Des photos révèlent que les statues moai géantes de l'île de Pâques sont couvertes de symboles mystérieux

Des photos révèlent que les statues moai géantes de l'île de Pâques sont couvertes de symboles mystérieux


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les images des fouilles de 2012 des statues emblématiques de l'île de Pâques révèlent que les têtes renommées ne sont pas seulement connectées à des corps géants, mais que les corps sont recouverts de motifs et de symboles mystérieux, que les chercheurs ont comparés à des tatouages.

Avec une étude de la semaine dernière qui prétendait avoir définitivement déterminé comment les habitants de l'île de Pâques ont réussi à porter le chapeau aux têtes des statues Moai, le prochain casse-tête à résoudre est de savoir en quoi consistent exactement ces conceptions de corps.

News.com.au a rapporté qu'une série de photographies inédites montre avec des détails fascinants les corps excavés des humanoïdes de pierre distinctifs. Les archéologues ont été surpris de découvrir que les corps de pierre, protégés des intempéries environnementales sous le sol, sont décorés de détails anciens - des tourbillons et des croissants qui seraient des tatouages.

Les chercheurs disent que les formes en croissant pourraient représenter les canoës des Polynésiens locaux, bien qu'il ne s'agisse que d'une théorie.

Des marquages ​​détaillés sont visibles. Crédit : Le projet de statue de l'île de Pâques

Le peuple Rapa Nui qui s'est installé à l'origine sur l'île il y a des siècles a érigé 887 statues de pierre géantes étonnantes appelées moai. Les moai se sont avérés être un mystère persistant avec de nombreuses questions durables ; comment et pourquoi ont-ils été construits ; ont-ils été enterrés à dessein ou ont-ils enterré les statues sous le limon ? pourquoi certains tournent le dos à la mer et à l'île ; comment les lourdes pierres ont-elles été déplacées autour de l'île ; pourquoi certains portent-ils de lourds chapeaux de pierre rouge ? Les chercheurs espèrent répondre à ces questions et plus encore avec des enquêtes.

  • La disparition de l'ancienne civilisation Rapa Nui liée au contact européen
  • La mystérieuse écriture Rongorongo de l'île de Pâques
  • Nouveaux défis de recherche Raison de l'effondrement de l'île de Pâques

Moais (statues en pierre) sur Ahu Nau, plage d'Anakena, île de Pâques. Wikimédia Chambre des communes

La directrice du projet de statue de l'île de Pâques, Jo Anne Van Tilburg, déclare : « La raison pour laquelle les gens pensent qu'ils sont [seulement] des têtes est qu'il y a environ 150 statues enterrées jusqu'aux épaules sur la pente d'un volcan, et ce sont les plus célèbres, la plus belle et la plus photographiée de toutes les statues de l'île de Pâques. Cela a suggéré aux personnes qui n'avaient pas vu de photos [d'autres statues déterrées] qu'elles ne sont que des têtes », rapporte le site d'information IBTimes.

  • Les statues et les gestes symboliques qui relient l'ancien Göbekli Tepe, l'île de Pâques et d'autres sites dans le monde
  • Une étude prétend avoir résolu le mystère des chapeaux géants de l'île de Pâques
  • Le cataclysme de l'île de Pâques - Partie 1

Les premières fouilles en 1914 ont révélé certains des corps des statues géantes de roche volcanique, qui peuvent peser jusqu'à 88 tonnes et mesurer jusqu'à 10 mètres (33 pieds) de hauteur. On peut voir les mains de certaines statues s'enrouler jusqu'au nombril.

Les universitaires spéculent que les figures stylisées représentaient des ancêtres ou des figures tribales de haut rang. Il est théorisé que la pierre a été extraite sur l'île, puis qu'elle a été sculptée et décorée dans les carrières, puis finalement les statues ont été « promenées » lentement à travers les îles jusqu'à leurs positions finales en tant que gardiens protégeant contre les catastrophes.

L'explorateur et auteur David Hatcher Childress a écrit dans un article de 2013 :

Jean-Michel Schwartz dit dans son livre de 1975 "Les mystères de l'île de Pâques" qu'il pense que les statues n'ont pas été déplacées par des rouleaux ou des traîneaux en bois mais plutôt en utilisant des cordes autour des statues qui "marquaient" les statues de la même manière que l'on pourrait marcher un réfrigérateur; en l'inclinant d'abord d'un côté, en déplaçant la partie aéroportée vers l'avant et en la reposant à nouveau. Par cette méthode, les statues se promèneraient vraiment en se dandinant autour de l'île.
Plus tard, un ingénieur en mécanique tchèque nommé Pavel a recréé cette méthode avec Thor Heyerdahl. Avec vingt autres hommes, ils ont attaché des cordes autour d'une statue et l'ont penchée d'un côté à l'autre tout en la tirant vers l'avant avec la corde, une légère variation de la méthode de Schwartz. La méthode a fonctionné, mais était atrocement lente. C'est une théorie ingénieuse qui prend en compte les légendes des statues ambulantes […]

L'île de Pâques a été colonisée entre 300 et 1200 après JC par des Polynésiens qui sont finalement devenus les Rapa Nui. Entre le Xe et le XVIe siècle, la communauté insulaire s'est développée régulièrement, des colonies s'étant installées le long de pratiquement tout le littoral. Après cette période, cependant, la population a connu un déclin extrêmement rapide, passant de 15 000 à environ 2 000. Les théories du passé expliquaient leur disparition à la suite de crises économiques et sociales dues à la détérioration de l'environnement : la déforestation entraînant l'érosion des terres. Cependant, des études récentes suggèrent que l'arrivée des Européens dans les années 1700, ainsi que l'esclavage et la variole, sont des facteurs qui ont probablement dévasté la population de Rapa Nui.

Les travaux se poursuivent sur l'île grâce à des recherches universitaires et au projet de statue de l'île de Pâques, avec l'aide du peuple Rapa Nui.

Des galeries d'images des découvertes de l'île de Pâques peuvent être vues sur le site EISP.org, et d'autres sont actuellement visionnées sur le site de médias sociaux Imgur.

Le célèbre moai de l'île de Pâques (BigStockPhoto)

À l'image : Les détails finement sculptés enregistrés en 2012. Les archéologues pensent que les décorations sont des tatouages. Crédit : Le projet de statue de l'île de Pâques

Par Liz Leafloor


    Les chefs de l'île de Pâques ont-ils vraiment des corps ?

    Les mystérieuses statues de l'île de Pâques – des centaines d'énormes têtes de pierre sculptées anciennes qui gardent le paysage vallonné de l'île du Pacifique – pourraient en fait avoir des corps, selon un e-mail montrant des fouilles sur le site.

    L'e-mail, qui a fait le tour en mai 2012, contenait des photos d'un projet d'excavation surprenant sur l'île de Pâques. Selon l'e-mail, les archéologues étaient en train de déterrer les corps des statues, qui ont été progressivement ensevelis par plus de 500 ans d'érosion.

    Mais ces images surprenantes et le projet d'excavation qu'elles représentent sont-ils réellement réels ? Les célèbres têtes de l'île de Pâques sont-elles vraiment des personnages corsés ? [Galerie d'images : Statues de l'île de Pâques à pied]

    Il s'avère que tant de personnes cherchaient une réponse que "nous avons été submergés par plus de 3 millions de visites et notre site s'est écrasé", a déclaré Jo Anne Van Tilburg, directrice du Easter Island Statue Project, qui avait en effet fouillé deux des statues. corps enterrés depuis 2010. Des photos des fouilles publiées sur le site Web du projet et des photos plus anciennes prises de statues pleines de l'île de Pâques qui ont été fouillées dans les années 1950 ont été rassemblées dans la chaîne de courrier électronique, suscitant cette vague d'intérêt passée pour le projet d'excavation, et la confusion sur ce qui est réel.

    "La raison pour laquelle les gens pensent qu'ils sont [seulement] des têtes, c'est qu'il y a environ 150 statues enterrées jusqu'aux épaules sur la pente d'un volcan, et ce sont les plus célèbres, les plus belles et les plus photographiées de toutes les statues de l'île de Pâques", Van Van Tilburg, qui est également membre de l'Institut d'archéologie Cotsen de l'Université de Californie à Los Angeles, a déclaré à Life's Little Mysteries. "Cela a suggéré aux personnes qui n'avaient pas vu de photos [d'autres statues déterrées sur l'île] qu'elles ne sont que des têtes."

