Amulette du marteau de Thor

Amulette du marteau de Thor


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Le marteau de Thor : une brève histoire

De nos jours, il est assez sûr de supposer que la grande majorité des personnes au sein de notre communauté savent ce qu'est un marteau de Thor ou Mjollnir (Vieux norrois pour 'crusher') est. Porter le pendentif marteau de Thor autour de notre cou, le tatouer sur notre corps, accrocher une sculpture dans notre maison - ce sont toutes des façons dont nous perpétuons consciemment la tradition de son utilisation ancienne. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles nous portons un marteau de Thor comme symbole de protection, pour montrer que nous faisons partie d'une communauté spécifique et pour déclarer fidélité à notre foi pour ceux d'entre nous qui sont Odinistes.

Mjollnir avec Huginn et Muninn par Casper Art

Porter le marteau de Thor nous relie aux membres de notre communauté, qu'il s'agisse de notre famille et de nos amis, d'une famille à laquelle nous appartenons, d'une organisation nationale ou de personnes du monde entier qui partagent notre foi et nos opinions. Quoi qu'il en soit, en portant le marteau de Thor aujourd'hui, nous nous connectons également à nos ancêtres qui portaient le marteau de Thor il y a plus de mille ans - un symbole sacré qui a survécu à travers le temps et l'espace, la vie et la mort.

Signification et origine

Protection: Dans la mythologie nordique, le marteau de Thor est extrêmement apprécié des dieux car Thor l'utilise pour défendre à la fois les dieux et les humains des géants. Le marteau de Thor est une représentation de la fonction de Thor parmi les dieux et un symbole de son rôle protecteur. Par conséquent, beaucoup d'entre nous portent nos marteaux Thor comme symbole de protection dans notre vie quotidienne.

Bénédiction de vie et de mort : Dans les sagas islandaises, il est dit que les gens feraient le signe du marteau sur leur nourriture comme symbole de bénédiction. Il est également dit dans les mythes que Thor a utilisé son marteau pour bénir à la fois les mariages et les bûchers funéraires. De nombreuses preuves ont été trouvées pour étayer cela, car des images du marteau de Thor apparaissent sur les pierres commémoratives de l'ère viking au Danemark et en Suède, beaucoup avec des inscriptions écrites à Thor lui demandant de bénir la pierre tombale et le lieu de sépulture. De nombreuses amulettes de marteau de Thor ont également été trouvées dans des sites de sépulture de l'ère viking, donc encore une fois, cela indique que le marteau de Thor a une fonction de protection.

Pendentif marteau traditionnel de Thor

L'origine du port du marteau de Thor : Les petites amulettes de marteau portées comme pendentifs existaient bien avant l'ère viking, cependant, elles ont gagné en popularité lorsque le christianisme est arrivé en Europe du Nord et a entrepris de convertir ceux qui n'étaient pas de foi chrétienne. Ceux qui se sont convertis au christianisme portaient désormais de petits crucifix pour marquer leur nouvelle foi, et ceux qui ont choisi de ne pas abandonner la religion d'Odin, Thor et Freya (l'« Ancienne Voie ») portaient leurs pendentifs marteau pour exprimer leur fidélité à la foi de leurs ancêtres. . Encore une fois, le marteau est utilisé comme symbole de la protection de Thor - dans ce cas, protégeant ses disciples de l'invasion d'une nouvelle religion.

Il est devenu extrêmement courant pour les gens de notre scène de porter un marteau de Thor ou de le tatouer sur leur corps, même s'ils ne sont pas des Odinistes, ou ne connaissent pas la signification de ce symbole ancien et sacré. Aussi commun qu'il soit de voir un Mjollnir pendre autour de son cou, il devrait également être une pratique courante pour notre peuple de prendre le temps de s'informer sur son histoire et son origine, de comprendre ce qu'il représente et de lire sur ce mythe viking nordique. Légende.

Le combat de Thor contre les géants par Mårten Eskil Winge, 1872

Le Dieu du tonnerre

Thor est l'un des dieux les plus importants et les plus célèbres de la mythologie nordique. Thor était considéré comme le dieu du tonnerre et protecteur de tout Midgard, et était le plus fort de tous les dieux et hommes selon L'Edda en prose.

De nombreuses histoires sur Thor tournent autour de lui, tuant des géants et racontent la violence entre lui et ses ennemis. Thor avait un puissant marteau, Mjollnir, qui était l'une des armes les plus redoutables d'Asgard, et a été créé pour lui par les frères nains Sindri et Brokkr. Thor avait également des gants de fer et une ceinture nommée Megingjard qui doublait la force de Thor lorsqu'elle était bouclée. Outre ses aspects destructeurs, en tant que dieu du temps, il était également associé à la fertilité de la terre.

Thor a traversé le ciel dans un char tiré par deux chèvres géantes : Tanngniost et Tanngrisnir. Ces chèvres étaient très magiques : elles pouvaient être tuées et mangées à tout moment, et tant que leurs os n'étaient pas endommagés et rentraient dans leur peau, elles se régénéraient du jour au lendemain et seraient vivantes et comme neuves le lendemain.


Une trouvaille

La découverte a été faite par hasard et c'est l'une des nombreuses découvertes fortuites en Islande ces dernières années. Un autre objet découvert par accident était une épée de guerrier découverte en 2016. Le site où l'amulette a été trouvée se trouve dans le sud de l'Islande, dans la magnifique vallée de Þjórsárdalur. Une équipe d'experts enregistrait des sites dans la vallée lorsqu'ils ont fait la découverte. Un homme local a dirigé l'équipe vers une zone où il a affirmé avoir trouvé des artefacts vikings.

