye et en Égypte. La détermination à faire le moment et le ton de la déclaration de Mitt Romney sur The Issue, plutôt que les attaques elles-mêmes et les échecs de la politique étrangère du président, n'était pas professionnelle, voire pas surprenante.

Mais au milieu de la chaleur et de la rage, j'ai oublié les faits solennels de ce qui s'est passé le 11 septembre 2012, le nouveau 11 septembre. Des personnes sont mortes. Des gens biens. Des gens qui ont servi leur pays avec honneur, qui se sont mis en danger pour aider à construire une démocratie naissante dans un désert sec et impitoyable.

L'ambassadeur J. Christopher Stevens et trois compatriotes américains, dont deux seraient des Marines américains, ont perdu la vie lorsqu'une foule islamiste a attaqué le consulat américain à Benghazi, en Libye. Qu'ils aient été tués par la foule éveillée, nous dit-on, de manière peu convaincante, par un film Internet grossier à petit budget humiliant le prophète Mohammed – ou, comme cela a été rapporté, ont été assassinés par des terroristes qui ont utilisé la foule comme un tactique de diversion, la perte de la vie ici fait mal au cœur de chaque personne décente en Libye et dans le monde. La date des attentats, alors que les Américains pleuraient leurs morts d'un autre terrible 11 septembre, rend la douleur un peu plus vive.

Que Dieu bénisse ces quatre âmes courageuses et qu'Il soit avec leurs familles ce soir.

Si nous devons parler de politique, et nous le devons, le tableau est bien plus prosaïque que celui dressé par les guerriers de Twitter. L'ambassade des États-Unis au Caire a envoyé une série de tweets et de déclarations bizarres avant l'attaque là-bas - qu'elle a ensuite retweeté et s'est tenue par la suite - qui ont attaqué le premier amendement et blâmé un film trash tout en absout les foules qui se sont révoltées à l'extérieur, et plus tard, à l'intérieur de leurs murs.

La Maison Blanche a désavoué ces déclarations. L'état d'esprit selon lequel « l'infraction » devrait être sanctionnée par des excuses « ou, pire, par la censure » ​​est la perspective de l'apaisement et une voie d'évasion lâche pour ceux qui trahiraient les libertés qui sous-tendent la démocratie occidentale. Des appels ont été lancés pour que les responsables de la diplomatie publique maladroite de l'ambassade soient licenciés. Je pense qu'ils devraient recevoir une copie de Thomas Paine’s Les droits de l'homme et suspendu jusqu'à ce qu'ils le comprennent.

Le président s'est trompé en ne répondant pas aux attaques plus tôt. On nous dit qu'il enregistrait un épisode du David Letterman Show. Il doit trier ses priorités. Il peut être président ou pop star, il ne peut pas être les deux, ou du moins pas bien. Mais quand il a parlé, il a bien compris : les États-Unis continueront à soutenir la nouvelle démocratie en Libye, les islamistes tachés de sang ne détruiront pas la démocratie aussi facilement qu'ils détruiront la vie humaine. Il était important que le président dise cela.

Mitt Romney, quoi qu'en disent ses adversaires dans les médias, avait raison de parler quand il l'a fait. Personne d'autre ne l'était. Il y avait un vide dans le leadership américain, une situation toujours dangereuse. Il était normal qu'il ait critiqué ces déclarations initiales et le président pour ne pas avoir parlé plus tôt. Dans des moments comme ceux-ci, nous avons besoin d'un papa pour parler dur, même si c'est juste pour nous garder calmes et équilibrés. Il avait l'air du président qu'il devrait être et, j'espère, qu'il sera.

Hillary Clinton, cependant, a parlé mieux que quiconque. Elle était résolue, ferme et a rassuré les Américains sur le fait que le pays ne s'inclinerait pas devant le terrorisme. Elle est une bien meilleure politicienne qu'elle ne l'était il y a à peine quatre ans. Si Hillary d'aujourd'hui s'était présentée à la présidence à ce moment-là, elle aurait pris l'appel à 3 heures du matin aujourd'hui et, je parie, l'a géré beaucoup mieux que M. Obama. Elle va se présenter à nouveau à la présidence. Elle sera une adversaire redoutable.