    En fait, les archéologues ont étudié les statues de l'île pendant environ un siècle et sont au courant des torses sous les têtes des statues depuis les premières fouilles en 1914. [Les erreurs les plus monumentales des monuments]

    Les statues, dont le nom traditionnel est "moai", ont été sculptées dans la roche volcanique entre 1100 et 1500 après JC par les anciens Polynésiens. Ils varient en taille, le plus grand atteignant 10 mètres. Bien que leur signification soit encore un peu mystérieuse, on pense que les moai étaient des représentations des ancêtres des peuples autochtones. Les membres d'une tribu auraient probablement sculpté une nouvelle statue chaque fois qu'une figure tribale importante décédait, a déclaré Van Tilburg.

    Les nouveaux travaux d'excavation visent à documenter pour la première fois les gravures complexes trouvées sur les corps des statues enterrées, qui ont été protégées des intempéries par leur inhumation. Mais le projet aidera également à préserver les anciens monolithes, a-t-elle déclaré. "Nous avons une équipe qui nous accompagne et qui consolide et protège la pierre en appliquant des produits chimiques et hydrofuges."

    Suivez Natalie Wolchover sur Twitter @nattyover. Suivez Life's Little Mysteries sur Twitter @llmysteries, puis rejoignez-nous sur Facebook.


    Les Chroniques de Jacob Roggeveen

    Le dimanche de Pâques 5 avril 1722, le navigateur néerlandais Jacob Roggeveen arriva à terre, marquant le premier contact enregistré entre les Européens et les insulaires. Selon les chroniques de Roggeveen, lui et son équipage ont vu de gigantesques habitants à la peau claire, avec de longues oreilles tombantes, des cheveux roux, couverts de tatouages ​​et de peinture corporelle, qui étaient engagés dans une forme de culte ou de vénération des énormes statues de pierre. .

    "Jusqu'à présent, mes récits gagneront du crédit, car ils ne contiennent rien d'extraordinaire, mais je dois déclarer que ces sauvages sont d'une taille plus que gigantesque, car les hommes sont deux fois plus grands et épais que le plus grand de notre peuple qu'ils ont mesuré, un avec le l'autre, la hauteur de douze pieds (3,7 mètres), si bien que l'on pourrait facilement — qui ne s'étonnera pas sans se baisser, passer entre les jambes de ces fils de GOLIATH. Selon leur hauteur, leur épaisseur l'est aussi, et sont toutes, maintenant avec une autre, très bien proportionnées, de sorte que chacune aurait pu passer pour un HERCULES mais aucune de leurs femmes n'arrivait à la hauteur des hommes, n'étant généralement pas supérieure à dix ou onze pieds (3 ou 3,4 mètres). Les hommes avaient le corps peint en rouge ou brun foncé, et les femmes en écarlate. Je ne doute pas, mais la plupart des gens qui liront ce voyage n'accorderont aucun crédit à ce que je raconte maintenant, et que ce récit de la hauteur de ces géants passera probablement avec eux pour une simple fable ou une fiction, mais je déclare que j'ai mis rien d'autre que la vraie vérité, et que ce peuple, à la plus belle inspection, était en fait d'une hauteur aussi surpassante que celle que j'ai décrite ici.


    Contenu

    Les mo'ai sont des statues monolithiques, leur style minimaliste reflétant les formes trouvées dans toute la Polynésie. Les Mo'ai sont sculptés dans des cendres volcaniques. Les figures humaines seraient d'abord décrites dans la paroi rocheuse, puis écaillées jusqu'à ce qu'il ne reste que l'image. [12] Les têtes trop grandes (un rapport de trois à cinq entre la tête et le tronc, un trait sculptural qui démontre la croyance polynésienne en la sainteté de la tête de chef) ont des sourcils épais et un nez allongé avec un poisson distinctif. boucle en forme de crochet des narines. Les lèvres dépassent en une moue fine. Comme le nez, les oreilles sont allongées et de forme oblongue. Les lignes de la mâchoire se détachent sur le cou tronqué. Les torses sont lourds et, parfois, les clavicules sont subtilement soulignées dans la pierre. Les bras sont sculptés en bas-relief et reposent contre le corps dans diverses positions, les mains et les longs doigts fins reposant le long des crêtes des hanches, se rejoignant au hami (pagne), les pouces pointant parfois vers le nombril. Généralement, les caractéristiques anatomiques des dos ne sont pas détaillées, mais portent parfois un motif d'anneau et de ceinture sur les fesses et le bas du dos. À l'exception d'un moʻai agenouillé, les statues n'ont pas de jambes clairement visibles.

    Bien que les mo'ai soient des statues du corps entier, ils sont souvent appelés « têtes de l'île de Pâques » dans certaines littératures populaires. Cela est dû en partie à la taille disproportionnée de la plupart des têtes de mo'ai, et en partie au fait que de nombreuses images emblématiques de l'île montrant des mo'ai debout sont les statues sur les pentes de Rano Raraku, dont beaucoup sont enterrées jusqu'à leurs épaules. Certaines des "têtes" de Rano Raraku ont été fouillées et leurs corps vus, et on a observé des marques qui avaient été protégées de l'érosion par leur enterrement.

    La hauteur moyenne du moʻai est d'environ 4 m (13 pi), avec une largeur moyenne à la base d'environ 1,6 m (5,2 pi). Ces créations massives pèsent généralement environ 12,5 tonnes (13,8 tonnes) chacune.

    Tous sauf 53 des plus de 900 moʻai connus à ce jour ont été sculptés dans du tuf (une cendre volcanique comprimée) de Rano Raraku, où 394 moʻai dans divers états d'achèvement sont encore visibles aujourd'hui. Il y a aussi 13 moʻai sculptés dans du basalte, 22 dans du trachyte et 17 dans des scories rouges fragiles. [13] À la fin de la sculpture, les constructeurs frottaient la statue avec de la pierre ponce.

    Caractéristiques Modifier

    Les statues de l'île de Pâques sont connues pour leur nez large et large et leur gros menton, ainsi que pour leurs oreilles en forme de rectangle et leurs fentes oculaires profondes. Leurs corps sont normalement accroupis, leurs bras reposant dans différentes positions et sans jambes. La majorité des ahu se trouvent le long de la côte et font face à l'intérieur des terres vers la communauté. Il y a quelques ahu de l'intérieur comme Ahu Akivi. Ces moʻai font face à la communauté mais étant donné la petite taille de l'île, semblent également faire face à la côte. [dix]

    Yeux Modifier

    En 1979, Sergio Rapu Haoa et une équipe d'archéologues ont découvert que les orbites hémisphériques ou elliptiques profondes étaient conçues pour contenir des yeux de corail avec des pupilles d'obsidienne noire ou de scories rouges. [14] La découverte a été faite en collectant et en rassemblant des fragments brisés de corail blanc qui ont été trouvés sur les différents sites. Par la suite, des découvertes auparavant non classées dans le musée de l'île de Pâques ont été réexaminées et reclassées en fragments d'œil. On pense que les mo'ai avec des orbites sculptées ont probablement été attribués aux ahu et aux sites cérémoniels, ce qui suggère qu'une hiérarchie sélective de Rapa Nui a été attribuée à la conception des mo'ai jusqu'à sa disparition avec l'avènement de la religion tournant autour du tangata manu.

    Symbolisme Modifier

    De nombreux archéologues suggèrent que « [les] statues étaient ainsi des symboles d'autorité et de pouvoir, à la fois religieux et politiques. Mais ce n'étaient pas seulement des symboles. Pour les personnes qui les ont érigées et utilisées, elles étaient de véritables dépositaires de l'esprit sacré. les objets des anciennes religions polynésiennes, lorsqu'ils étaient correctement façonnés et préparés rituellement, étaient censés être chargés d'une essence spirituelle magique appelée mana. » [15]

    Les archéologues pensent que les statues étaient une représentation des ancêtres des anciens Polynésiens. Les statues moai tournent le dos à l'océan et vers les villages comme pour veiller sur les gens. L'exception est les sept Ahu Akivi qui font face à la mer pour aider les voyageurs à trouver l'île. Il y a une légende qui dit qu'il y avait sept hommes qui attendaient l'arrivée de leur roi. [16] Une étude réalisée en 2019 a conclu que les peuples anciens croyaient que l'extraction des mo'ai pourrait être liée à l'amélioration de la fertilité des sols et donc à l'approvisionnement alimentaire critique. [17]

    Pukao chignons et coiffes Modifier

    Le moʻai le plus récent avait pukao sur leurs têtes, qui représentent le chignon des chefs. Selon la tradition locale, le mana était conservé dans les cheveux. Les pukao ont été taillés dans des scories rouges, une roche très légère provenant d'une carrière à Puna Pau. Le rouge lui-même est considéré comme une couleur sacrée en Polynésie. Le pukao ajouté suggère un statut supplémentaire au mo'ai. [18]

