La campagne de nettoyage d'O Facho commence

La campagne de nettoyage d'O Facho commence


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Des experts de l'Université de Francfort effaceront le site de la Costa da Vela, à Cangas à l'occasion d'un Campagne de nettoyage.

Celles-ci travaux de paléogéographie dans la région d'O Hío, ils seront utilisés pour étudier l'évolution de l'ancien littoral au cours des 2000 dernières années, selon l'archéologue José Suárez Otero. Le site est très important dans la zone côtière atlantique de l'Europe et fournira des données sur le sanctuaire de Berobreo. Ce territoire a servi dans le L'âge de fer, au 2ème siècle avant JC. et je A.D. comme site fortifié, et à l'époque romaine, il était utilisé comme sanctuaire du dieu las, Berobreo.

Selon l'expert, répéter les tâches de nettoyage de l'année dernière pour éviter l'abandon du lieu, motivé par le désintérêt politique et la situation économique défavorable. C'est pourquoi une nouvelle campagne sera organisée pour assainir la zone et organiser des activités touristiques. Trois aras seront également reproduits et les fouilles seront clôturées.

Suárez a l'intention de réaliser une série d'œuvres archéologiques une fois les tâches prévues pour cette année terminées. En premier lieu, la restauration en profondeur des bâtiments, dont plus de 50 ont déjà été fouillés, puis ils procéderont à la fouille de certains éléments. Ces travaux visent à obtenir des avantages auprès des visiteurs intéressés.

En ce qui concerne le financement, il est à noter que les enquêtes bénéficieront du soutien de la Xunta, de la Diputación de Pontevedra et du Concello de Cangas, ainsi que private equity et machines de la société Andreas Stihl, à travers l'Association des amis de l'Institut archéologique allemand. Cette collaboration permet au conseil municipal et au conseil municipal de s'affranchir du paiement des machines correspondant aux travaux de fouille.

J'étudie actuellement le journalisme et la communication audiovisuelle à l'Université Rey Juan Carlos, ce qui m'a poussé vers la section internationale, y compris l'étude des langues. Pour cette raison, je n'exclus pas de me consacrer à l'enseignement. J'aime aussi faire de l'exercice physique et passer un agréable moment à discuter avec mes connaissances et avec de nouvelles personnes. Enfin, j'aime voyager pour connaître la culture authentique de chaque région du monde, même si j'avoue qu'avant J'ai besoin d'en savoir le plus possible sur l'endroit que je vais visiter, pour profiter pleinement de l'expérience.


Vidéo: Loi Sécurité Globale, violences policières, évacuation à Paris.. Une semaine dans À lair libre