Et puis il y a les victimes oubliées, le peuple libyen, les mamans et les papas, élevant des familles, et les bâtisseurs et les dirigeants, construisant des maisons et des constitutions. Ils ne sont pas responsables de cela. (Le peuple égyptien non plus pour l'attentat du Caire, bien que le gouvernement des Frères musulmans ait été moins ferme dans ses condamnations que son homologue en Libye.) Les Libyens se sont mobilisés aujourd'hui contre les attentats, dénonçant les terroristes et s'excusant auprès des États-Unis. Ces gens n'ont rien fait pour s'excuser, mais ils savent que c'est attendu et, dans un sens plus profond, la bonne chose à faire. Ce n'est pas le moment de les abandonner.

Il y a une chanson hébraïque qui n'arrêtait pas de flotter dans et hors de ma tête aujourd'hui. “Ein Li Eretz Acheret”, “I have no other country”, un disque folk qui brûle d'un amour pur et engagé de la country — le patriotisme du sous-feu.

“Ein li eretz acheret / Gam im admati bo’eret… Lo eshtok / ki artzi shinta et paneha / Lo avater lehazkir la / Ve’ashir kan be’ozneha / Ad shetiftach et eineha.”

“Je n'ai pas d'autre pays / même si ma terre est en flammes… je ne resterai pas silencieux / parce que mon pays a changé de visage / Je n'arrêterai pas de lui rappeler / Et de chanter dans ses oreilles / jusqu'à ce qu'elle ouvre les yeux. ”

Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais ces mots semblent s'appliquer au peuple libyen aujourd'hui. Ils travaillent et prient pour une meilleure Libye. Nous devons travailler avec eux et prier avec eux et surmonter les ténèbres ensemble.


Vendredi 24 mai 2013

Le veau d'or pas si nouveau d'Israël ?

Les Juifs ont récemment célébré Chavou'oth, l'anniversaire de notre acceptation de la Torah au mont Sinaï.

Pourtant, que s'est-il passé seulement 40 jours après cela?


Exode 32
7 Et l'Éternel parla à Moïse : « Va, descends pour ton peuple, que tu as fait monter du pays d'Égypte, que tu as corrompu 8 ils se sont vite détournés de la voie que je leur avais prescrite, ils se sont fait un veau de fonte, et l'ont adoré, et l'ont sacrifié, et ont dit : C'est ton dieu, ô Israël, qui t'a fait monter du pays d'Egypte.' 9 Et le Seigneur dit à Moïse : « J'ai vu ce peuple, et voici, c'est un peuple au cou raide. 10 Maintenant, laisse-moi donc seul, afin que ma colère s'enflamme contre eux, et que je les consume et que je fasse de toi une grande nation.'

Esser Agaroth (2¢):
Nous avons fait le veau d'or. Nous avons attribué notre salut de galuth (exil) à elle. Dieu est alors devenu très en colère. Il va sans dire.

Il y a un mahloqeth leShem Shamayim (désaccord pour l'amour du ciel) entre Rav Paloniet Rav Almoni. Leurs noms sont gardés anonymes, car je n'ai pas non plus rav's l'autorisation de publier son nom.

Les mahloqeth est-ce:

Rav Paloni dit que le mamlahtiyuth (loyauté indéfectible de l'État) des Juifs religieux est avodah zarah ka'egel hazahav (culte interdit comme celui du veau d'or)

Rav Almoni, qui tient à dire qu'il aime Rav Paloni, dit que non, ce n'est pas littéralement avoda zarah, mais plutôt du fascisme, en ce sens que la centralité de Hachem, Le Tout-Puissant, a été remplacé par la centralité de l'État.

Il est important de noter que ces deux rabbanim croire en l'obligation actuelle d'obtenir et de maintenir la souveraineté juive sur la Terre d'Israël.

Mon ami Ariel Ben Yochanan de La révolution de la Torah, qui adorera sans aucun doute l'image falsifiée ci-dessous, est un locuteur italien et a déclaré que Rav Almoni's la définition du fascisme est incorrecte. bien que le mamlakhti l'accent sur Le Tout-Puissant a été usurpé par l'État, ou au mieux, confondu avec l'État.

Jetons un coup d'œil à quelques-uns des danseurs éminents de la (seulement proverbial, bien sûr) danser autour le veau d'or de l'État d'Israël.

Ministre Naftali Bennett (Jewish Home) pense qu'il est un "nationaliste," pourtant il n'est vraiment rien de plus que Les genoux du Premier ministre Netanyahu.