    Marques Modifier

    Lors de la première sculpture, la surface du mo'ai était polie et lisse en frottant avec de la pierre ponce. Cependant, le tuf facile à travailler dans lequel la plupart des mo'ai ont été sculptés s'érode facilement, de sorte que le meilleur endroit pour voir les détails de la surface est sur les quelques mo'ai sculptés dans le basalte ou sur les photographies et autres archives archéologiques des surfaces des mo'ai protégées par des sépultures. [ citation requise ]

    Les mo'ai qui sont moins érodés ont généralement des motifs sculptés sur le dos et les postérieurs. L'expédition Routledge de 1914 établit un lien culturel [19] entre ces dessins et le tatouage traditionnel de l'île, qui avait été réprimé par les missionnaires un demi-siècle plus tôt. Jusqu'à l'analyse ADN moderne des insulaires et de leurs ancêtres, il s'agissait d'une preuve scientifique clé que les mo'ai avaient été sculptés par les Rapa Nui et non par un groupe distinct d'Amérique du Sud. [ citation requise ]

    Au moins certains des mo'ai ont été peints Hoa Hakananai'a a été décoré de peinture marron et blanche jusqu'en 1868, date à laquelle il a été retiré de l'île. Il est maintenant logé au British Museum de Londres, mais des demandes ont été faites pour son retour à Rapa Nui. [ citation requise ]

    Les statues ont été sculptées par les colonisateurs polynésiens de l'île, pour la plupart entre 1250 et 1500 environ. [1] En plus de représenter des ancêtres décédés, les mo'ai, une fois érigés sur ahu, pouvaient également être considérés comme l'incarnation ou d'anciens chefs et d'importants symboles de statut de lignage. Chaque mo'ai présentait un statut : « Plus la statue placée sur un ahu est grande, plus le chef qui l'a commandée avait de mana. [18] La compétition pour la plus grande statue était toujours répandue dans la culture des Îles de Pâques. La preuve vient des différentes tailles de moʻai. [18]

    Les statues achevées étaient déplacées vers les ahu principalement sur la côte, puis érigées, parfois avec des pukao, des cylindres de pierre rouge, sur la tête. Mo'ai devait être extrêmement coûteux à fabriquer et à transporter, non seulement la sculpture réelle de chaque statue exigerait des efforts et des ressources, mais le produit fini était ensuite transporté jusqu'à son emplacement final et érigé.

    Les carrières de Rano Raraku semblent avoir été abandonnées brutalement, avec une litière d'outils en pierre et de nombreux mo'ai achevés à l'extérieur de la carrière en attente de transport et presque autant de statues incomplètes encore in situ comme ont été installés sur ahu. Au XIXe siècle, cela a conduit à conjecturer que l'île était le vestige d'un continent englouti et que la plupart des mo'ai achevés étaient sous la mer. Cette idée a longtemps été démystifiée, et il est maintenant compris que :

    • Certaines statues étaient des gravures rupestres et n'avaient jamais l'intention d'être achevées.
    • Certaines étaient incomplètes car, lorsque des inclusions étaient rencontrées, les sculpteurs abandonnaient une statue partielle et en commençaient une nouvelle. [20] Le tuf est une roche tendre avec des morceaux occasionnels de roche beaucoup plus dure.
    • Certaines statues achevées à Rano Raraku y ont été placées de manière permanente et non stationnées temporairement en attendant leur retrait. [21]
    • Certaines étaient en effet incomplètes à la fin de l'ère de la construction de statues.

    Artisans Modifier

    On ne sait pas exactement quel groupe dans les communautés était responsable de la sculpture des statues. Les traditions orales suggèrent que les mo'ai ont été sculptés soit par une classe distinguée de sculpteurs professionnels dont le statut était comparable à celui des membres de haut rang d'autres guildes artisanales polynésiennes, ou, à défaut, par des membres de chaque clan. Les histoires orales montrent que la carrière de Rano Raraku était subdivisée en différents territoires pour chaque clan.

    Transport Modifier

    Étant donné que l'île était en grande partie dépourvue d'arbres au moment de la première visite des Européens, le mouvement des statues était un mystère pendant longtemps. L'analyse du pollen a maintenant établi que l'île était presque totalement boisée jusqu'en 1200 de notre ère. Le pollen d'arbre a disparu des archives vers 1650. [ citation requise ]

    On ne sait pas exactement comment les mo'ai ont été déplacés à travers l'île. Des chercheurs antérieurs supposaient que le processus nécessitait presque certainement de l'énergie humaine, des cordes et peut-être des traîneaux en bois (traîneaux) et/ou des rouleaux, ainsi que des pistes nivelées à travers l'île (les routes de l'île de Pâques). Une autre théorie suggère que les mo'ai ont été placés sur des bûches et ont été roulés vers leurs destinations. [22] Si cette théorie est correcte, il faudrait 50 à 150 personnes pour déplacer le mo'ai. [ citation requise ] L'étude la plus récente démontre à partir des preuves contenues dans les archives archéologiques que les statues étaient harnachées avec des cordes des deux côtés et faites pour « marcher » en les inclinant d'un côté à l'autre tout en tirant vers l'avant. [4] [6] [23] [24] Ils utiliseraient aussi un chant, tout en 'marchant' le mo'ai. La coordination et la cohésion étaient essentielles, alors ils ont développé un chant dans lequel le rythme les a aidés à tirer au moment précis nécessaire. [25] [ meilleure source nécessaire ]

    Les histoires orales racontent comment diverses personnes ont utilisé le pouvoir divin pour ordonner aux statues de marcher. Les premiers récits disent qu'un roi nommé Tuu Ku Ihu les a déplacés avec l'aide du dieu Makemake, tandis que des histoires plus récentes parlent d'une femme qui vivait seule sur la montagne les ordonnant à sa guise. Les érudits soutiennent actuellement la théorie selon laquelle la méthode principale était que les mo'ai étaient "marqués" debout (certains supposent par un processus de bascule), car le fait de les étendre sur un traîneau (la méthode utilisée par les habitants de l'île de Pâques pour déplacer la pierre dans les années 1860) ont nécessité environ 1 500 personnes pour déplacer le plus grand mo'ai qui avait été érigé avec succès. En 1998, Jo Anne Van Tilburg a suggéré que moins de la moitié de ce nombre pourrait le faire en plaçant le traîneau sur des rouleaux lubrifiés. En 1999, elle a supervisé une expérience pour déplacer un moʻai de neuf tonnes. Une réplique a été chargée sur un traîneau construit en forme de UNE cadre qui a été placé sur des rouleaux et 60 personnes ont tiré sur plusieurs cordes lors de deux tentatives pour remorquer le moʻai. La première tentative a échoué lorsque les rouleaux se sont bloqués. La deuxième tentative a réussi lorsque des chenilles ont été enfoncées dans le sol. C'était sur un terrain plat et utilisait du bois d'eucalyptus plutôt que des palmiers indigènes. [26]

    En 1986, Pavel Pavel, Thor Heyerdahl et le musée Kon-Tiki ont expérimenté un mo'ai de cinq tonnes et un mo'ai de neuf tonnes. Avec une corde autour de la tête de la statue et une autre autour de la base, en utilisant huit ouvriers pour la plus petite statue et 16 pour la plus grande, ils ont « fait avancer » le moʻai en le faisant pivoter et en le balançant d'un côté à l'autre, cependant, l'expérience a pris fin. tôt en raison des dommages causés aux bases de la statue par l'écaillage. Malgré la fin précoce de l'expérience, Thor Heyerdahl a estimé que cette méthode pour une statue de 20 tonnes sur le terrain de l'île de Pâques permettrait 320 pieds (100 m) par jour. D'autres chercheurs ont conclu que ce n'était probablement pas la façon dont les mo'ai ont été déplacés en raison des dommages signalés à la base causés par le mouvement de « mélange ». [26] [27]