Les experts se sont rendus sur les lieux et alors qu'ils enregistraient le site jusque-là inconnu, ils ont découvert un certain nombre d'artefacts qui, selon le magazine Iceland, "gisaient à la surface du sol". Il y avait plusieurs petits artefacts également récupérés avec l'amulette. Bergur Thor Bjornsson, qui a fait la découverte, est le descendant d'un archéologue qui a localisé de nombreux sites vikings importants en Islande au début du XXe siècle.


Marteau de Thor

De tous les symboles de la mythologie nordique, le marteau de Thor (vieux norrois Mjöllnir, prononcé grossièrement “MIOL-neer”) est l'une des plus importantes sur le plan historique, et est probablement la plus connue aujourd'hui.

Thor était le dieu infatigable qui gardait Asgard, la forteresse céleste des Ases, la principale tribu de dieux et de déesses de la mythologie nordique. Les géants, les forces du chaos, essayaient souvent de détruire Asgard et de tuer les Ases, et c'était la tâche de Thor de les empêcher de le faire.

Le marteau était son arme principale. Ce n'était pas un marteau ordinaire chaque fois que Thor le lançait sur un ennemi, il revenait dans ses mains comme un boomerang. [1]

Thor (dont le nom remonte à une racine proto-germanique qui signifie “Thunder” [2] ) était le dieu de la tempête, et le tonnerre était perçu comme le bruit de son marteau s'écrasant sur ses ennemis. Il n'est donc pas surprenant que le nom en vieux norrois de son marteau, Mjöllnir, signifiait probablement “Lightning.”

Alors que l'étymologie de Mjöllnir est incertain, la plupart des érudits font remonter le nom à une racine indo-européenne qui est attestée dans le vieux mot slave mlunuji, russe molnija, et gallois fondre, qui signifient tous « foudre ». Cela peut aussi être lié aux mots islandais mjöll, "nouvelle neige" et mjalli, "blanc", la couleur de l'éclair et un symbole potentiel de pureté. [3][4] La signification de ce symbolisme deviendra claire sous peu.

Le marteau de Thor comme instrument de bénédiction, de consécration et de protection

Le marteau de Thor était certainement une arme - la meilleure arme que les Ases avaient, en fait - mais c'était plus que seulement une arme. Il occupait également un rôle central dans les rituels de consécration et de sanctification.

Le marteau était utilisé dans les cérémonies officielles pour bénir les mariages, les naissances et probablement aussi les funérailles. [5] Dans un épisode de l'historien islandais médiéval Snorri Sturluson's Prose Edda, Thor a une fois tué et mangé ses chèvres, puis les a ramenées à la vie en sanctifiant leurs os avec son marteau. [6] (Parlez d'avoir votre gâteau et de le manger aussi !) L'historien médiéval danois Saxo Grammaticus rapporte que d'énormes marteaux étaient conservés dans l'un des temples de Thor en Suède, et que périodiquement les gens y organisaient un rituel qui impliquait de battre le des marteaux contre une sorte de tambour qui résonnerait comme le tonnerre. [7] Cela aurait pu être une cérémonie pour bénir et protéger la communauté et éloigner les esprits hostiles.

L'historienne Hilda Roderick Ellis Davidson fournit un excellent résumé des utilisations du marteau :

Il semblerait en effet que le pouvoir du dieu du tonnerre, symbolisé par son marteau, s'étendait sur tout ce qui avait à voir avec le bien-être de la communauté. Il couvrait les cérémonies de naissance, de mariage et de mort, d'enterrement et de crémation, les armes et les festins, les voyages, la prise de terres et la prestation de serments entre hommes. La célèbre arme de Thor n'était pas seulement le symbole du pouvoir destructeur de la tempête et du feu du ciel, mais aussi une protection contre les forces du mal et de la violence. Sans lui, Asgard ne pouvait plus être protégé contre les géants, et les hommes comptaient également sur lui pour assurer la sécurité et soutenir la primauté du droit. [8]

De toutes ces cérémonies de consécration, l'utilisation du marteau pour bénir un mariage est particulièrement bien établie. L'existence de ce rite est supposée dans l'histoire de Thor en travesti, où les géants ont volé le marteau de Thor et il est allé le récupérer en s'habillant en mariée pour se marier avec l'un des géants, sachant que le marteau serait présenté lors de la cérémonie. Lorsqu'il a été présenté, il s'en est emparé et a rapidement brisé les crânes de tous les géants présents. Une sculpture rupestre de l'âge du bronze de Scandinavie représente apparemment un couple béni par un personnage plus grand tenant un marteau, ce qui indique l'antiquité considérable de cette notion. [9] L'historien E.O.G. Turville-Petre suggère qu'une partie de cette bénédiction consistait à conférer de la fertilité au couple, ce qui aurait du sens à la lumière des liens de Thor avec l'agriculture et la fertilisation des champs. [dix]

Ces rôles du marteau étaient indissociables de son utilisation comme arme pour défendre Asgard des géants. Comme le célèbre historien des religions Mircea Eliade l'explique dans Le sacré et le profane, l'un des modèles universels de la conscience humaine est le concept du cosmos, un domaine défini par le temps et l'espace sacrés, et le chaos, un domaine défini par le temps et l'espace profanes (ordinaires). Le cosmos est généralement envisagé comme un cercle, une île dans une mer de chaos. [11]

Dans la mythologie nordique, le cosmos et le chaos étaient respectivement appelés innangard et outangard. Asgard, le monde natal des dieux, et Midgard, le monde natal de l'humanité, ont tous deux l'élément -gard dans les versions anglaises modernes de leurs noms. Ce suffixe (garr en vieux norrois) désignait une forteresse ou une enceinte, quelque chose qui était circonscrit par un mur, une clôture ou un autre type de limite pour le séparer des zones extérieures. C'était un cosmos qui était protégé contre les outangard chaos qui l'entourait. Le monde des géants s'appelait soit Jotunheim soit Utgard. Jotunheim signifie simplement « la maison des géants », tandis que Utgard signifie “en dehors du garde,” tout comme le terme plus général outangard. Les Ases, l'humanité et leurs mondes étaient considérés comme étant innangard, un cosmos, tandis que les géants et leur monde étaient considérés comme outangard, le chaos.