Rabbi Haïm Drukman, principal rabbin sioniste religieux, a été appelé sur le tapis pour des manigances de conversion par le Tel-Aviv Dayan Rabbi Avraham Sherman. Alors que le différend aurait dû être réglé par les tribunaux rabbiniques, il ne l'a pas été.La Cour suprême israélienne a statué sur la question, une question sur laquelle elle n'a ni qualification ni autorité pour trancher. Pourtant, Rabbi Drukman n'a pas semblé s'en soucier lorsqu'il a été innocenté. Indépendamment de la culpabilité ou de l'innocence du rabbin Drukman, il s'est soumis à l'autorité de l'État concernant un halakhique (juridique juive), une action très dérangeante pour un rabbin, et un précédent dangereux. Mais, bien sûr, c'est pourquoi il est photographié ici, dansant autour de l'État.

Rabbin Ministre Shai Piron (Oui Atid) est l'actuel ministre de l'Éducation, ou comme je préfère appeler le poste, le ministre de Rééducation.

Député Uri Orbach (Jewish Home), célèbre personnalité de la radio et humoriste, aurait déclaré qu'il avait quitté Jérusalem il y a longtemps parce que « cela devenait trop Haredi." Il est un membre éminent de la Brigade Moustache.

Rabbi Chlomo Aviner, le co-rabbin en chef de Beth El et Rosh Yeshivath Atereth HaKohanim dans la vieille ville de Jérusalem. La liste de ses manigances est trop longue à poster ici dans son intégralité. Voici quelques points importants:

1. Acceptant sur lui-même l'autorité de Rabbi Mordechai Eliyahu ztz"l beth din, enquêtant sur ses manigances présumées tout en rendant des décisions sur tohorath mishpaheuh (pureté familiale), de sa propre main (voir ci-dessous), il a même choisi de ne pas se présenter aux audiences auxquelles il était convoqué.

2. Ce même beth din commandé Rabbi Aviner à s'abstenir de statuer sur tohorath hamishpahah, démontrant à nouveau l'acceptation de la beth din autorité. Après six mois d'abstinence, il repart quand même. Puis le mamlakhti (un loyaliste éternel de l'État) s'est mis en place pour le défendre et condamner quiconque s'opposait à lui. Deux rabbins de l'original beth din plus un de plus, et avec l'accord de deux autres Jérusalem jouranim (juges rabbiniques) a ensuite décidé que parce que le rabbin Aviner ". enseigne malicieusement la transgression des interdits, passible de l'excommunication," on ne peut pas lui poser de questions, ni recevoir d'instruction, ni lire ses livres ni articles concernant AUCUNE manière.

Bien sûr, même si tout cela a été documenté en noir et blanc, mamlakhti les drones crient "mensonges !" et refuser de reconnaître les faits. Après tout, leur bien-aimé rabbin Aviner est si populaire.

La gauche: "Un étudiant et son rabbin," À droite : séance photo d'expulsion d'Aviner.
Extrême droite : la main de Mme Aviner - elle portait également une orange "rav" gilet. Hmm.
2. Rabbi Aviner participé à la l'expulsion des Juifs des maisons et des terres de Azza(Gaza).

3. En parlant de Chabba"k, le rabbin Aviner a fait l'éloge de son soi-disant « département juif », qui est connu pour être appelé par les colons idéologiques la police secrète israélienne. Je veux dire, sérieusement.

Ai-je besoin d'en dire plus sur les relations respectives du rabbin Aviner avec l'État et avec la Torah ? À tout le moins, ils sont confus, tout comme la plupart des autres célébrants dansants illustrés ci-dessus.

Maintenant, je suppose qu'il est temps de passer à ces danseurs supplémentaires.

Rabbin Dr Daniel Hershkovits, l'ancien chef de la Fête du foyer juif, qui a perdu la direction au profit de Naftali Bennett, un autre membre éminent (c'est-à-dire confus) du Brigade Moustache.

Rabbin Yuval Cherlow, Rosh Yeshivath Hesder Petah Tiqwah vouloir encourager l'acceptation des soi-disant « mouvements » du judaïsme, y compris Le réformisme.

Le député Elazar Stern (HaT'nu'ah), membre de première année MK et général de Tsahal à la retraite, chef du personnel, a récemment obtenu la distinction d'un Esser Agaroth (2¢) étiqueter, en raison de sa longue histoire de manigances.