    À peu près à la même époque, l'archéologue Charles Love a expérimenté une réplique de 10 tonnes. Sa première expérience a révélé que secouer la statue pour la promener était trop instable sur plus de quelques centaines de mètres. Il a ensuite découvert qu'en plaçant la statue debout sur deux patins de traîneau au sommet de rouleaux de bois, 25 hommes étaient capables de déplacer la statue de 150 pieds (46 m) en deux minutes. En 2003, d'autres recherches ont indiqué que cette méthode pourrait expliquer des trous de poteaux prétendument régulièrement espacés (ses recherches sur cette affirmation n'ont pas encore été publiées) où les statues ont été déplacées sur un sol accidenté. Il a suggéré que les trous contenaient des poteaux verticaux de chaque côté du chemin de sorte que lorsque la statue passait entre eux, ils servaient de porte-à-faux pour les poteaux pour aider à pousser la statue sur une pente sans avoir besoin de personnes supplémentaires tirant sur les cordes et de même pour ralentir sur la pente descendante. Les poteaux pourraient également servir de frein en cas de besoin. [28]

    Sur la base d'études détaillées des statues trouvées le long des routes préhistoriques, les archéologues Terry Hunt et Carl Lipo ont montré que le schéma de rupture, la forme et la position des statues sont compatibles avec une hypothèse « debout » pour le transport. [4] Hunt et Lipo soutiennent que lorsque les statues ont été sculptées dans une carrière, les sculpteurs ont laissé leurs bases larges et incurvées le long du bord avant. Ils ont montré que les statues le long de la route ont un centre de masse qui fait que la statue se penche en avant. Lorsque la statue s'incline vers l'avant, elle bascule latéralement le long de son bord avant incurvé et fait un "pas". De gros flocons sont vus cassés sur les côtés des bases. Ils soutiennent qu'une fois que la statue a été "promenée" sur la route et installée dans le paysage, la base large et incurvée a été sculptée. [29] Tous ces éléments de preuve indiquent une pratique de transport debout.

    Des récréations expérimentales récentes ont prouvé qu'il est tout à fait possible que les mo'ai aient été littéralement conduits de leurs carrières à leurs positions finales par l'utilisation ingénieuse de cordes. Des équipes de travailleurs auraient travaillé pour faire basculer le mo'ai d'avant en arrière, créant le mouvement de marche et tenant le mo'ai droit. [23] [30] Si cela est correct, on peut en déduire que les mo'ai de la route tombés étaient le résultat de l'incapacité des équipes d'équilibreurs à maintenir la statue droite, et il n'était probablement pas possible de soulever à nouveau les statues une fois renversées. [31] Cependant, le débat continue. [32]

    Culte de Birdman Modifier

    À l'origine, les habitants de l'île de Pâques avaient un chef suprême ou un chef unique. [ citation requise ] Au fil des ans, les niveaux de pouvoir sont passés de chefs uniques à une classe de guerriers connue sous le nom de matatoʻa. La figure thérianthropique d'un demi-oiseau et d'un demi-homme était le symbole du matatoʻa, le caractère distinct lié au site sacré d'Orongo. Le nouveau culte a provoqué des batailles de tribus sur le culte de l'ascendance. La création du mo'ai était une façon pour les insulaires d'honorer leurs ancêtres au plus fort du culte de l'homme-oiseau. Il existe des preuves qui suggèrent que la construction du mo'ai s'est arrêtée.

    "L'un des sites les plus fascinants d'Orongo sont les centaines de pétroglyphes sculptés d'images d'hommes-oiseaux et de Makemake. Sculptés dans du basalte solide, ils ont résisté aux intempéries. Il a été suggéré que les images représentent les gagnants du concours d'hommes-oiseaux. Plus de 480 pétroglyphes d'hommes-oiseaux ont été trouvés sur l'île, principalement autour d'Orongo." [33] Orongo, le site des festivités du culte, était un paysage dangereux qui se composait d'une "crête étroite entre une chute de 1 000 pieds (300 m) dans l'océan d'un côté et un cratère profond de l'autre". Considéré comme le lieu sacré d'Orongo, Mata Ngarau était le lieu où les prêtres hommes-oiseaux priaient et chantaient pour une chasse aux œufs réussie. "Le but du concours d'homme-oiseau était d'obtenir le premier œuf de la saison de l'îlot au large de Motu Nui. Les concurrents ont descendu les falaises abruptes d'Orongo et ont nagé jusqu'à Motu Nui où ils ont attendu la venue des oiseaux. le concurrent a nagé en arrière et l'a présenté à son parrain, qui a ensuite été déclaré homme-oiseau pour cette année-là, une position de statut importante. » [34]

    Mo'ai Kavakava Modifier

    Ces chiffres sont beaucoup plus petits que le moʻai en pierre plus connu. Ils sont en bois et ont un aspect petit et élancé, ce qui leur donne un aspect triste. On pense que ces figures ont été faites après que la civilisation de Rapa Nui a commencé à s'effondrer, c'est pourquoi elles semblent avoir une apparence plus émaciée. [35]

    1722-1868 renversement du mo'ai Modifier

    À un moment donné après l'arrivée de Jacob Roggeveen en 1722, tous les mo'ai qui avaient été érigés sur ahu ont été renversés, avec les dernières statues debout signalées en 1838 par Abel Aubert du Petit-Thouars, et aucune statue debout en 1868, [36] à part de ceux partiellement enterrés sur les pentes extérieures de Rano Raraku.

    Les histoires orales incluent un récit d'un clan poussant un seul mo'ai dans la nuit, mais d'autres font référence au « tremblement de terre », et il y a des indications qu'au moins certains d'entre eux sont tombés à cause de tremblements de terre. [37] Certains des moʻai se sont renversés en avant de telle sorte que leurs visages étaient cachés, et tombaient souvent de telle manière que leur cou se brisait, d'autres tombaient de l'arrière de leurs plates-formes. [37] Aujourd'hui, environ 50 moʻai ont été ré-érigés sur leurs ahus ou dans des musées ailleurs. [38]

    Le peuple Rapa Nui a ensuite été dévasté par la traite des esclaves qui a commencé sur l'île en 1862. En moins d'un an, les personnes qui sont restées sur l'île étaient malades, blessées et manquaient de leadership. Les survivants des raids d'esclaves avaient une nouvelle compagnie de missionnaires de débarquement. La population restante s'est convertie au christianisme. Les autochtones de l'île de Pâques ont perdu leur identité, car d'abord leur style vestimentaire, puis leurs tatouages ​​​​et leur peinture corporelle ont été interdits par les nouvelles proscriptions chrétiennes. L'histoire de leurs ancêtres a été détruite (œuvres d'art, bâtiments, objets sacrés), laissant peu de traces de leurs vies antérieures. Ils ont ensuite été forcés de quitter leurs terres natales et contraints de résider sur une partie beaucoup plus petite de l'île, tandis que le reste était utilisé pour l'agriculture. [33] "Finalement, tout le sang pur de Rapa Nui s'est éteint. L'annexion avec le Chili a apporté de nouvelles influences, et aujourd'hui il ne reste que quelques individus ayant des liens avec la population d'origine." [33] [ meilleure source nécessaire ]

    Suppression Modifier

    Onze mo'ai ou plus ont été retirés de l'île et transportés dans des endroits du monde entier, dont six des treize mo'ai qui ont été sculptés dans le basalte.


    ÎLE DE PÂQUES

    Certains chercheurs ont avancé que les Rapa Nui, comme on appelait les insulaires, s'étaient éteints après avoir épuisé les ressources naturelles de leur minuscule morceau de terre de 163 kilomètres carrés dans le sud-est de l'océan Pacifique. D'autres disent que la population de l'île s'est effondrée après que les Européens ont apporté des maladies et la peste - et ont pris de nombreux survivants comme esclaves.

    Mais de nouvelles recherches suggèrent une autre possibilité : que les conditions environnementales difficiles sur l'île - des variations des précipitations à la baisse de la qualité du sol - ont provoqué un déclin, mais pas un effondrement, de la population indigène avant l'arrivée des Européens en 1722, a rapporté Live Science.

    "Les résultats de nos recherches m'ont vraiment surpris", a déclaré le Dr Thegn Ladefoged, professeur d'anthropologie à l'Université d'Auckland en Nouvelle-Zélande et co-auteur d'un article décrivant la recherche, dans un e-mail à Le Huffington Post. "En bref, notre recherche ne soutient pas la suggestion selon laquelle l'effondrement de la société s'est produit avant le contact européen en raison de l'érosion physique et du déclin de la productivité, mais cela indique que l'utilisation de régions environnementales moins optimales a changé avant le contact européen."

    12 janvier 2015 #6 2015-01-12T10:03

    Le problème est qu'ils regardaient à travers un filtre Pen. Ils voulaient trouver ce type de résultat. Ce qui ressemble beaucoup à un scénario de réchauffement climatique. Est-ce pour cela que l'étude a été faite? Leur façon d'y parvenir semble encore un peu difficile. Les rapports de l'explorateur sur cette île ont dit qu'il y avait des arbres là-bas quand j'étais au lycée, mais récemment, on les a appelés arbustes glorifiés. Tu décides.