Quand quelque chose ou quelqu'un était consacré avec le marteau de Thor, il (ou il ou elle) était retiré du royaume du chaos et absorbé dans le cosmos. Elle était protégée des méfaits du chaos et de ses habitants, sanctifiée et sanctionnée par l'ordre social et ses modèles divins. Le profane était banni et le sacré établi.

Ce modèle est confirmé à la fois dans l'utilisation du marteau comme arme et dans son utilisation comme instrument de bénédiction, de consécration, de protection et de guérison. Lorsque Thor frappa des géants avec le marteau, il défendait le cosmos et bannissait les forces du chaos. Lorsqu'il bénissait un mariage, une naissance, un champ ou une personne décédée, son acte avait la même signification religieuse/psychologique.

Comment le marteau de Thor a été fabriqué

L'histoire de comment Mjöllnir a vu le jour est raconté dans l'histoire de The Creation of Thor’s Hammer. Pour résumer brièvement :

Un jour, l'escroc Loki se sentait particulièrement "rusé" et a coupé les longs cheveux dorés de la femme de Thor, Sif. Enragé, Thor était sur le point de tuer Loki lorsque ce dernier jura de descendre à Svartalfheim, le pays des nains, qui étaient réputés comme les plus grands forgerons de tous les Neuf Mondes. Là, il obtiendrait pour Sif une chevelure encore plus merveilleuse que celle qu'il avait coupée. Thor a consenti à cette négociation de plaidoyer.

Pendant qu'il se trouvait dans les forges caverneuses des nains, Loki a pu acquérir son prix et, en défiant astucieusement plusieurs nains pour prouver qui était le meilleur forgeron, il a également acquis plusieurs autres trésors pour les dieux. Parmi ceux-ci se trouvait le marteau de Thor, dont le manche était court car Loki, en forme de mouche, mordit la paupière du nain qui le forgeait.

Lorsque Thor vit le marteau, la meilleure arme de l'univers malgré son défaut, il accepta de laisser Loki vivre.

Le marteau de Thor comme symbole à l'ère viking

Un moule de l'ère viking découvert au Danemark qui pouvait forger des pendentifs en croix et en marteau

À l'époque viking, les gens portaient parfois des amulettes de marteau sur des colliers pour afficher leur foi en Thor, une contrepartie de ceux qui portaient des amulettes en croix pour signifier leur foi en Christ. De telles amulettes peuvent ou non avoir été portées avant l'âge viking - nous n'avons pas suffisamment de preuves pour le dire d'une manière ou d'une autre - mais elles semblent être devenues courantes à peu près au même moment où les amulettes croisées devenaient courantes. en Scandinavie. L'utilisation du marteau comme bijou pendant cette période était probablement une imitation - et/ou une réaction contre - la pratique chrétienne. [12]

Il semble raisonnable de supposer que les personnes qui portaient des amulettes de marteau auraient cru qu'elles offraient les mêmes avantages que le marteau de Thor dans la mythologie : protection, consécration et bénédiction générale.

Curieusement, des moules en stéatite de l'ère viking ont été découverts au Danemark et en Suède qui ont des moules pour couler des pendentifs en croix et en marteau. [13] Quelle était la pensée derrière cela? Était-ce le travail d'un forgeron astucieux et entreprenant, ou de quelqu'un qui suivait avec dévouement à la fois Thor et Christ, ou de quelqu'un avec d'autres motivations ? De telles questions sont, bien sûr, sans réponse en raison de l'ambiguïté et de la rareté des preuves. [14] D'une manière ou d'une autre, cependant, les moules sont une indication claire de l'utilisation et du symbolisme parallèles du marteau et de la croix, [15] tout comme les pierres commémoratives païennes qui représentent la tête de Thor à côté du marteau à l'imitation de la pratique chrétienne courante de représenter la tête de Jésus à côté de la croix. [16]

Ces amulettes et pierres commémoratives illustrent également la coexistence du christianisme et du paganisme en Scandinavie à l'époque viking, aussi tendue ou amicale qu'elle ait pu être dans différents endroits et à différentes époques. [17] Comme je le souligne dans La conversion des Vikings au christianisme, le « paganisme » et le « christianisme » étaient des catégories très fluides à l'époque viking. Beaucoup, peut-être même la plupart, des gens avaient des éléments des deux religions dans leurs croyances et leurs pratiques. Ainsi, la croix et le marteau pourraient être utilisés simultanément sans apparemment provoquer beaucoup de remous ou créer une dissonance cognitive. Considérez, par exemple, la tombe d'une femme enterrée près de la ville commerçante de Hedeby. Son corps était orné d'un collier en croix, mais son cercueil était décoré de marteaux. De même, certains des habitants du village de Pollista, dans le centre de la Suède, ont été enterrés avec des colliers de croix et de marteau. [18]

Le fait que les païens nordiques aient choisi le marteau de Thor pour symboliser leur adhésion à leurs dieux ancestraux plutôt que la lance d'Odin, le navire de Freyr, le collier de Freya, la corne de Heimdall ou l'une des autres options disponibles, est un témoignage à quel point la vénération de Thor était prééminente parmi les gens du commun à l'époque.