Le général Ya'ir Naveh, qui commandait Tsahal dans le Shomron (Samarie). Selon certains, ses manigances ont inclus l'expulsion de Juifs, le pogrom, l'incitation et l'expulsion silencieuse. On en trouve une élaboration dans un traduction de celui de Lev Yehudi affiche en hébreu à partir de 2007.

Rabbi Eli Sadan Rosh Yeshivath B'nei David dans Éli qui compte plus de diplômés pour devenir officiers dans l'armée israélienne que dans tout autre établissement d'enseignement religieux, a déclaré à ses étudiants qu'ils ne peuvent violer aucun ordre de leurs commandants de l'armée israélienne. Sa position était si extrême qu'il est dit que le rabbin Tzvi Tau, Roch Yeshivah du Mamlakhti vaisseau amiral Yeshivath Har HaMor a dû l'appeler pour le calmer.

Le rabbin général Yisra'el Weiss (à la retraite), ancien grand rabbin de Tsahal, est resté totalement silencieux sur diverses questions telles que les conséquences de l'intégration des femmes dans des unités de combat auparavant entièrement masculines, le sacrifice de la sécurité des soldats pour protéger les « civils arabes innocents » et, ou bien sûr, le gouvernement israélien mesirah (remise) des terres juives et d'autres biens. Ses manigances ont été exposées par Rabbin Elitzur HaLevi Sega'l d'Ofra, en "ה /2005. Le rabbin Sega"l a récemment été reconnu coupable d'avoir fait « déclarations anti-désengagement ». "Désengagement" est l'euphémisme que le gouvernement israélien persiste à utiliser pour désigner l'expulsion de près de 10 000 Juifs de leurs terres en Azza (Gaza). En d'autres termes, le rabbin Sega'l a été condamné pour avoir exercé sa liberté d'expression, et a choisi de le faire, même s'il savait qu'une telle chose n'existe pas vraiment en Israël. Le rabbin général Yisra'el Weiss a exprimé des regrets pour ses actions (ou son absence) pendant le « désengagement ».

De plus, les "stars" de l'équipe d'encouragement de l'État d'Israël comprennent Sha'ul Yahalom, ancien député du Parti national religieux, qui a déclaré dans une interview que si le K'nesseth se sont remplis d'Arabes, et la majorité a voté pour supprimer la nature juive de l'État d'Israël, un tel vote devrait être honoré. Pourquoi? A cause de la démocratie. Dieu merci, c'est un ANCIEN député.

Rabbi Shlomo Riskin de Etrathah connu pour une vidéo tristement célèbre dans laquelle il fait référence à la fausse divinité chrétienne comme « Rabbi ». Quiconque a déjà remarqué que l'Union orthodoxe n'est plus un sponsor de la conférence annuelle du rabbin Riskin Chabbath Chouva et Chabbath HaGadol drashas?

Aharon Binah (Désolé. Je ne peux pas me résoudre à appeler celui-ci "rabbin".) Rosh Yeshivath Netiv Aryeh dans la vieille ville de Jérusalem. Soit dit en passant, est-ce que quelqu'un a déjà demandé au Roch Yeshivah qui possède réellement cette propriété? Aharon Binah est bien sûr connu pour son achat d'un annonce pleine page faisant l'éloge du général Ya'ir Naveh, qui a déjà été mentionné ci-dessus.

Ces trois étoiles n'ont pas été incluses parce qu'elles sont en fait tout à fait hors de propos en ce qui concerne le loyalisme éternel de l'État, bien que leurs egos leur disent sans aucun doute le contraire.

Revenons à ça mahloqeth, j'ai encore du mal à me décider. Alors, vous pouvez m'aider ici.

Pensez-vous que les rabbins et les politiciens photographiés en haut dansant autour du veau d'or (à des fins métaphoriques et démonstratives uniquement) sont-ils barboteurs dans avoda zarah, partisans d'un régime fasciste, ou juste super-duper naïf ?

Il y a-t-il des alternatives?

Maintenant, avec les prochaines « élections » pour les grands rabbins d'Israël, avec qui pensez-vous que nous allons nous retrouver, des rabbins basés sur la Torah ou des rabbins axés sur l'État ?

Quiconque pense encore que nous pouvons avoir les deux est extrêmement naïf et extrêmement faux.


Voir la vidéo: Reprise des liaisons maritimes et celle totale des vols dAir Algérie: les appels se multiplient