    09 déc. 2015 #7 09/12/2015T13:14

    Vous voyez le cercle près de la base de la colonne vertébrale ? Je pense que ces marques sont de nature spirituelle et ont un rapport avec la Kundalini. Le cercle de l'énergie du serpent enroulé. la ligne droite de la colonne vertébrale à la tête est l'endroit où l'énergie se déplace lorsqu'elle est réveillée.

    De nouvelles photos révèlent que les statues géantes de Moai de l'île de Pâques sont couvertes de symboles mystérieuxhttp://www.ancient-origins.net/news-gen. ols-020389

    17 février 2016 #8 2016-02-17T02:04

    Les artefacts déterrés à Rapa Nui, au Chili, que l'on croyait autrefois avoir été des fers de lance étaient plutôt utilisés comme outils à usage général, a découvert une nouvelle analyse, indiquant que l'ancienne civilisation de l'île de Pâques n'a pas été anéantie par la guerre comme on le croyait auparavant.

    La nouvelle étude, dirigée par Université de Binghamton professeur d'anthropologie Carl Lipo et publié dans la dernière édition de la revue Antiquité, a examiné les milliers d'objets en obsidienne en forme de triangle connus sous le nom de mata'a trouvés à la surface de l'île - longtemps considérés comme des armes en raison de leur quantité et du fait qu'ils étaient en verre tranchant.

    28 juil. 2016 #9 2016-07-28T00:07

    Ces fameuses têtes géantes de l'île de Pâques sont là pour une raison quelconque, mais cette raison a déconcerté les chercheurs depuis leur découverte. Une nouvelle découverte peut conduire à une nouvelle possibilité : ils gardent une fontaine de jouvence. Des scientifiques étudiant une bactérie du sol trouvée sur l'île de Pâques ont découvert un médicament aux propriétés anti-âge. If it’s true, why didn’t it help the natives of the island? Did they offend the giant heads guarding it?

    As part of a 1964 expedition, Canadian microbiologist Georges Nógrády traveled to Easter Island to search for an answer to why the Rapa Nui – Easter Island’s native people – seemed to be immune to the bacterial infection tetanus. One of the 67 soil samples he brought back also contained a new microbe called Streptomyces hygroscopicus that killed fungi. They called it rapamycin for the Rapa Nui. Compounds made from rapamycin – called rapalogs – were found to be immunosuppressants and anticancer agents.

    Unfortunately, Ayerst Pharmaceutical – the company with the rapamycin – shut the lab down in 1982 and ended the research. Fortunately, microbiologist Suren Sehgal saved some of the samples and kept them in his freezer in a package marked “Don’t Eat!” According to the history of rapamycin published recently in Chemical & Engineering News, research eventually began again and the new anti-aging properties were discovered.

    While studying how rapamycin suppresses the protein mTOR to fight cancer tumors and protect transplant patients from organ rejection, scientists found that this also seemed to extend the lifespan of yeast, nematode worms, and fruit flies. In 2009, it was tested on mice and found to lengthen their lives by 9 percent in males and 14 percent in females. In older mice, the increase reached 30 percent and the drug also suppressed cancer and Alzheimer’s.

    Tests have also been conducted on marmosets and this year rapamycin was tested on a small sampling of dogs and found to improve age-related heart conditions. It was also revealed that the drug company Novartis has been testing a compound derived from rapamycin on humans and found it increased immune response to a flu vaccine by 20 percent. Future tests are expected to focus on the drug’s anti-aging properties.


    Statue of easter island

    Les Easter Island, known initially as Rapa Nui, is situated in the Southeast Pacific and is famous for its carvings. Les statues take the form of human nature, and are known by the natives as moai. History has it that the sculptures were made from 1000 C.E. By the time the century was halfway the [ Researchers have long puzzled over why the huge Easter Island statues were placed where they are. However, a new study says the people of Rapa Nui, as the island is called in the local language. Easter Island. Easter Island is the farthest island of all land, its nearest neighbor is about 2000km away. It is a volcanic island, created by 3 volcanoes whose craters are perfectly visible. Initially forested island has gradually been cleared at the rate of building statues, each requiring some tree trunks for their transport It's called Easter Island, and its most interesting feature is a collection of massive stone statues, called moai. The island got its name from a Dutch explorer, Jacob Roggeveen. The first day he saw the island was Easter Sunday in 1722. The island's Polynesian name is Rapa Nui, and the indigenous people are also known as Rapa Nui The Statues of Easter Island A riddle of engineering hasn't stopped archaeologists from debating how the giant carved stones were transported around the island. By Jess Blumberg

    What Are the Moai Statues of Easter Island

    1. Easter Island (Rapa Nui in Polynesian) is a Chilean island in the southern Pacific Ocean famous for it's stone head statues called Moai. When you first see a Moai statue you are drawn to its disproportionately large head (compared to body length) and that is why they are commonly called Easter Island Heads
    2. The Moai Statues of Easter Island. Easter Island, also known as Rapa Nui and Isla de Pascua, is one of those far away places we heard about but never thought we would have the opportunity to experience firsthand. The remote island seems almost fictional, like something out of a childhood bedtime story
    3. Practically everyone has seen the iconic images of the Easter Island heads. What you may not have known is that those Easter Island heads actually have hidden buried bodies

    Easter Island (Rapa Nui: Rapa Nui, Spanish: Isla de Pascua) is an island and special territory of Chile in the southeastern Pacific Ocean, at the southeasternmost point of the Polynesian Triangle in Oceania.Easter Island is most famous for its nearly 1,000 extant monumental statues, called moai, created by the early Rapa Nui people.In 1995, UNESCO named Easter Island a World Heritage Site. The Easter Island Project The team analyzed soils at the foot of two of the structures, which archaeologists believe were erected by or before A.D. 1510 to A.D. 1645, and found chemical evidence. Easter Island statues 'walked' into position, say experts. Read more. The results of the new research, published in the journal Plos One, reveal proximity to freshwater sites is the best. The Moai are some of the world's most fascinating and widely-recognised monolithic statues. Located on the remote Chilean territory of Easter Island, they tell a mysterious story of the island's early people and their obsession with rock carvings. Much research has been carried out on these famous statues and many of the damaged and fallen statues have since been restored around the island The Arabic, Chinese, Croatian andGreek names given are not official. (card names) The Chinese lore given is not official. (card lores

    Located in the southeastern Pacific Ocean, Easter Island, also known as Rapa Nui, is famous for immense, carved stone statues called moai.A completed moai is made of three parts: a large yellow body, a red hat or topknot (called pukao), and white inset eyes with a coral iris.. Approximately 1,000 of these sculptures, shaped with humanoid faces and torsos, were created, most of which range. Easter Island, Chilean dependency in the eastern Pacific Ocean. It is the easternmost outpost of the Polynesian island world and is famous for its giant stone statues. To its original inhabitants the island is known as Rapa Nui, and its population is predominantly of Polynesian descent . But how did the easter island population build hundreds of statues? Scien.. The easter island statues are known to have a body underneath the ground by the archaeologists, ever since the excavations in 1914. However, people referred to them as 'easter islands head' because most of the moai photographs taken were those in which half of the statue's body buried up to the shoulder

    Modem archaeological scientists and engineers try and recreate and decipher the mystery of Easter Island's Moai statues by experimenting with archaic enginee.. Design Toscano DB555 Easter Island Ahu Akivi Moai Monolith Garden Statue, Large 24 Inch, Polyresin, Grey Stone 4.8 out of 5 stars 147 $109.99 $ 109 . 99 $135.95 $135.9

    Moai statues are massive megaliths at Easter Island, and these are what this island is famous for.The moais were built in approximately 1400 - 1650 A.D. by the natives of this island also known as Rapa Nui.. Many know them as the Easter Island heads.This is a misconception from having seen photos of statues in the volcano Rano Raraku partitially covered up with soil Let us find out more about these incredible statues in this article titled 20 interesting Easter Island Statues facts. Interesting Easter Island Statues Facts: 1-10. 1. These statues are known as Moai and were carved by Rapa Nui people somewhere between 1250 CE and 1500 CE. 2. At first it may appear that the statue heads make up the whole of. A mystery in the South Pacific Ocean José Tuki is a 30-year-old artist from Easter Island in the South Pacific Ocean. He's sitting on Anakena beach and he's looking at enormous statues of people - the moai. The statues are from four feet tall to 33 feet tall. Some of them weigh more than 80 tons. They are hundreds of years old. The moai are made of a type of stone that doesn' ZYBZYH Easter Island Moai Head Planter Statue, Home Decor and garden ornament Statues, Collectible Figurine sandstone Sculpture Crafts Gift 10 X 11 X 14 CM £38.99 £ 38 . 99 FREE Deliver