Vous cherchez plus d'informations sur la mythologie et la religion nordiques ? Bien que ce site offre l'ultime en ligne introduction au sujet, mon livre L'esprit viking fournit l'introduction ultime à la mythologie et à la religion nordiques période. J'ai également écrit une liste populaire des 10 meilleurs livres de mythologie nordique, que vous trouverez probablement utile dans votre quête.

[1] Simek, Rodolphe. 1993. Un Dictionnaire de Mythologie du Nord. Trans. Salle Angèle. p. 219.

[2] Orel, Vladimir. 2003. Un manuel d'étymologie germanique. p. 429.

[3] Simek, Rodolphe. 1993. Un Dictionnaire de Mythologie du Nord. Trans. Salle Angèle. p. 219-220.

[4] Turville-Petre, E.O.G. 1964. Mythe et religion du Nord : La religion de l'ancienne Scandinavie. p. 81.

[5] Ellis-Davidson, Hilda Roderick. 1964. Dieux et mythes de l'Europe du Nord. p. 80.

[6] Snorri Sturluson. L'Edda en prose. Gylfaginning 44.

[7] Ellis-Davidson, Hilda Roderick. 1964. Dieux et mythes de l'Europe du Nord. p. 81-82.

[10] Turville-Petre, E.O.G. 1964. Mythe et religion du Nord : La religion de la Scandinavie antique. p. 81.

[11] Eliade, Mircea. 1957. Le sacré et le profane : la nature de la religion. Traduit par Willard R. Trask.

[12] Dubois, Thomas A. 1999. Les religions nordiques à l'ère viking. p. 159.

[13] Fletcher, Richard. 1999. La conversion barbare : du paganisme au christianisme. p. 373.

[15] Dubois, Thomas A. 1999. Les religions nordiques à l'ère viking. p. 159.

[17] Winroth, Anders. 2014. L'ère des Vikings. p. 199.

[18] Fletcher, Richard. 1999. La conversion barbare : du paganisme au christianisme. p. 373-374.


Symbole Mjolnir

Le marteau Mjolnir a acquis une telle réputation pour sa puissance et sa forte connexion avec Thor.

Dans l'Antiquité, les Vikings utilisaient le symbole Mjolnir pour décorer leur amulette et leur talisman non seulement pour le combat mais aussi dans la vie. Parce que dans la mythologie nordique, Thor utilisait le marteau Mjolnir à la fois pour défendre et donner la bénédiction. Plus précisément, Thor a utilisé le marteau Mjolnir pour protéger les dieux et leur forteresse d'Asgard et lors des cérémonies formelles, Thor semblait donner des bénédictions par le marteau Mjolnir. Ainsi, plus les Vikings adoraient Thor, plus ils préféraient le marteau Mjolnir et le respectaient. Dans les combats, les guerriers vikings ne survivraient pas uniquement avec leurs compétences, ils attendaient de la chance et beaucoup de puissance de leur divinité pour vaincre complètement leurs ennemis. Le symbole Mjonir était donc l'un de leurs symboles préférés car, avec le symbole Mjolnir, les Vikings croyaient qu'on leur avait donné le pouvoir et le courage de Thor dans leurs batailles.

De nos jours, beaucoup de gens préfèrent le symbole Mjolnir. La signification du marteau Mjolnir reste la même qu'elle était dans le passé. Les gens choisissent le symbole Mjolnir comme idées de tatouages ​​et peuvent ainsi exprimer leur amour et leur respect pour Thor et son pouvoir.

Beau tatouage Mjolnir


Excavation du pendentif Thor Hammer

L'excavation la plus célèbre du pendentif marteau de Thor doit être celle de Købelev, au Danemark. Les archéologues ont découvert le pendentif en forme de marteau qui pourrait remonter à l'ère viking. Mais à l'époque, ils ne pouvaient pas conclure en disant que le pendentif appartenait aux Vikings et qu'il comportait le marteau de Thor.

Mais l'inscription runique sur le pendentif a résolu le mystère. Les runes indiquent “This is a Hammer”. Ce pendentif en fonte de bronze présentait non seulement le talent des joailliers mais aussi le culte de Thor à l'époque viking.

Pendentif Thor Hammer avec l'inscription runique “This is a hammer” Marteau de Thor, peut-être trouvé à Verdal, Nord-Trøndelag.
(Cre: Fotoarkivet, Musée de Bergen) Objet de Tråen, Rollag, Buskerud, interprété comme un Thor
marteau, mais il peut aussi s'agir d'une croix. (Cre : Musée universitaire de
Patrimoine culturel, Åse Kari Hammer.)

Les endroits les plus probables où le pendentif ou les bijoux du marteau Thor ont été trouvés étaient les lieux de sépulture. Cela suggérait que les Vikings considéraient le pendentif marteau Thor comme leur amulette et devaient l'avoir dans leur vie après la mort.


Le « marteau de Thor » viking découvert en Islande

Une amulette viking extrêmement rare 'Thor's Hammer' a été découverte en Islande. L'amulette, qui se porte autour du cou, est le premier « marteau de Thor » en grès découvert en Islande.

Une amulette viking extrêmement rare « Marteau de Thor » a été découverte en Islande.

Dans une publication sur Facebook, les archéologues ont expliqué que l'amulette de grès avait été trouvée sur un site à Þjórsárdalur, dans le sud de l'Islande.

Un résident local a dirigé les archéologues vers le site, selon le site précédemment inexploré, selon Iceland Magazine. L'amulette, qui se porte autour du cou, est le premier « marteau de Thor » en grès découvert en Islande.

Citant le diffuseur RUV, Iceland Review rapporte que le site était autrefois une ferme de l'ère viking.

L'amulette en grès « Marteau de Thor » a été découverte sur le site d'une ferme viking dans le sud de l'Islande. (Îles Fornleifastofnun)

En plus de l'amulette, d'autres objets trouvés sur le site incluent un « aiguisé », qui est utilisé pour affûter les lames, un pic en fer et une boucle, selon Iceland Magazine.

Plus tôt cette année, un « marteau de Thor » en argent a été découvert parmi un incroyable trésor d'argent sur une île de la mer Baltique. Des centaines de pièces de monnaie, bagues, perles et bracelets en argent vieux de 1 000 ans ont été trouvés sur l'île allemande de Ruegen, selon Ostsee-Zeitung.

Le « marteau de Thor » islandais n'est que la dernière découverte archéologique fascinante de l'ère viking. Des archéologues norvégiens ont récemment utilisé la technologie du radar à pénétration de sol pour découvrir un drakkar viking extrêmement rare dans ce que les experts décrivent comme une découverte « sensationnelle ».

En Suède, une fillette de 8 ans a récemment découvert une épée viking vieille de 1 500 ans dans un lac.

Un «trésor» d'artefacts anciens a également été découvert dans un fort en Écosse qui, selon les archéologues, a été rasé par les Vikings.

Photo d'archives – Des hommes déguisés en vikings se tiennent devant un drakkar viking de 40 pieds de long alors qu'il est brûlé sur Calton Hill à Édimbourg comme rampe de lancement pour les célébrations de Hogmanay (Nouvel An) le 29 décembre 2004. (REUTERS/Jeff J Mitchell)

L'année dernière, une épée viking incroyablement bien conservée a été trouvée par un chasseur de rennes sur une montagne reculée du sud de la Norvège. En 2016, des archéologues de Trondheim, en Norvège, ont découvert l'église où le roi viking Olaf Haraldsson a été consacré pour la première fois comme un saint.

De plus, en 2016, un minuscule crucifix viking a été trouvé au Danemark.

Bradford Betz de Fox News a contribué à cet article. Suivez James Rogers sur Twitter @jamesjrogers


L'amulette de l'ère viking nommée 'Thor's Hammer' est la première du genre découverte en Islande

Il est peut-être plus petit que la représentation hollywoodienne du marteau de Thor, mais cet artefact inhabituel est le premier du genre à être découvert.

Les archéologues ont découvert l'amulette de l'ère viking, connue sous le nom de "Marteau de Thor", dans le sud-ouest de l'Islande, sur un site qui, selon eux, était utilisé comme ferme par les premiers colons.

Bien qu'il y ait eu d'autres amulettes Thor&rsquos Hammer découvertes dans certaines parties de la Scandinavie, c'est la première à être faite de grès.

Les experts pensent que le symbole peut provenir d'un mélange d'Asatru, une religion païenne, et de christianisme qui se répandait en Scandinavie à l'époque où il aurait été créé.

Les premiers colons d'Islande auraient vécu dans la région aux IXe et Xe siècles et auraient probablement fui le site en 1104 après JC, après l'éruption du mont Helka et laissé la terre infertile.

On a également trouvé sur le site, maintenant nommé Bergsstadir d'après le nom du local qui l'a découvert, une pierre à aiguiser portable utilisée pour affûter des aiguilles et des éclats de stéatite que les experts pensent faire partie d'un grand pot.

Bergur Thor Bjornsson, qui a été le premier à trouver le site, semble avoir la découverte dans son ADN car son arrière-arrière-grand-père a trouvé 20 sites similaires dans les années 1920.


Une rare amulette de marteau de Thor trouvée en Islande

Au cours des derniers mois, une fouille dans la vallée de Þjórsárdalur en Islande a permis de découvrir un certain nombre d'objets intéressants de l'ère viking, notamment une amulette de marteau de Thor en grès.

Ceci est remarquable et rare pour plusieurs raisons : le marteau est en grès, qui peut être hautement dégradable, et auparavant, un seul marteau de Thor a été trouvé en Islande.

D'autres articles comprenaient une petite pierre à aiguiser pour affûter les aiguilles et les petits couteaux, un pot en pierre ollaire, des os brûlés provenant des repas, un tas de cendres et ce qui pourrait être les pierres de fondation d'une maison longue.

L'amulette du marteau de Thor. Photo de Fornleifastofnun slands

Les Norsemen sont plus grands que nature dans l'imaginaire du public, mais à bien des égards, ils étaient comme nous. Un exemple de ceci est montré dans une découverte récente en Islande - une amulette d'un marteau, le symbole du dieu nordique Thor, qui portait et maniait un marteau surnaturellement puissant, Mjölnir.

Thor, le dieu du tonnerre (également le dieu du ciel et parfois un dieu de la fertilité avec Frey) était le fils d'Odin, le Tout-Père, dieu principal d'Asgard, la demeure des dieux.

Thor’s Fight with the Giants par Mårten Eskil Winge, 1872.

Thor était enclin à la colère, faisant parfois de lui le gardien des guerriers (en particulier du simple soldat, alors qu'Odin était souvent le dieu principal de l'aristocratie).

Sa colère s'est vite calmée, cependant, et il était un fêtard et un conteur d'histoires. Plusieurs fois, il partit à l'aventure pour voir s'il y avait quelqu'un qui pourrait le battre dans des concours de boisson et de force.

Lors des nuits sombres et froides de Scandinavie, les concours de boisson et de force étaient presque tout ce que les Vikings avaient, alors naturellement, ils se sont tournés vers Thor.