    The Statue of Easter Island (World Championship 2005) Yu-Gi-Oh! 7 Trials to Glory: World Championship Tournament 2005: 2004-12-30: The Statue of Easter Island (World Championship 2006) Yu-Gi-Oh! Ultimate Masters: World Championship Tournament 2006: 2006-02-23: The Statue of Easter Island (anime) Anime: 2014-08-31: The Statue of Easter Island. The Easter Island statues are sacred to the people of the island, which they call Rapa Nui. Some of the statues are full figures, buried neck-deep in trenches, hillsides or quarries The statues of Easter Island are spread all around the island. This curious distribution is original because the exceptions are rare, and the island, small, thus offers to the sight a succession of individual Moais or in group relatively regularly distributed along the coast The Easter Islanders began constructing the statues shortly after they arrived on the island in the 13th century, according to the study. The rate of construction increased rapidly between the. Easter Island's towering stone heads, also called Moais, are monolithic statues that are believed to be constructed by the people of Rapa Nui. Most of them are head-torso figures which are known to be at least 500 years old

    The statues on Easter Island are among the most mysterious objects made by humans. We still don't know how they were moved, why they were placed at particular sites around the island, and why they were made in the first place. Now, researchers think they have at least some answers. Because a new analysis finds . Each one had a name of its own, and sometimes they were painted. It is also possible that they had a defined gender. The size and design of the statues of Easter Island evolved dramatically over time The statues have bodies, but in most cases the heads take up to 3/5ths of the statue, leading many people to refer to the statues as the Easter Island heads. It's long been theorized that the statues are representations of the Rapanui ancestors, watching over the people and protecting them from various threats

    The ancient Polynesians of Easter Island carved nearly 1000 massive statues (moai) from volcanic hyalotuff bedrock and transported about 500 along roads traversing a rugged landscape to monumental sites around the island, some as far as 16-18 km distance ().The largest of these statues is over ca. 10 m tall, weighs approximately 74 metric tons and was moved over 5 km One of the mysteries of Easter Island's moai statues is why islanders dragged them to the coast. Now, scientists think they may be markers for hidden water sources Her Easter Island Statue Project is supported in part by UCLA's Cotsen Institute of Archaeology. Tom Wake, a Cotsen Institute colleague, analyzes small-animal remains from the excavation site. Van Tilburg also serves as director of UCLA's Rock Art Archive. How the Easter Island Statues Received Their Hats: Final Repor

    Easter Island statues: One mystery solved by researchers

    Named Easter Island by the Dutch explorer Jacob Roggeveen, who first spied it on Easter Day 1722, this tiny spit of volcanic rock in the vast South Seas is, even today, the most remote inhabited. Easter Island statues mystery SOLVED: Scientists claim island civilisation DIDN'T COLLAPSE THE giant Easter Island stone heads may very well be a mystery lost to time but a team of scientists.

    The statues of Easter island

    1. For centuries, scientists have tried to solve the mystery of how the colossal stone statues of Easter Island moved. Now there's a new theory—and it rocks
    2. Photo: courtesy the Easter Island Statue Project. Easter Island's monumental stone heads are well-known, but there's more to the story: all along, the sculptures have secretly had torsos.
    3. Easter Island is one of the islands located in the Southeastern Pacific Ocean. Its a Polynesian island. The island is known because it has 887 statues that are called Moai. These statues were made by the Rapa Nui people. Where is Easter Island Located? Easter Island is located around 2,300 miles from Chile and around Continue reading Easter Island Facts for Kid
    4. Easter Island covers roughly 64 square miles in the South Pacific Ocean, and is located some 2,300 miles from Chile's west coast and 2,500 miles east o
    5. Mysterious Easter Island statues with their large heads have been eliciting numerous questions from the academics and fascinating visitors for years. Have a look at the photos and get inspired to travel there to check them out in person. It is so worth it

    The Giant Statues of Easter Island - Seterr

    • However, while Easter Island Statue Project excavations have certainly revealed much more about the statues and their bodies, the fact that they were not just heads has been known for centuries. In fact, many photographs of the statues show both heads and bodies above ground
    • Feb 2, 2019 - Explore Rick Morrison's board Easter Island Statues on Pinterest. See more ideas about Easter island, Easter island statues, Island
    • Easter Island, the South Pacific territory home to some 1,000 sacred moai statues, now has one less of them. A resident of the Polynesian island crashed his truck into one of the revered.
    • These statue of easter island are safe to use for any age and do not involve any kind of harmful stuff, since they are absolutely eco-friendly. All kinds of statue of easter island for eating to cutting cakes and spraying foams to lighting up space, everything is available here at your disposal
    • The mysterious Easter Island statues — hundreds of huge, ancient carved stone heads that guard the hilly Pacific island landscape — may actually have bodies, according to an email showing.

    Easter Island discovery: Experts unravel mystery of ancient statues. IT'S a sight that has long baffled experts, but new research is finally shedding light on Easter Island's most perplexing. It is believed that there are approximately 900 of these statues on Easter Island. These statues actually represent human forms and generally feature the statue's body down to the thighs. Due to the fact that the head of each statue comprises 3/5 of the entire statue, the Moai are commonly referred to as the Easter Island heads. Rapa Nu

    Easter Island's famous moai statues have long puzzled visitors and scientists. New research suggests they were guardians of natural resources, like freshwater and fertile soils For decades, mystery has swirled around what happened to the founding population of the remote Easter Island. A long-held theory suggests they destroyed their own society through infighting and a. Rapa Nui, Easter Island's native population of 4 thousand people, has the richest and absolutely unique mythology. Furthermore, this is the only island in the entire Polynesian region that developed a written language. And of course, we have to mention the main tourist attraction of Easter Island — famous moai statues

    The Statues of Easter Island Travel Smithsonian Magazin

    1. g and costly effort. Visiting Easter Island and the mystery of the Moai statues was an incredible experience for our family. Easter Island (Rapa Nui) is definitely kid-friendly and a wonderful place to travel and explore with your whole.
    2. Shop for easter island statues art from the world's greatest living artists. All easter island statues artwork ships within 48 hours and includes a 30-day money-back guarantee. Choose your favorite easter island statues designs and purchase them as wall art, home decor, phone cases, tote bags, and more
    3. Giant moai statues dot the grassy flanks of an extinct volcano on Easter Island. Photograph by Christian Wilkinson, Your Sho
    4. Cristián Arévalo Pakarati/Easter Island Statue Project. This diagram shows the excavation history of Moai 156, Rano Raraku quarry, Rapa Nui. The red dashed line is the estimated surface when petroglyphs, or rock art, were applied to the statue's back. This line also represents the point at which stone quarrying in the area probably ended
    5. Easter Island - Easter Island - Archaeology: The island is famous for its gigantic stone statues, of which there are more than 600, and for the ruins of giant stone platforms (ahus) with open courtyards on their landward sides, some of which show masterly construction. Archaeological surveys were carried out in 1886, 1914, and 1934 archaeological excavations were initiated in 1955
    6. Easter Island is home to 887 monolithic carvings, called moai statues. The moai were built by the Rapa Nui, who were native to the island, somewhere between the years 1400-1650. The largest of the moai weigh up to 86 tons and can be as much as 30 feet tall, although the average size is about half that big, according to Easter Island Travel

    Easter Island: Why Are There Giant Statues on a Mysterious

    1. Easter Island secret: Stone statue's 'hidden bodies' discovered by archaeologists exposed ARCHAEOLOGISTS discovered the famous Easter Island heads have hidden bodies below the ground.
    2. Her Easter Island Statue Project is supported in part by UCLA's Cotsen Institute of Archaeology. Tom Wake, a Cotsen Institute colleague, analyzes small-animal remains from the excavation site. Van Tilburg also serves as director of UCLA's Rock Art Archive
    3. Easter Island is home to some of the most famous, and yet most mysterious, statues in the world. In this lesson, we'll check out the statues of this remote Polynesian island and explore the.