Représentation du XVIe siècle des dieux nordiques d'Olaus Magnus’s Une description des peuples du Nord de gauche à droite, Frigg, Thor et Odin.

À la fin des temps, connue sous le nom de Ragnarök, Thor combattra Jörmungandr, le « serpent du monde », qui encercla le globe, la queue dans la bouche, le tenant ensemble. Lorsque Jörmungandr a sorti sa queue, le monde tremblait et la fin des temps viendrait.

Le serpent et Thor se battraient, le reste des dieux combattrait les géants et autres créatures. Ils mourraient tous et le monde finirait, inaugurant un nouvel âge d'or, dirigé par Baldr, le beau fils mort d'Odin, qui reviendrait d'entre les morts pour régner sur le paradis.

Bataille des dieux maudits par Friedrich Wilhelm Heine, 1882.

Si la fin de ce paragraphe vous semble un peu familière, vous n'êtes pas seul. Ces dernières années, certains historiens ont avancé l'idée que dans certaines régions de Scandinavie, comme le Danemark, la conversion des hommes du Nord au christianisme était plus facile parce qu'il leur semblait clair que Jésus était semblable à Baldr, et que le paradis des Les chrétiens qui viendraient avec la seconde venue du Christ ressemblaient beaucoup à la fin de l'histoire de Ragnarök.

La Suède a connu quelques conflits au cours de sa période de conversion, mais dans l'ensemble, c'était relativement paisible. Pourtant, en Norvège, dernier bastion du paganisme nordique, la conversion au christianisme a été marquée par l'effusion de sang et l'oppression.

La conversion de l'Islande au christianisme est également citée comme un exemple de conversion largement pacifique. Pourtant, on pense qu'en Islande, le port des marteaux de Thor aurait été une réponse à l'influence croissante du christianisme et à l'habitude chrétienne de porter la croix.

Le port du marteau a montré à d'autres païens partageant les mêmes idées qu'ils n'étaient pas les seuls à s'accrocher aux anciennes croyances, et on peut supposer qu'il s'agissait d'un petit acte de défi contre l'influence croissante d'un système de croyances étranger.

La pierre runique Stenkvista à Södermanland, en Suède, montre le marteau de Thor au lieu d'une croix. Photo de Berig CC BY-SA 4.0

Dans la plupart des pays scandinaves, des marteaux « appartenant » au dieu nordique du tonnerre ont été trouvés, et on pense qu'ils ont été portés pour diverses raisons, tout comme les symboles religieux sont portés aujourd'hui.

Certains les portent pour garder leurs croyances proches – un rappel. D'autres pour conjurer le mal. D'autres encore les portent pour faire de la publicité aux autres, à la fois à ceux qui croient comme eux et aux autres, quant à leur système de croyances.

Les adeptes de toutes les grandes religions du monde, et beaucoup des plus petites, affichent des symboles de leurs croyances. Les Vikings aussi – de cette façon, ils ne sont pas très différents des gens d'aujourd'hui.


L'arme du tonnerre de Thor

Thor était un exemple d'archétype commun dans de nombreuses religions. Comme Zeus, Indra et Jupiter, il était un dieu du tonnerre.

Ces dieux avaient beaucoup en commun, y compris leur tempérament colérique et leurs liens avec le règne. Une autre chose qu'ils avaient en commun était qu'ils utilisaient souvent des armes dans le cadre de leurs tempêtes.

Pour Zeus et Jupiter, les éclairs eux-mêmes étaient des armes. Ils les jetaient comme des javelots sur ceux qui les mettaient en colère, frappant avec une grande force et précision.

En hébreu, la Bible décrit le dieu de l'Ancien Testament comme utilisant des « flèches » contre ses ennemis.

Thor possédait l'une des armes de tonnerre les plus emblématiques et les plus impressionnantes de la mythologie enregistrée. Il maniait un puissant marteau appelé Mjölnir.

De nombreux linguistes pensent que le nom de Mjölnir est dérivé du mot pour une meule, peut-être pour invoquer le son du tonnerre. Certains pensent également que les origines de Mjölnir n'étaient peut-être pas le type d'outil généralement imaginé.

Mjölnir est généralement représenté comme un grand marteau de guerre, une arme qui serait utilisée pour écraser les ennemis sur le champ de bataille. A l'écrit, cela s'appelle un marteau.

Tandis que marteau était le mot pour un marteau, il pouvait également être utilisé en référence à différents types de pierre. En vieux norrois et dans certaines langues nordiques modernes, cela peut signifier « pierre » ou « falaise ».

Cela remonte à une époque bien avant l'ère viking, lorsque les outils et les armes des premiers Européens étaient en pierre plutôt qu'en métal. Bien que les matériaux aient changé au fil du temps, la langue reflétait toujours la technologie néolithique.

Il est donc possible qu'une première version de Mjölnir n'ait pas du tout été un marteau. Au lieu de cela, il aurait pu s'agir d'un outil ou d'une arme en pierre dont le nom, du mot pour une meule, aurait correspondu à la fois à sa forme et au son qu'il faisait.

Comment Mjölnir a été fabriqué

Alors que les mariages et les naissances des dieux nordiques étaient mal attestés, la façon dont ils ont obtenu leurs armes les plus célèbres était beaucoup plus connue.

La légende de la création de Mjölnir a commencé, comme de nombreux mythes nordiques, avec un tour joué par Loki.

La femme de Thor, Sif, était connue pour ses beaux cheveux blonds flottants. Une nuit alors qu'elle dormait, Loki coupa ses magnifiques mèches.

Lorsque Sif s'est réveillée pour trouver ses cheveux coupés courts, Thor était indigné. Il menaça de briser chaque os du corps de Loki si aucune solution ne pouvait être trouvée.