    Pictures of Moai Statues, Easter Island, Rapa Nui, Chil

    [Photos of Walking Easter Island Statues] Rapa Nui, located in the Pacific Ocean about 2,300 miles (3,700 kilometers) east of Chile, was first populated by people around 800 years ago One of Easter Island's world-famous moai statues has been destroyed in an accident.A Chilean island resident was arrested on Sunday after his truck — a private vehicle, not a commercial one. The following statistics on Easter Island's moai are the results of Van Tilburg's survey in 1989. She reported, A total of 887 monolithic statues has been located by the survey to date on Easter. The sacred statues of Easter Island have been around for at least 600 years. For centuries, the 1,000 or so stone anthropomorphic monoliths, called moai, on the craggy island off the coast. UFO expert Scott Waring claimed to have spotted strange statues in an image of Mars taken by NASA's Curiosity rover in 2015 Waring said the statues looked like the Easter Island's monolithic figure

    The Famous Easter Island Heads Have Hidden Bodie

    1. Easter Island is a small place 2,000 miles off the coast of Chile, and it was a Chilean truck driver who slammed into one of the island's sacred statues, part of a collection known as the moai. There are approximately 1,000 moai on Easter Island, monuments that are hugely significant to the Rapa Nui community
    2. A Chilean man was arrested after crashing his truck into one of the sacred Easter Island Heads, causing the local mayor to call for vehicle restrictions as levels of tourism to the island rise
    3. Easter Island Statues, Abstract Panoramic or Panorama Banner. Abstract concept with a series of Easter Island statues in a banner image with a meadow of green. Lego Easter Island Statues. Easter Island statues made with lego bricks. Part of exhibition at Legoland Windsor uk
    4. The mayor of Easter Island has called for vehicle restrictions to be introduced around its archaeological sites after a pick-up truck hit one of the island's famous stone statues, causing.

    Easter Island - Wikipedi

    • The Moai statues on Easter Island, which is situated 2,000 miles west of Chile. Carlos Barria file / R. Unlike in Europe, however,.
    • The Moai statues of Easter Island (Rapa Nui) One of the world's most famous yet least visited archaeological sites, Easter Island is a small, hilly, now treeless island of volcanic origin. Located in the Pacific Ocean at 27 degrees south of the equator and some 2200 miles (3600 kilometers) off the coast of Chile, it is considered to be the world's most remote inhabited island
    • ate the island's coast.

    Easter Island Statues, Easter Island Head - Where's Easter

    • Easter Island's gargantuan stone statues walked. That is the controversial claim from archaeologists who have demonstrated the feat with a 4.4-tonne model of one of the baffling busts
    • The Moai statues of Easter Island. It is estimated that there are 900 statues and more than 300 'Ahu' ceremonial platforms on the Island. Although their appearance is fairly uniform, the Moai range in height from 6 foot tall to an impressive 65 feet tall
    • The massive 887 stone statues or moai built in Easter Island by the Rapa Nui are unique. Although there are stone figures in other Polynesian islands none of them are of the size of the Easter Island statues. The largest finished statue reaches more than 30 feet or 9.14 meters and the smallest 6 feet or 1.80 meters
    • Easter Island Statue Project Conservation Initiative. Season V Excavation Summary. RR-001-156 and Square 4, RR-001-157. Jo Anne Van Tilburg. November 2011. Introduction. This report is another in a series of reports dealing with the excavation of statues RR-001-156 and RR-001-157 in Rano Raraku quarry, Rapa Nui, Chile
    • The Easter Island Statue Project (EISP) was founded by Jo Anne Van Tilburg in 1982. Since 2000 she has served as EISP co-director with her Rapa Nui colleague, Cristián Arévalo Pakarati. Their collaboration represents the longest, continuous international scientific collaboration inRapa Nui history

    Easter Island statues: mystery behind their location

    Some of Easter Island's moai statues are adorned with large red hats, the heaviest of which weigh as much as 13 tons. Archaeologists have to struggled to understand how these hats were. AncientPages.com - Standing some 2,000 miles west of Chile, on the Easter Island, 887 mysterious giant statues have intrigued scientists and the public for years. For a long time it was believed that the massive statutes consisted of just the heads. However, in October 2011, when the Easter Island Statue Project began its Season V expedition, scientists could reveal remarkable photos showing. In 1868 a giant Easter Island statue was dug up by the crew of a Royal Navy frigate and transported to England, where it was presented to Queen Victoria as a gift

    A Brief History of Easter Island's Incredible Moai Statues

    Easter Island's famous statues are 'tightly linked' to sources of drinkable freshwater, scientists claim. They were erected to indicate the best sources of water on the otherwise parched island HOME / / Moai Statues of Easter Island, Chile Mini Version. Paper Craft. Interior Beginner Series World Heritage gray Sightseeing. Moai Statues of Easter Island, Chile Mini Version Artist: K.Yoshinaka / STpers. Paper Size. Couleur. Download: Number of Sheets : 1 (1.3MB). Easter Island is a part of the Polynesian Islands located in the South Pacific Ocean and it is approximately 2,350 miles from Chile's coastline. Easter Island is famously know for 887 monumental statues called moai situated around the island as well as the mysterious disappearance of the island's inhabitants A new study suggests that the mysterious moai statues on Easter Island were placed to mark sources of fresh water. Image in public domain. A Polynesian population called the Rapa Nui arrived on.

    The Statue of Easter Island Yu-Gi-Oh! Wiki Fando

    70 Hoa Hakananai'a Easter Island Statue. Stone statue, from Easter Island (Rapa Nui), Chile AD 1000-1200. Rapa Nui - Easter Island - is the most remote inhabited island, not just in the Pacific, but in the world Though moai are whole-body statues, they are erroneously referred to as Easter Island heads in some popular literature. This is partly because of the disproportionate size of most moai heads and partly because, many of the iconic images for the island showing upright moai on the island are the statues on the slopes of Rano Raraku, many of which are buried to their shoulders The massive stone statues of Easter Island—called Rapu Nui by its inhabitants—have mystified us ever since Europeans first landed on the island in 1722. By then, the story of the 887 statues—or Moai in the Rapa Nui language—had been lost from the collective memory of the Rapu Nui people

    The Easter Island Statues: How the Moai Were Mad

    Easter Island is one of the world's most isolated inhabited islands. It is 3,600 km to the west of Chile and 2,075 km east of Pitcairn. The total area of Easter Island is 163.6 Square kilometres or 63.1 square miles Easter Island's famous moai statues slowly fading away. For years, archaeologists have wondered how the mysterious statues came to dot the island in the Pacific Title Easter Island Statue Project-Sustainable Archaeology on Easter Island Summary The primary purpose of the Easter Island Statue Project (EISP) is to shed light on the complexities of prehistory by integrating the monolithic statues of Rapa Nui (Easter Island), that were carved by the ancestors of the current population, into the time line of Rapa Nui prehistory Her Easter Island Statue Project is supported in part by UCLA's Cotsen Institute of Archaeology. Tom Wake, a Cotsen Institute colleague, analyzes small-animal remains from the excavation site 81-96 of 278 results for easter island statues Distinctive Designs Greek/Roman Style Female Statue Head Cement Planter 9 4.6 out of 5 stars 83. $31.95 $ 31. 95. Get it as soon as Fri, Aug 28. FREE Shipping by Amazon. Plow & Hearth Reading Rabbit Outdooor Yard and Garden Resin Animal Statue 5¾ L x 6 W x 9¼ H

    Easter Island Map, Statues, Heads, History, Moai

    The 887 giant moai statues on Easter Island have turned one of the most isolated islands in the world into one of the most well known—and most mysterious. With each year, more theories arise concerning the island, the statues, and the Rapa Nui people who once lived there. Here are some of the most fascinating ones. 10 The Moai Walke For many people, the idea of the Easter Island statues - otherwise known as Moai - is something akin to a manmade phenomenon. Like many other items that we find scattered across the Earth, the origins and the format of these amazing monolithic figurines is something of great debate

    Scientists Finally Discovered the Truth About Easter Island

    In recent years the Easter Island Statue Project has undertaken efforts to excavate and study some of the moai, thereby revealing previously hidden portions of the statues. Published 12 May 2012 B The moai are undoubtedly the most well-known feature of Easter Island, sometimes called by its original name, Rapa Nui. Moai are the giant stone sculptures scattered across the island, sometimes referred to as heads, though they are actually full-body statues. (Some of them were buried up to their necks, and the heads are disproportionately large.) These have been a subject of. This island is a dependency of Chile in the eastern Pacific Ocean and 2,200 miles west from Chile, as Britannica.com says. The Guardian says that there are 300 statues on Easter Island (also called Rapa Nui) and this started in the 13th century. Easterisland.travel says tha Explaining how the monumental statues (moai) of Easter Island were transported has remained open to debate and speculation, including their resource expenditures and role in deforestation.Archaeological evidence including analysis of moai variability, particularly those abandoned along ancient roads, indicates transport was achieved in a vertical position Jo Anne Van Tilburg, an archaeologist and director of the Easter Island Statue Project, the longest-running research project into the statues, said by telephone interview that British sailors were.