Loki a dit qu'il pouvait aller à Svartálfheim et se faire faire de nouveaux cheveux pour la déesse. Il pousserait comme de vrais cheveux mais, a-t-il dit, ce serait encore mieux parce qu'il serait fait d'or véritable.

Thor accepta de laisser Loki partir, mais le filou savait que la punition serait sévère s'il ne pouvait pas tenir sa promesse.

Un groupe de nains, les fils d'Ivaldi, a créé de nouveaux cheveux pour Sif qui étaient aussi beaux et réalistes que Loki l'avait promis. Ils lui ont également donné deux cadeaux supplémentaires à apporter aux dieux d'Asgard.

Loki, qui essayait toujours de prendre le dessus, réalisa qu'il pourrait peut-être rapporter encore plus de cadeaux des nains. Plus il pourrait livrer de merveilles aux dieux, plus il gagnerait de bonne volonté d'eux.

Le filou est donc allé à deux frères, Brokkr et Sindri, avec les trois objets remarquables qu'il avait reçus. He bet the two that they could not create gifts for the gods that would match these in quality and beauty.

Loki was so confident that he bet his own head again the skill of the dwarves. Of course, he intended to cheat Brokkr and Sindri out of their work.

As Brokkr worked the forge, a fly bit him on the arm. Undeterred, he made a boar with golden hair.

As the brother made a magical golden ring, the fly bit one of them on the neck. Although the bite was painful, he was not distracted from his work.

When the two began to create their final gift, the fly bit Brokkr’s forehead. Blood dripped into his eyes, clouding his vision as he worked.

The fly was Loki in disguise. By blinding Brokkr, he felt sure that he had won the bet.

Mjölnir, their final creation, was an amazing weapon. It could strike any surface without breaking, would always hit its target, and when thrown would return to the user’s hand after it struck.

However, because Brokkr had been blinded by the fly’s bite, the hammer’s handle was slightly too short. The weapon was powerful and embued with strong magic, but it was slightly off balance.

Loki returned to Asgard and happily presented the gods with his gifts. Thor accepted Sif’s new hair and Mjölnir, forgiving Loki for his previous crime.

Soon, Brokkr and Sindri came to Asgard to collect their prize. They were certain that the gods would be pleased with their gifts and they would win the right to cut off Loki’s head.

Loki argued that Mjölnir was slightly imperfect, so the brothers had actually lost the bet. The gods disagreed Thor was so pleased with Mjölnir that he agreed to give the dwarves Loki’s head.

A final act of trickery saved Loki from a beheading. He said that he had told the dwarves that they could take his head but not any of his neck.

The dwarves and the gods talked at length about how to determine where Loki’s head began and his neck ended, but no clear division could be seen. Because they could not take even a fraction of his neck, the dwarves were forced to give up their claim to Loki’s head.

As a compromise, the gods allowed Brokkr and Sindri to sew Loki’s lips together with a piece of leather. While he kept his head, Loki learned that his clever words could have serious consequences.

The Theft of Thor’s Hammer

Another poem showed the value Thor placed on his hammer. When Mjölnir was stolen from him, the god went to great lengths to win it back.

When Thor awoke one morning to find his hammer missing, he and Loki immediately went to Freyja for assistance. Borrowing her feathered cape, they flew to Jötenheim to find it.

There, they met a giant called Thrym (Þrymr). He claimed that he had hidden Mjölnir and would only return it if Freyja were brought to Jötenheim to be his wife.

Thor told Freyja to prepare for the marriage, but she flew into a rage. The other gods agreed with her that they would not trade a goddess for Thor’s weapon, but that they needed it back before the giants used its power against them.

The gods met to find a solution and Heimdall, who like the Vanir could foretell the future, suggested that Thor ought to go to Thrym’s hall in disguise. He said that Thor should dress as a woman and pretend to be Freyja to get access to the hammer.

Thor refused because such a ploy would lead to ridicule, but Loki volunteered to join him. The trickster would put on the guise of a maid to accompany the ”goddess.”

Thor reluctantly went along with the plan and he and Loki were welcomed into Thrym’s hall. They wore heavy veils and jewelry to hide their faces from the giants.

Thrym threw an elaborate wedding feast in Freyja’s honor. He grew suspicious, however, when he saw the “bride” eat eight salmon and drain three casks of mead.

Loki claimed him by claiming that Freyja had been so excited that she had not slept in eight nights. He further explained Thor’s angry gaze by saying that Freyja’s eyes were bloodshot because she had not slept in anticipation.

Thrym’s sister asked the “bride” for gifts as the giant ordered Mjölnir to be brought out. He would lay it in Freyja’s lap to consecrate the marriage ritual.

As soon as Mjölnir was brought into the hall, Thor lept into action.

When Thor saw the hammer his heart laughed within him, and he took courage. He first slew Thrym, the lord of giants, then he crushed all the giant’s kin. Finally he slew the old giantess who had begged for a bridal gift. Instead of coins she got the crack of the hammer. Instead of rings she received the mark of Mjöllnir. Thus Thor won back his hammer.

-Poetic Edda, þrymskviða (trans. Ashliman)

Norse culture placed a taboo on “womanly” behavior among its warriors. Dressing as Freyja for a sham wedding was an extreme length for Thor to go to, especially as a god who was generally quick to challenge others to a fight.

The story illustrates how important Mjölnir was in Norse mythology. All the gods of Asgard worked to find a solution because they feared that such a powerful weapon could be used against them if Thor did not get it back.

Other Famous Weapons of the Gods

Mjölnir was important to the gods, but it was not the only magical weapon they possessed.