    Easter Island Mystery Statues History and Facts

    British on Easter Island to return a statue . Santiago de Chile (AFP) A team from the British Museum arrived on Easter Island on Tuesday to talk with the local community about the possible return of one of the giant statues of the island, taken to London in the nineteenth century Moai Statue, Easter Island Head, Concrete Statue, Cement Statue, Easter Island Statue, Garden Statue, Hand Cast Stone, Yard Art StatuesShop. From shop StatuesShop. 5 out of 5 stars (6) 6 reviews. Sale Price $127.80 $ 127.80 $ 142.00 Original Price $142.00 (10% off). Statues of Easter Island synonyms, Statues of Easter Island pronunciation, Statues of Easter Island translation, English dictionary definition of Statues of Easter Island. n , pl moai any of the gigantic carved stone figures found on Easter Island Saturday, January 12, 2019 . A United-States-based team of scientists released findings on Thursday about the large statues that dot the island of Rapa Nui, also called Easter Island.The study.

    Hidden Secrets of Easter Island - YouTub

    Main card page: The Statue of Easter Island The Statue of Easter Island イースター島(とう)のモアイ Japanese: イースター島のモアイ Romaji: Īsutā Tō no Moai Translated: Moai of Easter Island #637: Stone Ghost #639: Muka Muka The Duelists of the Roses cards (list · gallery) #638: The Statue of Easter Island Gallery.. Easter Island, an island in the South Pacific Ocean, provides a look into ancient Polynesian history. Eight hundred eighty-seven stone statues, built by the Rapa Nui people, stand tall and decorate the island. Most statues have a human head and a torso. It has been discovered that, at one time.

    Easter Island pictures: Check out Tripadvisor members' 16,681 candid photos and videos of landmarks, hotels, and attractions in Easter Island Set: Dark Beginning 2 Card type: Normal Monster Rarity: Common Attack: 1100 Defense: 1400 A stone monument from Easter Island that launches laser blasts from its rock-hewn lips The same hand and arm positions exist on the torsos of the Moai Easter Island statues which are relatively the same height at 15 feet (4.5 meters) as the Göbekli Tepe anthropomorphic figures. In 2010, when archeologists dug down below the Easter Island stone heads, it was revealed the limbs were resting on bodies with the same odd hand position


    Photos Reveal Giant Easter Island Moai Statues are Covered in Mysterious Symbols - History

    A listener from Montana writes “What we saw cross the road in front of us I will never forget. It was so frightening I never drove that road again after dark. And I wouldn’t drive it in the daytime alone. Wide open space for miles and miles. It was on all fours, at first glance… Read more »

    Interview With Curator Of Anthropology At The B.C. Royal Museum

    In 1971, B.C. radio station CBU aired some interviews of leading Sasquatch personalities of the time, including John Green, Ivan Marx, Roger Patterson, Don Abbott, and Albert Ostman. The interview featured in this video will be of the then Curator of Anthropology at the Royal B.C. Museum. Donald N. Abbott. Abbott had an extensive interest… Read more »

    Sasquatch Summit: Dr. Jeff Meldrum

    Dr. Jeff Meldrum is a Professor of Anatomy and Anthropology and a Professor of the Department of Anthropology at Idaho State University. Meldrum is also Adjunct Professor of Occupational and Physical Therapy. Meldrum is an expert on foot morphology and locomotion in primates. Johnny Manson writes “Dr. Jeff Meldrum compares bear tracks and photos and… Read more »

    Strange Familiars: The White Monster and Other Stories

    Tim writes “Zack shares a ghost story or possible time slip from a Revolutionary War battlefield. Chad tells us about a weird owl encounter from his youth. Zoe returns to the show to read a letter her great-grandmother composed about a cryptid sighting – something she referred to as “the white monster”. Timothy digs up… Read more »

    The Triassic Reptile With “Two Faces”

    PBS writes “Figuring out what this creature’s face actually looked like would take paleontologists years. But understanding this weird animal can help us shine a light on at least one way for ecosystems to bounce back from even the worst mass extinction.” Atopodentatus is an extinct genus of marine reptile, possibly basal sauropterygian, known from… Read more »

    Limbs Cracking And What Sounded Like Heavy Steps

    A listener writes “I was born in and still live in central Georgia. My family had owned a large piece of property that was mostly wooded. My Dad taught me how to hunt, track, fish, hike, camp and do all the things related to those hobbies. I was blessed with wonderful parents that taught me… Read more »

    Pine Cones In The Night

    A listener writes “I’m in the Army, I was recently at Fort Polk, LA. Specifically I was in the woods at the Joint Readiness Training Center (JRTC). If you didn’t know it’s a heavily wooded and rural area where units from all over the Army goes to get dirty and train in “The Box.” One… Read more »

    I Had A Strange Fear Come Over Me

    A listener writes “So I was listening to episode 717 and it really stuck a chord with me because I’ve encountered pretty much exactly what that guy saw when it comes to the orbs. He’s definitely telling the truth because there were certain details about what he saw which was identical to my encounter back… Read more »

    Strange Lights In Upstate New York

    A listener writes “There is a wooded park near my house that overlooks a local lake, it’s pretty isolated and is used for cross country skiing in the winter and the view over the lake/trails. When this happened, me and my friends were all going into senior year of high school and didn’t necessarily have… Read more »

    The Legend of Bigfoot (1975) Documentary

    Animal tracker Ivan Marx opens by mentioning the film is the culmination of 10 years of research. He says that the Eskimos called the creature “bushman,” the Colville Indians “Sasquatch,” and the Hoopa “Om-mah,” but is most commonly known as Bigfoot.

    I Stayed Up Most Of The Night Terrified

    A listener writes “I have two experiences that I can’t really explain and growing up Indigenous from Canada was told from a very young age about sasquatch and the wild men. My family has many experiences with these creatures and I grew up hearing these tales. My experiences feel similar to these stories. First experience:… Read more »

    Into the Unknown: Chinese Wildman

    Unknown Territory writes “It’s the holiday season, and for many this is a time of celebration, of being with family and enjoying the various fun festivities and gift giving that go with it all. For kids it is the time of the year when Santa comes around, bringing them presents and good cheer. It is… Read more »

    New Exhibit Tracks Sasquatch Using Centuries-Old Sightings

    KING 5 News writes “There’s been a Sasquatch sighting at a south King County museum. It’s a fascinating little exhibit with a big name: “SASQUATCH: Ancient Native Perspectives on the Mysterious Beings of the Woods.” The White River Valley Museum has gathered oral histories.

    Sighting Reported Near Provo, Utah

    FOX 13 News Utah writes “The Rocky Mountain Sasquatch Organization has been following up on reports of another Bigfoot sighting in the Provo area.”

    The Unknown Files: Christmas entities from around the world

    Unknown Territory writes “It’s the holiday season, and for many this is a time of celebration, of being with family and enjoying the various fun festivities and gift giving that go with it all. For kids it is the time of the year when Santa comes around, bringing them presents and good cheer. It is… Read more »

    An Encounter With A Wisconsin Dogman

    Whilst playing a BB gun battle with his cousin in the woods of Wisconsin, John notices that everything has gone quiet and sees a spots figure though the foliage. Did John witness an unnaturally large bear or was it something else more dangerous?

    Trolls: The Origins of Europe’s Man Eating Monsters

    A troll is a being in Scandinavian folklore, including Norse mythology. In Old Norse sources, beings described as trolls dwell in isolated rocks, mountains, or caves, live together in small family units, and are rarely helpful to human beings.

    Les Stroud: Christmas Message

    Les writes “Merry Christmas everyone – just a little message to tell you of your early Christmas presents from Santaman! Happy Holidays. Happy Hanukkah, Happy Winter Solstice.”

    Les Stroud: Off The Grid Living

    Les writes “Well this one goes waaaaaay back to a simpler time thats for sure! I put this film out in between shooting the first seasons of Survivorman. I was working some property I owned – 170 acres – just to stay busy and since it was an amazing experiment I figured I should film… Read more »

    The First UFO Sighting In America

    On June 24th, 1947, In Washington State, a pilot Kenneth Arnold witnessed a nine UFOs during one of his flights.


    Voir la vidéo: Statue de lile de Paque Gaming