Many magical artifacts and even animals were named in Norse mythology. They helped the gods get out of trouble, augmented their powers, and increased their wealth.

Odin’s ring Daupnir, for example, was one of the items made by Brokkr and Sindri. Every nine nights it would make duplicates of itself, constantly giving Odin more gold.

The chains that were used to bind the wolf Fenrir were given names, even those that snapped when he strained against them. The final binding, Gleipnir, was as light as a ribbon but crafted with the magic of the dwarves.

The most remarkable and powerful artifacts of the gods, however, were their weapons. Mjölnir was named as the best when Loki brought it out of Svartálfheim, but other items were notable as well.

  • Gungnir – Odin’s spear was crafted by the sons of Ivaldi. Like Mjölnir, it always struck its target. It was also used to consecrate battlefields, making the fighters who died blood sacrifices to its owner.
  • Hofuð – Meaning “Head,” this was the sword of Heimdall.
  • Mistiltainn – Because Baldr could not be harmed by conventional weapons or any living thing, Loki fashioned an arrow out of the only plant that had not sworn to keep him safe. The magical mistletoe arrow was shot by the blind god Hóð.
  • The Sword of Freyr – Although unnamed, the sword was renowned for its ability to kill any foe. Freyr traded it away to marry the giantess Gerðr and, without the help of its abilities, would die in his fight against Loki at Ragnarök.
  • Meginjörð – Although not a weapon, Thor’s belt was vital to his ability to fight. It doubled his already impressive strength, giving him the power to fight otherwise impossible enemies.

The Fate of Thor’s Hammer

Thor’s hammer was his most recognizable attribute, the most powerful weapon in Asgard, and the source of the thunder he created. However, it was not destined to be his forever.

When Ragnarök began, Thor would take his hammer into battle. There, he would face a foe he had encountered before.

In at least one other myth, Thor had attempted to kill Jörmungandr. The great world serpent was so large that his body completely encircled Midgard, but Thor had once been able to pull his head onto a small fishing boat and begin beating him with Mjölnir.

Thor was not able to kill the monster, however, because his companion on that adventure was too afraid of it. Hymir cut the fishing line that had caught Jörmunganðr and the serpent escaped.

When the last battle of the gods began, Thor and the world serpent would once again face one another.

That battle would be one of the most violent and brutal of Ragnarök. Thor possessed remarkable strength and a powerful weapon, but Jörmungandr’s sheer size made him a deadly opponent.

Eventually, Thor and Mjölnir would prove stronger. The serpent would fall on the battlefield and Thor would walk away to help his father, Odin, fight off Fenrir.

Thor would only take nine steps, however. On the last one, Jörmungandr’s venom would overtake him and he, too, would fall dead on the field.

Not all of the gods would die in this battle, however. Two of Thor’s sons, Magni and Móði would find Mjölnir on the destroyed battlefield and take it up for themselves.

The brothers would share Mjölnir as the surviving gods rebuilt Asgard and the world of men was slowly repopulated. While Thor would not survive the twilight of the gods, his hammer would make it through unscathed and become a symbol for a new generation of gods.

The Symbolism of Mjölnir

Mjölnir was a practical weapon for a thundering warrior like Thor to carry, but historians believe it also served a symbolic purpose.

Throughout Scandinavia, archaeologists have uncovered small amulets in the shape of Thor’s hammer. They are numerous enough to show that they were common in the Viking world.

These amulets are likely a type of protective charm. By wearing the image of Thor’s weapon, Norse people could hope to gain the god’s favor and perhaps a fraction of his strength.

As the god of storms, Thor was also connected to ideas of fertility. The rain that accompanied his thunder fertilized the soil, allowing crops and wild plants to grow.

Because of this, some historians believe that Thor’s hammer may have also served as a fertility charm. Whether to ensure a good harvest or in the hopes of having children, Norse people may have believed that Thor could help them in peaceful pursuits as well as in battle.

Mjölnir may have been linked to concepts of fertility long before Thor’s legends were written down.

Neolithic carvings in Northern Europe show two figures standing before a larger one that is holding a hammer. The scene would be impossible to decipher with any accuracy if it did not seem to have a parallel in a well-known Norse myth.

When Thor disguised himself as Freyja, Thrym said that he was going to use Mjölnir to consecrate the image. The divine weapon would be laid in the bride’s lap to complete the marriage ceremony.

Some historians believe that the hammer, as a symbol of a god, was used in this way throughout European history. The Stone Age image may be the first representation of a religious ceremony that was mentioned by a medieval poet thousands of years later.

Mjölnir was such an important symbol in Norse religion that it came to symbolize paganism itself.

By the Viking Age, it was common for Christians in Europe to wear a cross on their neck or belt as a symbol of their faith. There is some evidence that the Norse pagans who lived alongside them used Thor’s hammer in a similar way.

A 10th-century jeweler’s mold found in Denmark has three sections for creating amulets. Two are Christian crosses while the third is in the shape of Thor’s hammer.

This is not only evidence of pagans and Christians living side by side and artisans serving both communities, but also that Thor’s hammer was used in a similar way and in similar demand to the Christian cross.

Larger artifacts show a similar usage of the hammer symbol. As Christianity spread, the cross began to appear on many runestones in Scandinavia. At about the same time, others showed Mjölnir in the same position.

Historians believe that pagans used Mjölnir as a visible symbol of their faith in the same way that the Christians around them used the cross. For the relatively short period of time that medieval pagans and Christians lived alongside each other, both used prominent symbols to signal their beliefs.


Voir la vidéo: Assassins Creed Valhalla, JE RECUPÈRE MJÖLLNIR LE MARTEAU DE THOR!!!!